Résumés des matchs

ANNEE 2016/ 2017

 

DIMANCHE 12 MARS 2017

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 MIGNALOUX B. - USM : 0 - 0

Petit résumé dans la NR.....

Lusignan fait le nul chez le leaderDans un match âpre et fermé où le score resta vierge, Lusignan réalise la bonne opération en venant partager les points avec le leader. Malgré tout,Matthieu Moreau (entraineur de Mignaloux) ne faisait pas la fine bouche : « Au vu de sa situation actuelle, les joueurs de Lusignan ne se sont pas découverts et ont fermé le match en jouant le contre. Je pense qu'à leur place j'aurais fait la même chose afin d'obtenir un point important. De notre côté nous sommes toujours invaincus à domicile et nous en sommes très fiers et heureux et car peu de gens auraient parié là-dessus en début de saison. » De son côté, son homologue mélusin, François Josse, savourait : « Le match montre de la solidité. Grâce à ce nul, on casse la perte de confiance des joueurs. Sur un match important face au leader de notre poule, les joueurs ont su faire preuve de caractère malgré leur manque d'expérience à ce niveau. Je suis très satisfait de l'application tactique des consignes demandées et il nous a seulement manqué du réalisme devant le but qui aurait pu faire basculer le match en notre faveur. »

2ème partie NR.....

Auteurs d'un match solide contre le leader Mignaloux invaincu chez lui, les joueurs de Lusignan peuvent être satisfaits de ces deux points grappillés dimanche (0-0) dans la lutte pour le maintien. « On a cassé la dynamique négative qui était en train de s'installer », appréciait le coach François Josse.

Pour sa première année sur le banc, l'ancien Ligugéen vit pour le moment une saison mitigée. Au départ, l'objectif était de jouer les tout premiers rôles. Mais quelques événements inattendus l'obligent aujourd'hui à revoir ses objectifs à la baisse. En effet, au fil des absences, blessures et autres contre-performances, les Mélusins se retrouvent dans la partie basse du tableau ce qui ne leur permet pas de prendre autant de plaisir qu'ils le désireraient. L'effectif est de qualité mais manque encore d'expérience à ce niveau.Lusignan fait un pas vers le maintien article line
Avec des performances assez instables, François Josse n'ose pas se projeter trop loin, mais veut assurer le maintien le plus rapidement possible afin de libérer les joueurs. Pour cela, il peut compter sur quelques cadres, à l'image de David Audebert, Romain Lalande, Nathan Bel ou encore Alexandre Lalande, de retour sur le pré, qui est censé beaucoup apporter sur cette fin de saison. Une base jeune et équilibrée sur laquelle il veut se baser pour développer un effectif de plus grande qualité. Le gabarit moyen des joueurs étant relativement bas, l'équipe compose avec ce point faible pour le transformer en point fort. En effet, les joueurs sont pour la plupart très techniques et cherchent donc à jouer en mouvement le plus souvent possible ainsi qu'à redoubler les passes pour produire un jeu rapide afin de déstabiliser les différents adversaires. Le beau jeu fait le charme de cette équipe.
Il reste maintenant à concentrer le travail sur deux éléments clés pour cet entraîneur : le physique et la tactique. En effet, selon ses mots « les joueurs se retrouvent souvent en difficulté face à des adversaires qui leur proposent un combat physique intense. Il faut donc y remédier afin de pouvoir être plus à l'aise dans les fins de match notamment. De plus, il faut noter que certains joueurs ne possèdent pas encore suffisamment d'ancrages tactiques. On va y remédier ».
Le club se situe en position critique avec cette 9e place (sur 12 équipes), mais l'entraîneur de Lusignan se dit « confiant pour les 9 matchs restants ». Le nul de dimanche est un premier pas.


DIMANCHE 6 OCTOBRE 2016

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 NOUAILLE 2 - USM : 2 - 2

Un match nul mérité...

Dscf5181

Bon voilà l’automne arrive enfin….fini les chaleurs, vive les giboulées de "flotte" ou de grêle…….. !! En ce dimanche après-midi, Lusignan se déplace à Nouaillé Maupertuis pour affronter la réserve qui est mal classée en ce début de saison….Encore beaucoup d’absents ce week-end : 18 joueurs blessés ou indisponibles !! On bat des records !! Heureusement qu'on a un effectif suffisant...!!

Les premières minutes sont très indécises, les deux formations se musèlent complètement, notre défense impose son gabarit avec Valentin Smolic et Steeve Orieux au centre, les frères Chamaillard : Quentin et Lucas sur les côtés. Les locaux, tout de rouge vêtus, existent par leurs coups francs ou leurs contres incisifs.  9’, plein axe, le tir du milieu de Nouaillé est bien repoussé par le mur. Très fourni en son milieu Nouaillé fait déjouer nos bleus, Romain Lalande et David Audebert, co-organisateurs dépositaires réguliers de notre jeu, ont des difficultés à ressortir des ballons propres pour alimenter nos attaquants dans de bonnes conditions. Pourtant la volonté de bien faire est indéniable mais presqu’aucune occasion de s’enflammer autour du stade…Attention 19’ la frappe d’un attaquant local s’envole…petite "occasounette de Biscotte" dix minutes plus tard, contrepied et tir…pas cadré. C’est dire que sur la touche on ne s’enflamme pas !! Un ballon mal maitrisé par notre défense profite à l’avant-centre des rouges qui se présente dans la surface, il tombe…déséquilibré ? oui dit Mr l’arbitre : pénalty…transformé…Clément Beuzeval, notre portier, impuissant sur ce tir !! Romain, blessé par une sortie aérienne du gardien, est remplacé par Johan Garcia…on est mené 1 à 0 aux citrons.

Allez cette seconde partie semble mieux aboutie, les Mélusins repartent avec de bonnes intentions, aux avants postes on commence à voir Jimmy Vignaud et Jonathan Roux qui ont plus de grains à moudre. L’entrée de Johan Garcia redynamise notre milieu, les actions sont nettement plus tranchantes, Stéphane Dairé se démène comme un beau diable sur son aile ainsi ce premier quart d’heure donne envie de voir la suite…Jimmy déborde à droite, donne à David qui centre mais Stéphane ne cadre pas (55’). Dans la foulée Quentin intercepte un contre, donne pour "Biscotte" qui croise à ras de terre, Jonathan Roux termine ce beau mouvement en mettant le ballon dans les filets 57’ pour une égalisation méritée. David, souvent dans les bons coups, ne trouve pas le bon tempo et son action, pourtant bien vue, avorte à l’arrivée (59’). Entrée de Quentin Texereau en lieu et place d’un Quentin Chamaillard qui "tire la patte" !! Certes on se fait des frayeurs en défense mais on retrouve du beau jeu Mélusin, une consistance dans l’effort, des mouvements bien amenés et rapides, bref des bleus comme on aime supporter… !! 68’ Aïe, une erreur d’appréciation…l’attaquant local prend le dessus mais Clément veille au grain par contre, alors que Romain revient sur le terrain, le départ d’un autre Nobillien est stoppé irrégulièrement par notre défense et c’est de nouveau le coup de pied de réparation qui permet aux rouges de reprendre la marque (72’) !! Oui on court après le score mais le jeu fourni par nos protégés donne de l’espoir, la domination est nette, parfois brouillonne mais la détermination pour revenir au score est réelle…dont acte…77’ Romain au corner (qui se succèdent), Lucas Chamaillard reprend de la tête ce ballon bien dosé et on revient dans le match. Toujours à la menace d’un contre, Lusignan, au sein duquel Johan excelle en percussion en cette fin de rencontre, a la balle du break  mais Romain, face au gardien, n’a pas trouvé le bon pied ou les ressources physiques pour mettre ce troisième but libérateur. Encore quelques secondes agrémentées par de la grêle…encore une petite "occase" par un "Biscotte" léssivé…..encore une balle interceptée par un Clément attentif…Match nul 2 à 2 !!

La minute à François :

"On peut être partager par ce résultat, la 2ème période est bonne, on pouvait espérer la victoire...On a tellement d'absents : Nathan Bell, Alexandre Lalande, Bastian Blanchard, Maxime Giret qui va se faire opérer...Période difficile mais les garçons sont solidaires et c'est de bon augure pour la suite !!"


SAMEDI 1er Octobre 2016

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM -  POITIERS ST ELOI : 3 - 1

Une victoire difficile !!

Mélusines et Mélusins bonsoir !! Bienvenue au stade Jacques Papineau pour le 3ème match de championnat en ce début automne 2016 pour la venue des Poitevins de St Eloi, tout de rouge vêtus…. Dame Coupe de France nous ayant quitté dimanche dernier (voir résumé NR ci-après), les joueurs de François Josse doivent se plonger dans cette compétition sans retenue…

Pourtant Lucas Chamaillard, Maxime Giret et Alex Lalande manquent à l’appel ; blessés ils rongent leurs freins en espérant des jours meilleurs. L'entame de cette rencontre  est plutôt vivante, très équilibrée, les vingt deux acteurs développent un jeu agréable et intéressant pour la suite. A la 10’, Quentin Texereau, titulaire du poste d’arrière droit ce soir, lance Stéphane Dairé vers l’avant mais sans réussite. Les visiteurs sont bien en place, notre défense a du boulot, Steeve Orieux et Le jeune Valentin Smolic cadenassent leurs velléités offensives en démontrant une bel enthousiasme. On connait notre faculté à se projeter vers l’avant sur quelques passes : Quentin Texereau récidive…rapidement envoyé sur son aile droite, il repique au centre, décale Stéphane Dairé qui, d’un superbe tir croisé trouve la lucarne opposée….Quel Contre assassin à la 14’ Poitiers St Eloi est mené sans avoir démérité. D’ailleurs deux minutes plus tard, notre gardien, Clément Beuzeval, voit un ballon sur un corner direct venir caresser sa barre transversale !! Nos latéraux sont bien en jambes, l’autre Quentin (Chamaillard) n’est pas en reste, il veut faire briller notre vétéran Stéphane mais la balle fuse sur la pelouse. Même si les Poitevins restent dans le match avec de belles actions, notre vitesse leur fait des misères, le capitaine Nathan Bell va le démontrer en quelques enjambées menées tambour battant : une touche rouge mal négociée, il récupère la sphère donne précisément à Stéphane sur la droite qui file sur l’aile, son centre chirurgical de précision, trouve un Nathan Bell opportuniste qui, de la tête, crucifie le portier visiteur sans coup férir. Un but à montrer dans les écoles de football, on joue depuis vingt minutes et on mène 2 à 0. Nos milieux que sont Thomas Branger, Romain Lalande ou le jeune Johan Garcia (venant de la région Bordelaise) étudiant au lycée de Venours, essaient de trouver des solutions dans cette partie du terrain où la densité des joueurs est fournie. L’intensité du premier quart d'heure tombe en même temps que cette petite pluie fine qui rend le ballon fuyant. Les bleus perdent de leur lucidité en laissant l’initiative à St Eloi qui va revenir au score à la 38’ : un ballon balbutié par nos défenseurs, un attaquant visiteur tente sa chance sur un tir lobé et Clément, masqué ne peut rien. Un petit frisson en attaque mais le gardien visiteur peut compter sur un de ses défenseurs…la marque à la mi-temps 2 à 1…On est devant mais attention !!

David Audebert prend la place de Johan pour apporter un nouvel élan à nos actions offensives. La volonté de bien faire des Mélusins transpire allégrement seulement ce n’est pas toujours suffisant à l’image de Bastian Blanchard qui, sur son côté gauche déroule une belle envolée mais manque sa frappe devant le gardien. Les rouges sentent qu’ils ont les moyens de recoller au score et c’est dans ces moments où Clément, dans ses cages, montre ses qualités en préservant l’essentiel : quelques frappes visiteuses, non cadrées, font pourtant passer des frissons dans les rangs de Lusignan (au alentour de la 15’). Tony Gaboreau rentre en lieu et place de Bastian Blanchard, son aisance technique et sa vitesse peuvent relancer les bleus. L’heure de jeu est là, les discussions avec l’arbitre et les cartons jaunes aussi…c’est la fatigue qui arrive, les organismes s’émoussent, les imprécisions se multiplient, la qualité du match s’en ressent forcément…les amateurs du beau jeu n’apprécient que modérément ces instants de discussions infertiles où les cris et vociférations des uns et des autres prennent le pas sur le bon football. Allez haut les cœurs Stéphane qui, comme Thomas et Romain, se bat pour glaner un ballon improbable, il va le bonifier en le transmettant à Nathan Bell qui se présente bien face au gardien Poitevin, il place le cuir près du poteau, 3 à 1, le break est fait (31’). Ouf, le plus dur semble réaliser, il reste 15’ pour resserrer les rangs afin de garder cette avance au tableau d’affichage. Joachin Thoreau remplace un Nathan, deux fois buteur ce soir, souvent présent dans les bons coups avec sa vitesse et sa fougue habituelle. Les visiteurs semblent émoussés, ils baissent d’un ton ; pourtant pas déméritant ils n’ont pas su scorer au bon moment laissant partir les bleus vers la victoire. Un dernier changement Romain, épuisé par tant de courses et de dribles, sort, remplacé par Bastian à la 85’. Lusignan bat Poitiers St Eloi 3 buts à 1.

La minute à François :

"Il fallait se reprendre du match de dimanche dernier contre Usson du Poitou, la prestation de ce soir, avec une réorganisation dans nos lignes, est meilleure. Il reste beaucoup à faire, il ne faut pas se le cacher, le déplacement à St Benoit et la venue de Mignaloux Beauvoir dans 15 jours nous diront si le travail à l’entrainement a été bon, si on est dans la bonne direction…La participation de chacun est donc indispensable pour avancer mais là j’invente rien : le travail, rien que le travail … !!"


Usson ecrit son histoire article line COUPE DE FRANCE 4ème Tour

 USSON du POITOU - USM : 3 - 2 (ap. prol.)

C'est fini...éliminés par le petit poucet !!

Usson-du-Poitou (D3) - Lusignan (D1) : 3-2 (ap) Les hommes de Johan Vignault ont réalisé l’exploit du week-end en terrassant les Mélusins en prolongation.

 Les archives de la Coupe de France sont remplies de belles histoires. Celle-ci est magnifique. Celle du Petit Poucet ussonnais qui terrasse l'ogre mélusin. Une victoire largement méritée pour les hommes de Vignault. Les visiteurs, dominateurs en début de partie, se créaient une magnifique occasion. Sur une longue touche, Giret, seul au second poteau, voyait sa reprise tutoyer les nuages (14e). Usson avait laissé passer l'orage et prenait les affaires en main. Baranger s'échappait mais perdait son duel face à Beuzeval (15e). Puis, c'était Granger qui se faisait découper dans la surface par le portier visiteur (20e) L'arbitre central ne bronchait pas. Le penalty paraissait pourtant indiscutable.

Ce n'était que partie remise. Granger, au terme d'une belle action, ajustait Beuzeval et faisait exploser le stade (25e). Les locaux étaient déchaînés. Granger était à deux doigts de doubler la mise mais trouvait sur sa route un portier décisif (30e). Il n'y avait plus qu'une équipe sur le terrain. Granger, intenable, adressait un caviar dans la surface. Joyeux seul au point de penalty décroisait trop sa tête (35e). On prenait les mêmes et on recommençait. Granger servait sur un plateau Joyeux mais le meneur de jeu local ne réglait pas la mire (38e). À 1-0 à la mi-temps, les Mélusins s'en sortaient bien.
Le discours de François Josse s'annonçait musclé dans les vestiaires. Et, après la pause, Lusignan parvenait à égaliser sur un coup du sort. Une main dans la surface et la sanction tombait. Penalty pour Lusignan. Nathan Bell ne tremblait pas et transformait la sentence (60e). L'égalisation n'assommait pas des locaux. L'inévitable Granger sonnait la charge mais butait sur Beuzeval (65e).
Les Mélusins ne justifiaient pas leur supériorité hiérarchique. La prolongation s'avançait inéluctablement. C'était compter sans ce diable de Baranger. Complètement excentré sur le côté, l'avant-centre local dépoussiérait la lucarne d'un portier visiteur incrédule. (85e). On croyait la messe dite mais Stéphane Dairé égalisait au bout du temps additionnel (90e). Prolongation. L'exploit était de nouveau au bout du fusil quand Granger signait un doublé et donnait la qualification à son équipe (95e).

Mi-temps : 1-0. Score à la fin temps réglémentaire : 2-2. Arbitre : M. Pichot. Spectateurs : 300. Buts : pour Usson, Granger (25e, 95e), Baranger (85e) pour Usson ; pour Lusignan, Bell (60e sp), Daire (90e). Avertissements : à Usson, Baranger ; à Lusignan, Dairé, Thoreau, Giret. Usson du Poitou (D3) : Brumois, Martin, Caillaud, Dailles, Auzenet, Maillochon, Granger, Foussier, Baranger, Joyeux, Allo. Entrés en jeu : Guillet, Olivet, Granger Lusignan (D1) : Beuzeval, Orieux, Thoreau, Lalande, Smolic, Branger, Bell, Audebert, Gaboreau, Dairé, Giret, Texereau. Entrés en jeu : Garcia, Lalande, Texereau.

Johan Vignault (entraîneur d'Usson-du-Poitou) : « Cette qualification pour le 5e tour est historique pour le club. Nous avions un plan de bataille que nous avions travaillé le week-end dernier contre Biard. Nous savions qu'ils pouvaient être en difficultés sur les côtés et nous en avons profité. Nous avons trouvé les ressources pour reprendre notre marche en avant malgré l'égalisation de Lusignan au bout du temps additionnel. C'est une victoire collective, celle d'un groupe soudé qui vit très bien ensemble. Les recrues apportent également une vraie valeur ajoutée. Le tirage ? Tirer Poitiers, ce serait magique et nous sommes prêts à aller les rencontrer chez eux. Enfin, un gros à domicile, ce serait le mieux pour nous. »


SAMEDI 10 Septembre 2016

 COUPE DE FRANCE 3ème Tour

 USM -  BUSLAURS THIREUIL : 2 - 0

Encore un petit tour...!!

Img 2164

"On ne retiendra de cette rencontre que la "qualif"…on n’a pas été bon ce soir, des joueurs en panne d’inspiration, de mauvaises transmissions, des choix discutables, c’est clair on a fait notre plus mauvais match, les visiteurs méritaient mieux". François Josse digérait mal cette prestation pour un 3ème tour de Coupe à oublier rapidement dans son contenu.

Les vacances s’éloignent déjà, la nouvelle saison bat son plein : quatre matchs pour autant de victoires….pas si mal pour un USM en plein renouveau. Certes ce n’est pas la révolution mais tout de même… : Kévin Guitton, président, a laissé la place à Stéphanie Collon et Cédric Raveau (merci "Kev" pour ses six années de travail acharné), Laurent Mancini, parti, François Josse (ex Ligugé) devient notre nouveau coach et s’occupe de l’équipe fanion en compagnie de Kévin en reconversion mélusine. Chaque année de nouveaux joueurs arrivent, d’autres sont partis sous d’autres cieux : merci Charlélie Billerot et Grégory Poirier, entres autres, pour ce que vous avez apportés aux bleus et bon vent pour la suite.

Le stade Jacques Papineau, bien garni en cette soirée estivale, accueillait les Deux Sévriens de Buslaurs Thireuil (compression des communes de Le Busseau, St Laurs et la Chapelle Thireuil près de Secondigny)  qui évoluent en 2ème Division de district. On sent, en ce début de match, une volonté de bien faire, le jeu est rapide et engagé, les deux formations veulent passer ce tour synonyme d’un jeu de maillots offert par la Fédération Française de Football. Quelques escarmouches locales comme apéritif nous donnent l’eau à la bouche, seulement les touts de noirs vêtus ne s’en laissent pas comptés car à la 7’, on est près du ko !! La défense Mélusine fait le boulot avec difficulté, Alexandre Lalande et le tout jeune Valentin Smolic n’ont pas encore les automatismes, sur le côté gauche on retrouve Quentin Chamaillard, un habitué de la maison bleue alors que sur la droite Joachim Thoreau, pur produit St Sauvantais (club malheureusement en sommeil cette année !!), découvre cette saison, l’aire Mélusine. Doucettement l’attaque visiteuse prend le dessus et à la 20’ et surtout la 25’ Clément Beuzeval, notre portier, nous impressionne par sa vista et son efficacité, il sauve son équipe en maintenant sa cage inviolée…Ouf !! Car trois minutes plus tard, Tony Gaboreau a fait tourner les "cannes", son tir est repoussé difficilement par le gardien visiteur et Bastian Blanchard (pur produit Vivonnois), à l’affût, passe cette balle entre les jambes du goal pour un 1 à 0, un peu contre le cours du jeu. Vexés les visiteurs se ruent sur notre défense, mais là encore Nathan Bell, passe la surmultipliée, pour un contre des familles, un vrai cas d’école, il donne à Maxime Giret qui s’y connait en vitesse rapide, il fixe le malheureux portier et glisse le ballon dans les filets (32’). Le toujours fringant Stéphane Dairé associé à Thomas Branger ont du travail défensif dans ce milieu si dense ; la maitrise du jeu nous échappe, les Deux Sèvriens sont toujours à la manœuvre mais Lusignan mène à la pause 2 à 0.

On joue depuis cinq minutes lorsque Quentin dépose un coup franc sur la tête de Nathan qui tutoie la base du poteau gauche, on était près du breack, dommage. 59’, Alex Lalande, capitaine, sort sur blessure, remplacé par le jeune Yannick Olimba et Nathan prend le poste de libéro. Le match, peu enthousiasmant, se liquéfie davantage !! Les actions de Lusignan se raréfient, le jeu devient brouillon ; François Josse opère quelques changements avec l’entrée de Steeve Orieux et Amaury Bouhet espérant redonner un élan nouveau. Peine perdue, à part sur notre côté gauche où la rapidité de Quentin et Maxime, précieux dans son pressing, nous donne quelques espoirs, nous restons sur notre faim, la qualité des joueurs existe, la volonté aussi mais il manque du liant, des automatismes et de l’expérience. Derrière Nathan fait le travail, sa vélocité et son sens du placement préserve l’essentiel, avec Clément dans les cages, les visiteurs perdent leurs dernières illusions. Comme en Septembre 2012 (éliminé par Cognac 2 à 1) l’USM accède au 4ème tour de la Coupe de France grâce à cette victoire étriquée face à des visiteurs méritants qui ont laissé passer leur chance.

Après leur victoire contre Fleuré, le championnat reprend ses droits dimanche prochain face au nouveau promu Ozon, il va falloir montrer autre chose pour prétendre bien figurer en 1ère Division. Le coach demande une plus grande participation aux entrainements, il reste beaucoup à faire mais la volonté de François est de convaincre chacun que seul le travail de tous nous permettra d’obtenir des bons résultats. Venez encouragez nos féminines qui accueillent Thouars cet après-midi à Lusignan pour la Coupe de France. Allez les Bleues… !!


 

SAMEDI 3 Septembre 2016

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM -  FLEURE : 2 - 1

Lusignan s'y verrait bien (résumé NR)

Alexandre Lalande le capitaine complimente Joachim Thoreau. - Alexandre Lalande le capitaine complimente Joachim Thoreau. - (Photo cor., Pierre Couturier) 
Alexandre Lalande le capitaine complimente Joachim Thoreau. - (Photo cor., Pierre Couturier)
 

Lusignan peut nourrir des ambitions cette saison en D1. Avec la signature cet été d'un nouvel entraîneur et l'alliance d'expérience et de jeunesse, l'équipe mélusine a fière allure. Il est jeune, ambitieux et aime le beau football, François Josse (32 ans) est le nouveau chef d'orchestre à Lusignan où il succède à Laurent Mancini.
Un recrutement discret, mais efficace, la conservation du noyau dur du précédent exercice sont les ingrédients d'un exercice qui rime avec ambition et non transition : « On préfère rester cachés, prendre les matchs un par un. Nous verrons bien ce que cela va donner. Mais l'objectif est de gagner. Je n'accepte pas la défaite. »
Les mots du coach soulignent l'état d'esprit qui anime les Bleus. En ce début de championnat, l'objectif est de maintenir la dynamique de la seconde partie de saison dernière. Pour cela, François Josse veut s'appuyer sur des principes de beau jeu. « Prendre des points c'est bien. Mais produire le jeu que je désire c'est encore mieux. Je suis un amoureux du beau football, très technique. »

Un club où il fait bon vivre

Hormis le changement d'entraîneur et les arrivées de Blanchard (Vivonne) et Baillon (Civray), peu de chose ont changé. Pourtant, une révolution est en marche. Les finances du club vont bien, le groupe vit parfaitement ensemble et les joueurs regardent tous dans la même direction. François Josse a pris la direction d'un groupe ayant tout pour réussir. Il compte bien imposer sa touche.
Après une intégration parfaitement réussie au sein du vestiaire mélusin, Josse veut « partager avec l'équipe sa philosophie du football plaisir ». Les résultats viennent souvent avec la manière et le nouveau coach, novice à ce niveau, l'a bien compris. « J'aime les joueurs techniques, capables de porter le ballon, de jouer à une touche de balle. On a la qualité pour le faire. On travaille pour reproduire ces idées sur le terrain. Si nous y parvenons, les résultats viendront automatiquement ». Il semble évident que Lusignan peut jouer le haut de tableau. Il paraît encore plus évident que les Mélusins peuvent se mêler à la lutte pour l'accession en PL. Si la victoire contre Fleuré (2-1) lors de la journée inaugurale est porteuse d'espoirs, il est tout de même nécessaire d'attendre un peu pour voir si Josse et sa bande peuvent confirmer au sein d'une poule dense et homogène.





ANNEE 2015/ 2016

DIMANCHE 22 MAI 2016

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM -  LIGUGE 2 : 2 - 3

Clap de fin pour Laurent Mancini.

Quelques petits points perdus çà et là …Le match de ce soir n’aurait pas eu la même saveur si la route de ce championnat avait été plus tranquille………Alors que Fontaine le Comte survole cette 1ère Division, la réserve de Ligugé a la route dégagée vers la Promotion de Ligue, la rencontre contre les Mélusins compte pour des nèfles…..les jeux sont faits pour l’USM, reste à aller chercher le podium…et une belle "perf" pour la "der" de Laurent Mancini…Allez un beau match et à l’année prochaine……. !!

A peine les spectateurs installés, deux faits de de jeu : la première véritable action des visiteurs fait mouche : un petit centre anodin repris du plat du pied et on est menés dès la 4ème. Dans la foulée, Lucas Chamaillard, mal remis d’une blessure, est contraint d’abandonner ses coéquipiers prématurément et Jérémy Courgnaud, venu faire une pige d’un quart d’heure en équipe fanion, se voit propulsé sur la pelouse sans échauffement. On approche la fin du mois de Mai, si, si... !! Il fait plutôt frisquet ce soir et" v’la ti pas" que la pluie s’en mêle, dommage les joueurs s’appliquent à trouver les ingrédients pour faire du beau jeu. Notre défense se trouve remaniée, Steeve Orieux glisse au centre avec Alexandre Lalande et Jérémy le remplace à gauche tandis que Quentin Chamaillard occupe le poste de latéral droit. Le début de cette partie est à l’avantage des noirs et blancs, bien en place, ils nous font souffrir par leur présence physique efficace et redoutable. Par leur infatigable travail, Thomas Branger, Romain Lalande et Charlélie Billerot reprennent la possession du ballon et sur un centrre bien ajusté, Simon Bouillé reprend magnifiquement de volée mais le gardien est à la parade seulement Maxime Giret, à l’affût, pousse le cuir dans les filets 1 à 1 (17’). Ligugé se rebiffe et notre défense peine comme à la 24’ où Clément Beuzeval fait le boulot en détournant de belle manière. Pourtant devant, Maxime se démène, par ses accélérations il fait mal aux défenseurs et par deux fois avec Simon et Grégory Poirier, les Mélusins auraient pu passer devant (26 et 30ème). A noter en défense, le travail d’Alexandre en n° 5, il se régale avec des relances souvent efficaces,  Jérémy, sans complexe fait une bonne prestation tout comme Quentin de l’autre côté. A la pause match nul équitable : 1 à 1.

Entrées de Léogane Noël et Daniel Rassaby à la place de Grégory et Simon pour ce second acte qui démarre doucettement : le jeu est brouillon et sans saveur : le vent contrarie les 22 acteurs. Notre gardien se met en évidence sur quelques coups francs des visiteurs. A la 55’, Maxime, toujours lui, mystifie les défenseurs noirs et blancs mais ne cadre pas….on laisse passer des "occases"…58’, il décale Steeve Orieux, sans succès. Attention sur un contre, plutôt anodin (67’) Ligugé augmente la marque. Dans la foulée Quentin Chamaillard prend un corner, il est repris par "Alex" de la tête, hors cadre, zut de zut !! Et à la 71’ les futurs pensionnaires de la P L font le trou : 1 à 3…. !! La fin de saison est proche, le score va en rester là, Laurent, le coach, fait tourner, il ne gagnera pas son dernier match. L’USM va finir à la quatrième place avec onze victoires, cinq nuls et six défaites : quarante et un buts marqués et vingt et sept d’encaissés, une saison de bonne facture avec en prime la montée en 3ème Division de notre réserve ainsi que l’excellente seconde place de notre équipe 3. Allez la rencontre se termine sur une belle note : 88’, Alexandre Lalande adresse une longue passe à Léogan Noël qui réduit la marque : score final 2 à 3 pour les Ligugéens.

La saison s’achève pour notre équipe fanion, un grand merci à Laurent Mancini pour son travail à la tête du groupe et bon vent pour la suite de son parcours à Mirebeau. La passerelle entre Lusignan et Ligugé reste d’actualité : en challenge des Réserves on va jouer samedi prochain l’équipe 3 des noirs et blancs : venez tous au stade samedi soir. Après Antony Fumeron qui a passé quatre saisons à la tête des bleus, on va accueillir François Josse la saison prochaine pour son premier poste en tant qu’entraineur (à noter qu’il était capitaine de l’équipe qui vient de gagner ce soir au stade Jacques Papineau). On ne peut lui souhaiter que le meilleur…Une petite pensée pour "Anto" qui est toujours en lice avec Fontaine le Comte pour la Coupe du District…Allez les verts…. !!


SAMEDI 2 AVRIL 2016

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM -  CHATEAU LARCHER : 1 - 0

"Et pourtant c’est le meilleur arbitre qu’on connaisse en 1ère division !!" Voilà ce qu’on pouvait entendre de la part des joueurs Mélusins à la fin de cette rencontre qui laissera un sentiment de rejet dans les têtes des passionnés de football local. Que s’est-il donc passé chez les visiteurs à partir de la 65ème  minute ? Après une 1ère mi-temps où le respect entre joueurs et arbitre était monnaie courante, ce but local (consécutif à une faute d’un défenseur signalée par Mr l’arbitre) a été le détonateur d’un comportement disproportionné et de plus en plus irrespectueux envers le corps arbitral. Comment s’intéresser au football lorsque des acteurs si influant, en l’occurrence l’entraineur, s’évertuent à fustiger l’arbitre au lieu d’encourager ses joueurs à rester dans le match en construisant un jeu plutôt d’un bon niveau en 1ère période….Ses poulains ont assez de qualités pour revenir au score….un but de retard ce n’est rien si la volonté de bien faire prend le dessus…. !!

Allez revenons au début de cette rencontre avec nos voisins de Château Larcher…..il est 20 heures 30…et oui on est à l’heure de la tablette….pas celle en chocolat (quoique à Pâques pourquoi pas.. !!) bien non, la tablette électronique… qui permet de tout enregistrer… mais qui de temps en temps a des sauts d’humeur, elle aussi, on a du faire la bonne vieille feuille de match…si, si on a même écrit au stylo Bic. Bon tout ça n’est pas grave………ce n’est que du foot après tout, des événements bien plus grave ont eu lieu ces derniers temps….. !!

Donc une demi-heure de retard lorsque Grégory Poirier adresse un beau centre pour Charlélie Billerot qui ne peut reprendre ce ballon. Le terrain est bon mais un peu glissant, une belle soirée pour jouer au football. Simon Bouillé adresse un coup franc sur la tête de son capitaine Nathan Bell : pas de danger pour le gardien (6’). Ce soir l’effectif de Laurent Mancini est au complet : le banc de touche est fourni, Thomas Branger, Alexandre Lalande et J B Lenoble sont prêts à venir aider les titulaires d’un soir. Les blancs et noirs contrarient le jeu des Mélusins, défensivement bien en place, ils se projettent vite vers l’avant en créant du danger pour notre défense souvent bien placée. 15’ Maxime Giret s’arrache sur son côté gauche, se joue de son vis-à-vis mais sa frappe est stoppée par le très jeune gardien de Château. Comme d’habitude Romain Lalande et Charlélie récupèrent bon nombre de ballons dans leurs zones de prédilection, le milieu où souvent tout se joue…une belle combinaison entre Simon et Grégory aurait pu faire mouche mais le corner ne donnera rien.  27’ coup franc dangereux pour les visiteurs mais Clément Beuzeval est bien présent. La défense fait bloc car les "Fricassous" ont des arguments qui peuvent aboutir, ils vont vite et il faut un Lucas Chamaillard des grands jours pour enrayer ces actions. Lucas se mue attaquant de temps en temps : il fait un festival sur la droite en finissant par obtenir un corner…. Quelle envie !! (30’) Romain tire le corner, Nathan monte plus haut que tout le monde mais le ballon s’envole nettement. Tony Gaboreau, positionné sur la droite de notre attaque, pèse sur la défense, sa vitesse et sa détermination libèrent des espaces pour ses coéquipiers. Aux corners il adresse des ballons millimétrés, entre autres pour Lucas qui aurait pu ouvrir la marque. A la pause match nul assez logique 0 à 0.

Ce deuxième acte est très équilibré, les attaquants visiteurs se cassent les dents sur nos défenseurs  latéraux : Quentin Chamaillard et Nathan bloquent leurs côtés avec une volonté  indéniable, bien soutenus par Steeve Orieux ou Lucas. Côté blancs et noirs, leurs solides arrières et leurs milieux bien en place cadenassent les offensives de l’USM. Les bleus s’engluent dans cette défense efficace pourtant Lucas, sur corner, a encore de belles opportunités mais pour scorer il faut cadrer….Et on arrive à la 65ème : sur la gauche, près du poteau de corner, Mr l’arbitre accorde un coup franc à Lusignan..ce n’est pas le premier… Simon Bouillé s’y colle, petite balle anodine, juste appuyée, pour Maxime Giret qui dévie en direction du but et le ballon entre dans les filets ; petite erreur d’inattention des défenseurs visiteurs, jusque-là irréprochables, et les Mélusins ouvrent le score. Voilà on arrête les commentaires ici ??  Dommage, dommage, après ce but plus rien ne sera comme avant…l’énervement des uns et des autres a pris le pas sur la possibilité de continuer à jouer au ballon et de faire plaisir aux spectateurs présents au stade. Continueront ils à venir voir ses parodies de match où le corps arbitral est pris en otage par des comportements irrespectueux et même parfois haineux ? Bien sûr on a le football qu’on mérite et il est à l’image de notre société mais ce n’est quand même qu’un jeu où le respect des uns et des autres devrait être la préoccupation principale. L’histoire (avec un petit h) retiendra que Lusignan a battu Château Larcher 1 à 0, que Mr l’arbitre a distribué beaucoup de cartons pour essayer de calmer toutes ses frustrations et que demain sera un autre jour… combien de spectateurs ont décidé de ne plus venir au stade…combien d’arbitres ont décidé de poser le sifflet ?.

Malgré tout allez les bleus et soyons supporters du vrai football jusqu’au bout et vive le match Château Larcher 2 contre Lusignan 2 de cet après-midi. Respectons les arbitres et nos adversaires pour qu’iIs puissent nous respecter.


SAMEDI 6 FEVRIER  2016

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM -  LOUDUN : 2 - 0

"Bon avec cette victoire, on va pouvoir regarder les prochaines échéances d’une autre manière, le maintien semble très proche… Cela soulage beaucoup de monde"… Laurent Mancini était heureux pour ses joueurs, certes tout n’a pas été parfait mais les bleus, vêtus de jaune ce soir, ont su prendre les points d’une victoire somme toute méritée.

Au stade Jacques Papineau, ce soir, l’USM reçoit Loudun, commune la plus au nord du département dans cette poule de 1ère Division, qui fait donc son plus long déplacement de la saison. Les Loudunais, tout de bleu vêtus, viennent de performer contre les leaders (3 à 0 contre Ligugé !!), un vrai test pour les coéquipiers de Chalélie Billerot, capitaine d’un soir, qui sortent d’une belle "perf" à Poitiers St Eloi (1 à 3). Les premières minutes permettent aux participants de s’adapter au vent particulièrement fort pendant toute la rencontre, des conditions difficiles que les joueurs maitrisent plutôt bien. Gregory Poirier s’est faufilé sur sa gauche, (10’) son centre, très précis, trouve un défenseur visiteur qui se trompe de sens pour son dégagement et le ballon vient se loger dans ses buts. On mène 1 à 0 et les Mélusins se mettent à enchainer de bonnes phases de jeu, de bonne augure pour la suite…faut dire qu’avec cette belle défense on peut voir venir, les relances sont propres : du pain béni pour nos milieux. Sur les côtés Steeve Orieux et Quentin Chamaillard n’ont plus rien à prouver, on sait les deux garçons impliqués et solides qui ne rechignent pas à partir sur leurs ailes pour adresser un beau centre aux attaquants. Notre tour de contrôle, Lucas Chamaillard, bien que très jeune (21 ans), montre des qualités de placement et d’anticipation qui fait de notre n° 5 un élément majeur de notre arrière garde. La surprise du chef, c’est JB Lenoble : arrivé cette année à l’USM pour coacher les féminines, il s’installe en n°4, poste toujours délicat, avec une envie et une lucidité intéressante. Les jaunes continuent de bien faire et Maxime Giret, très en jambes sur le front de l’attaque, n’en finit plus de courir.18’ Romain Lalande est bien servi par Quentin mais son tir est hors cadre. Attention quand même, les bleus visiteurs ne sont pas au fond du trou mais Clément Beuzeval, dans les cages, fait bonne garde. A la 25’Gregory tente sa chance, sa belle frappe est détournée par le gardien Loudunais. Encore une belle phase de jeu avec "Greg" aux manettes, Simon Bouillé et Thomas Branger combinent bien mais le centre ne trouve personne !! On connait tous le rayonnement de Charlélie Billerot dans ce milieu de terrain, ce soir encore il est omniprésent, toujours le geste juste et la prise de décision efficace, un régal pour les supporters. La fin du 1er acte est proche, un sauvetage de Quentin sur notre but, un loupé magistral de Simon pour équilibrer et on mène à la pause 1 à 0.

Départ en fanfare de Lusignan pour cette seconde période, Maxime déboule sur notre côté gauche, sans réel soutien, il repique au centre et son beau tir part légèrement au-dessus. Loudun ne montre pas de velléités offensives extraordinaires, le jeu commence à ronronner au milieu….un match soft…facile à arbitrer, les joueurs étant plutôt respectueux et corrects…jusqu’à la 57ème minute…(voir plus bas)…Réduit à dix suite à l’expulsion de leur capitaine, Charlélie Billerot, les Mélusins restent dans le coup, Stéphane Dairé a remplacé Thomas Branger, blessé à un jambe, et apporte sa précieuse expérience dans les duels. Romain et Grégory ont suffisamment de bagages pour créer encore du danger, physiquement très en jambes, ce sont eux qui tiennent le ballon devant dans les moments délicats. Sans chauvinisme exagéré, on devrait déjà avoir pris le large au tableau d’affichage mais Simon et Maxime, nos deux pointes, ne cadrent pas leurs frappes et on est toujours à la merci d’un contre, d’une erreur d’appréciation…bref il faudrait marquer rapidement : 70’ Romain, parti en dribbles endiablés, semble inarrêtable mais hélas son tir passe à côté !! Quentin Texereau remplace Grégory qui a beaucoup donné et dans la foulée, faute intentionnelle ou pas du n° 10 bleu sur notre gardien, et Mr l’arbitre qui a le rouge facile n’hésite pas : carton rouge…rééquilibrage ou erreur d’appréciation, il reste douze minutes à jouer  à dix contre dix !! Maxime va enfin être récompensé de ses efforts en attaque, c’est lui qui donne le ballon de la délivrance à Simon Bouillé, qui, cette fois, s’applique et augmente la marque à la 84’. On peut respirer sereinement sur la touche, les visiteurs ne paraissent pas en mesure de revenir au score et Mr l’arbitre va siffler la fin de ce match à la 96’ minute……..Victoire méritée des Mélusins (2 à 0) de Laurent Mancini qui approchent de la première partie du classement. "A nous de saisir nos chances de remonter au classement en gagnant nos prochaines rencontres, cela nous évitera de rester dans le ventre mou du championnat" dixit Grégory Poirier : voilà le bon exemple à suivre….Allez les bleus !!

Le fait du match :

Je me trompe, tu te trompes, il se trompe, nous nous….dans notre vie quotidienne, au travail, dans nos loisirs…pendant un match de football…..très souvent il nous arrive de ne pas prendre les bonnes décisions…ce n’est pas toujours très grave mais de temps en temps il peut y avoir des conséquences importantes. Hier soir à la dixième minute, le défenseur Loudunais s’est trompé de sens et il a marqué contre son camp. Hier soir à la 57ème minute, Mr l’Arbitre s’est trompé : dans ce match très gentillet (ce qui est une bonne chose) il n’aurait pas dû sortir les cartons rouges, d’ailleurs il le reconnaissait presque à la fin du match. Hier soir, Charlélie Billerot s’est trompé aussi, certes comme capitaine, on peut se renseigner sur une décision arbitrale, c’est son rôle, mais comme capitaine, on doit y mettre les formes et applaudir ironiquement une décision arbitrale n’est pas un comportement digne d’un chef d’équipe. Rien de bien grave, forcément, mais laisser ses coéquipiers en infériorité numérique aurait pu avoir des conséquences bien fâcheuses. On les aime nos joueurs et on peut leur pardonner plein de choses surtout lorsqu’ils reconnaissent qu’ils se sont trompés…Et si bien sûr si cela leur sert pour progresser dans leur comportement. Allez Charlélie on apprend toujours plus de nos erreurs que nos certitudes.


SAMEDI 24 OCTOBRE  2015

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM - POITIERS ASPTT: 2 - 2

Usm aspttLe match contre l'ASPTT dans la NR.....

L'ASPTT Poitiers a porté son capital à 17 points (4e) après son nul ramené de Lusignan (2-2). Questions-réponses avec l'entraîneur Olivier Portron.

Comment définiriez-vous votre rôle au sein du club ?

« C'est ma troisième saison, la première en tant que responsable technique. Lorsque D. Guichard est parti ça coïncidait avec mon envie de retoucher au coaching. Je savais où je mettais les pieds. Certains ont même milité pour que je prenne les choses en mains. J'ai amené de la rigueur et de la discipline d'où mon surnom du colonel. »

Pourquoi le colonel ?

« En opposition avec l'esprit de décontraction qui règne parfois au club. »

2-2, c'est un bon résultat à Lusignan ?

« Je possède un groupe qui est extensible avec six titulaires indiscutables. On a fait une excellente préparation physique et j'ai pu voir que j'avais un éventail de choix assez large. On arrive à jouer les yeux dans les yeux avec Lusignan qui est une équipe solide rodée à la D1. Je n'espérais pas grand-chose de ce match, alors je suis très content de repartir avec deux points. »

Le vestiaire semble plein de vie, non ?

« A la base, les joueurs arrivent de l'extérieur mais chacun est parfaitement intégré, moi le premier. A tous les niveaux du club, tout est très sain, il y a une excellente base pour construire quelque chose de sérieux dans l'avenir. Je suis d'ailleurs venu pour ça car ça manquait un peu de dirigeants et de structures. »

Quels objectifs nourrissez-vous ?

« L'objectif est surtout porté sur la qualité de jeu. Je veux que l'on produise quelque chose de technique, de léché. Nous avons une approche de conservation du ballon et de création désormais. J'ai impulsé un changement radical dans ce sens. Par rapport au classement, il n'y a pas d'objectif précis. Le club n'est pas du tout armé structurellement pour aller en PL. Par contre, attirer des joueurs et consolider les structures du club dans une ambiance toujours aussi saine, ça, c'est un objectif à ne jamais perdre de vue. Je tenais aussi à tirer un coup de chapeau au président (Michel Dudziak) et à l'entraîneur de la réserve car ils le méritent, puis aux arbitres qui font du bon boulot. »


SAMEDI 5 SEPTEMBRE  2015

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM - FONTAINE le COMTE: 1 - 2

Un début de championnat poussif...

Equipe 1 fontaine

Une nouvelle saison repart à Lusignan, déjà deux matchs en Coupe de France pour les joueurs du nouvel entraineur, Laurent Mancini, avec autant de victoires, la dynamique, très positive va-t-elle se poursuivre en ce début de Septembre ? Pourtant ce 1er match de championnat s’annonce particulier….Antony Fumeron, le coach des bleus pendant quatre ans, est déjà de retour parmi nous….mais dans le camp adverse, il s’occupe maintenant de faire gagner Fontaine le Comte. Bonne saison à "Anto", il a marqué de son empreinte les dernières années Mélusines.

Légèrement dominateurs en début de rencontre, les coéquipiers de Nathan Bell, le capitaine, s’appliquent ; les verts de Fontaine ne se portent pas expressément sur notre défense. Sur son côté droit "Cap’tain" Nathan, grâce à sa rapidité, essaie de trouver la faille avec des déboulés express…Mais à gauche Steeve Orieux ne s’en laisse pas compter, il n’est pas en reste en se montrant très utile jusque dans les phases d’attaque. A la 20’, notre arrière garde est en difficulté et il faut tout le talent de Clément Beuzeval pour détourner en corner. Trois minutes plus tard, le n° 10 de Fontaine adresse une grosse frappe qui passe légèrement au-dessus ; les Mélusins ont baissé d’un ton, notre milieu avec Romain Lalande, Grégory Poirier et Thomas Branger, malgré une débauche d’énergie indéniable, n’y arrive plus en laissant l’initiative offensive aux visiteurs. A la 32’ un coup franc tiré, sans danger, par Tony Gaboreau donne un peu d’espoir mais les vraies occasions de marquer sont rares pour les deux formations. Il faut attendre la 37’ avec un superbe coup franc Fontenois, frappé en force, Clément, notre goal, est logiquement battu, les verts font une bonne fin de 1ère partie. La pause approche, mais les visiteurs, sur un contre rondement mené, double la marque, avec un peu de réussite sur cette action. Et la mi-temps arrive sur ce score logique de 0 à 2 pour les visiteurs.

Entré en jeu de Quentin Chamaillard pour une seconde période à l’avantage des locaux qui semblent vouloir tout faire pour revenir à la marque. A la 50’ Grégory s’emploie au tir, le gardien repousse…Tony a bien suivi mais sa frappe se perd à côté du poteau, quelle belle "occase "!! On est mieux, plus concernés par le jeu, surtout dans l’envie de bien faire et physiquement on est dans le coup, la préparation a été bonne. Seulement des deux côtés les actions restent brouillonnes, ce n’est pas un match folichon, on s’ennuie un peu… Et alors que de contestations sur les décisions arbitrales, cela devient difficile pour suivre une partie avec l’enthousiasme d’un supporter lambda…Jouons plus et essayons de respecter ces personnes sans qui le match n’existe pas !! Fermons cette parenthèse analytique en signalant que Simon Bouillé (le meilleur buteur 2013-2014) remplace Tony, un peu fatigué, à la 59’. On est vraiment installé dans le camp adverse et les bonnes positions commencent à se présenter……Belle balle de Quentin Chamaillard pour "Greg" qui se fait contrer….Simon pour Maxime Giret qui centre, personne à la réception….Corner de Romain et Grégory, encore lui, se positionne bien mais le gardien de Fontaine fait le boulot. Techniquement on doit mieux faire, bien sûr, mais on en veut, les bleus pressent, les corners se succèdent, à droite à gauche, Romain s’applique dans leurs exécutions mais la défense Fontenoise est bien en place et le score ne bouge pas !! Attention une mauvaise passe défensive et un attaaquant visiteur aurait dû tuer le match mais Clément a fait ce qu’il fallait pour que l’on reste en vie !! Quentin Texereau rentre en jeu pour faire repartir notre équipe qui s’essouffle un peu il reste un gros quart d’heure. 33’, Romain Lalande en avait’il marre de prendre les corners, c’est Simon qui s’y colle…Plutôt mollasson comme tir, on va dire carrément mal tiré quoi…!! Cette balle arrive malgré tout au point de pénalty et Quentin Chamaillard la reprend et réduit le score…Passe décisive de Simon !! Le camp Mélusin reprend espoir d’autant que les bleus se trouvent mieux et comme physiquement on est bien les visiteurs souffrent, seulement le temps passe et la marque ne changera plus…Bonne "perf" de Fontaine le Comte qui gagne au stade Jacques Papineau 1 à 2.

Pour le 1er match de championnat de Laurent Mancini, c’est certes une défaite mais l’envie des joueurs en seconde période était présente, il leur reste maintenant à faire des matchs complets et le 3ème tour de la Coupe de France arrive dimanche contre Beaulieu Breuil en Deux Sèvres pour se refaire une santé. Bonne saison à Laurent et à son équipe.





ANNEE 2014/ 2015

Samedi 11 Avril  2015

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM - St GEORGES les BX : 1 - 2

Des coups de pieds arrêtés décisifs....

Ce premier trimestre 2015 est laborieux pour nos Mélusins : la victoire contre Antoigné par pénalité, le 7 Février, n’étant que les seuls bons points à enregistrer avant le week-end dernier……..Contre Beaumont, les premiers de la classe qui visent la montée, les bleus se sont imposés 1 à 0 en montrant de belles choses et en se rassurant sur leurs capacités à prendre des points.

Aussi, en recevant St Georges les Baillargeaux derrière eux au classement, il fallait confirmer ce redressement printanier et assurer un maintien pas encore acquis. Le début de cette partie est visiteuse, les rouges et blancs inquiètent à plusieurs reprises Clément Beuzeval, notre gardien, qui s’en sort plutôt à son avantage. Il faut attendre la 11’ pour un coup franc sur Romain Lalande frappé en force, et au-dessus, par le capitaine, Nathan Bell. Dans la foulée un centre millimétré de l’ailier gauche de St Georges trouve l’avant-centre qui va marquer….Thomas Branger a tout vu et subtilise au dernier moment le ballon, un geste défensif efficace !! L’USM se refait une petite santé et Pierre Daigne en profite pour s’extirper sur la gauche de notre attaque, il transmet à Grégory Poirier qui, en deux temps, et d’un tir imparable ouvre le score pour Lusignan à la 16’. Attention coup franc, plein axe, des rouges et blancs, très dangereux…Le ballon s’écrase sur le poteau…. Ouf !! On perd la bataille du milieu de terrain, sans être transcendant les visiteurs s’imposent physiquement et contrôle ce secteur de jeu. Nos défenseurs sont sollicités en permanence, Quentin et Lucas Chamaillard, Andrew Ingarfield et Nathan font le boulot en essayant de sortir proprement. Thomas est prêt de doubler la marque mais son tir est trop croisé après un bon service de Maxime Giret. Certes on ne voit pas du grand football mais les deux équipes ont envie de faire vivre le ballon ; Quentin Chamaillard, sur son côté droit adresse un centre tendu que Maxime ne peut redresser. 39’ superbe occasion : l’action commence à droite à l’initiative de Romain mais Grégory ne cadre pas. Dommage car à ce moment du match on est près de marquer, notre milieu reprend des couleurs, Guillaume Da Silva, "Greg", Thomas et Romain se sont repris en orchestrant le jeu….Hélas, hélas….Un contre visiteur…..Un corner….Une faute de marquage et patatras St Georges revient au score juste à la mi-temps : 1 à 1.

Simon Bouillé remplace Maxime et un peu plus tard c’est Grégory, auteur d’un bon match, qui cède sa place à David Audebert, revenu d’une longue blessure à une cheville. Ce n’est pas folichon dans ce second acte, le ballon va d’un camp à l’autre, certes les joueurs se donnent mais techniquement ce n’est pas suffisant pour passer devant……65’ nouveau corner pour les visiteurs et "bis répétita" on encaisse un nouveau but, réplique du premier….. !! Le match s’emballe, une minute plus tard "Pierrot" se joue de son vis-à-vis et son tir touche une main visiteuse dans la surface, Mr l’arbitre désigne le point de pénalty. Nathan bell prend ses responsabilités, sa grosse frappe, cadrée, trouve le gardien qui sauve son équipe, on est toujours menés à la marque. Lusignan presse totalement maintenant, c’est indéniable les bleus veulent se donner des chances d’égaliser en jetant leur va-tout, on va même passer à trois défenseurs !! Antony Fumeron encourage ses troupes, car même si ce soir le jeu n’est pas à la hauteur, la volonté est bien présente. Corner bleu de Romain, Simon reprend magnifiquement du gauche et le ballon va flirter avec le poteau droit !! Les coups de pieds de coin se succèdent mais sans réussite Antonin Ballanger, entré pour le dernier quart d’heure, file sur sa droite, centre, mais Nathan venu au deuxième poteau ne trouve pas les filets, c’est terminé et St Georges l’emporte finalement par 2 buts à un.

L’USM n’a pas pu (ou su) imposer son jeu souvent fait de passes courtes, préférant poser le ballon en multipliant les appels. Les visiteurs ont pris le dessus grâce à un physique plus volontaire et agressif et leurs corners ont été fatals, mieux armés de la tête ils ont fait la différence dans ce secteur. Antony le sait, sa fin de saison s’annonce ardue, le travail aux entrainements risque de s’intensifier………. !!


Dimanche 15 Février 2015

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM - CENON : 1 - 3

Des bleus qui perdent leur sang froid...........!!

Les amoureux du ballon rond ont été très déçus du côté de Lusignan pour ce week-end de la St Valentin….Notre équipe 3 était au repos mais, samedi soir, nos réservistes défendaient leur titre en Challenge des réserves et ils ont échoué face à une redoutable équipe Ligugéenne : défaite 1 but à 0.

La lumière de ce dimanche de grisailles est venue de notre équipe féminine qui s’est facilement imposée 4 à 0 contre St Maxire sur le terrain annexe ; une bonne performance après le nul du match aller.

Dans le même temps notre équipe fanion recevait leurs homologues de Cenon pour une rencontre en retard de la 12ème journée ; rappelons qu’au match aller les Mélusins l’avaient emporté 5 à 0.

Lucas Chamaillard absent encore quelques semaines, Charlélie Billerot out pour cette saison, Antony Fumeron s’habitue mal à cette situation pour composer son onze de départ….La pelouse très grasse et le terrain limite jouable par endroits, rend ce début de match compliqué pour les joueurs, les appuis sont instables et les contrôles de balle hasardeux….Au quart d’heure de jeu les bleus dominent légèrement en se créant plusieurs corners consécutifs mais la vraie première alerte se situe à la 21’ lorsque Nathan Bell, notre capitaine, s’échappe sur son côté gauche mais son centre fuyant ne trouve pas Maxime Giret, un peu court. Au milieu du terrain, bien en jambes, les frères Lalande sont précieux pour leur implication à faire circuler le ballon et sur coup franc Romain est proche d’ouvrir la marque. Alors que Maxime Giret pense avoir trompé le gardien, son but est refusé pour une main de Simon Bouillé au début de l’action. Dans la foulée notre défense concède un pénalty transformé par Cenon à la 38’, ils ont fait preuve d’un beau réalisme !! Sur l’engagement Nathan, dans un rôle qu’il affectionne, s’enfuit sur l’aile gauche…..un beau centre précis sur Thomas Branger qui a tout compris….hélas, hélas, manque de précision, il frappe de peu à côté……En égalisant est ce que cela aurait changer le déroulement du scénario qui a suivi à partir de la 44’ ? On ne le saura jamais mais qu’est que votre serviteur aurait aimé que ce fait de jeu de cette fin de mi-temps n’arrive pas……………Résumé NR pour la suite………. !!

 Mi-temps : 1-1.
Arbitre : M. Laghzaoui.
Buts : pour Lusignan, Bell (45e, sp) ; pour Cenon, Normand (25e), Cheminard (75e, 80e).
Expulsions : à Lusignan, R. et A. Lalande (45e), Orieux (60e, 2e carton jaune) ; à Cenon, Meinie (45e).
Une pluie de cartons s'est abattue dimanche après -midi du côté de Lusignan. Quatre rouges, trois d'un côté, un de l'autre sont venus sanctionner des débats par trop virils. Tout ou presque est parti d'un penalty, provoqué par Meinie (Cenon) et logiquement sifflé par l'arbitre. R. Lalande secoué sur ce coup-là, s'emportait avant que son frère A. Lalande ne vienne lui aussi mettre son grain de sel dans des débats déjà particulièrement houleux. Résultat, Meinie et les deux Lalande rejoignaient prématurément les vestiaires. Un quart d'heure de jeu après la pause, Orieux (Lusignan) les rejoignait sur un second avertissement (60e). Au final, Cenon l'emportait, Lusignan perdait une occasion de se rapprocher de la tête et surtout tout le monde s's'accordait pour oublier au plus vite cette triste rencontre.

 Oui bien sûr il faudrait oublier ce match, ce serait plus simple mais pourquoi ne pas s’en servir pour avancer, pour ne plus commettre de telles erreurs, le club, les joueurs, les supporters, on  va tous payer assez cher pour réparer cette cicatrice, autant que cela serve à quelque chose…Une remise en questions de tous, on connait bien ces joueurs, on sait qu’ils regrettent leurs comportements, la peur de la grosse blessure explique en partie ces réactions disproportionnées et qu’on ne peut cautionner….Sur la touche il faudrait aussi que l’on arrête de proférer des insultes aux arbitres ou aux joueurs adverses ce qui ne fait qu’envenimer les choses…Regardons du côté du football féminin pour retrouver un peu de sérénité et de bon sens….Ce n’est que du football….. !! Et ce n’est qu’un jeu où l’on ne devrait rechercher que le plaisir de pratiquer ce sport en toute quiétude…..Allez, restons optimistes, la grisaille de ce week-end laissera bien la place à quelques rayons de soleil…. Et vive l’USM !!


Dimanche 9 Novembre 2014

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

  FONTAINE le COMTE - USM : 2 - 2

Des bleus à l’âme !!

Les verts de Fontaine font un excellent début de saison, en six journées de championnat 5 victoires et un match reporté contre Beaumont, 22 buts de marqués mais une défaite le week-end dernier à Poitiers PTT 3 à 1, un coup d’arrêt ou un incident de parcours ?? Pour nos Mélusins, la tonitruante entame, 3 victoires dans les 3 premières rencontres s’est doucement étiolée, les joueurs d’Antony Fumeron restent sur un match nul et deux défaites consécutives !! Alors ce derby : Fontaine le Comte qui veut se faire respecter à domicile où des bleus motivés en reconquête ?

Les blessés des derniers matchs commencent à revenir pointer le bout de leur nez : Clément Beuzeval reprend ses cages, Charlélie Billerot et Romain Lalande s’installent sur le banc. Voilà le décor est planté, les joueurs peuvent réciter leurs partitions ce sont eux qui vont dessiner le scénario de cette partie……Les premiers instants laissent augurer d’un après-midi intéressant, on voit du beau jeu et les occasions de marquer existent vraiment mais les gardiens sont vigilants jusqu’à la 8ème minute : le jeune gardien local manque inexplicablement son dégagement qui atterrit dans les pieds d’un Maxime Giret, à l’affût, qui ne se fait pas prier de l’aubaine et ouvre la marque. Après ce coup du sort imprévu, les verts se rebiffent et inexorablement les contacts deviennent plus rudes, le jeu se durcit. Pourtant devant Maxime et Simon Bouillé coupent efficacement les velléités offensives des locaux qui peinent à se mettre en bonne position d’attaque. Seulement Mr l’arbitre, pas aidé du tout par les 22 acteurs, a du mal à calmer les esprits, les cartons pleuvent comme à Gravelotte !! Une illustration de la dureté de cette période : alors que Charlélie Billerot fait son retour sur le terrain depuis une luxation de l’épaule, une action plutôt anodine au départ se transforme en tragédie : le tacle de Charlélie, certainement trop engagé (il reçoit un carton jaune), a pour conséquence l’arrivée des pompiers !! L’épaule visiblement insuffisamment consolidée lâche de nouveau et le jeune Fontonois victime de la faute du Mélusin doit aussi passer des examens hospitaliers !!! Néanmoins le match reprend son cours, les joueurs ne semblent pas se calmer et les coups francs succèdent aux coups francs ; sur l’un d’eux, tiré par Romain Lalande qui fait son retour après une blessure à la cheville, et alors que la pause est toute proche, le gardien de Fontaine le Comte échappe le ballon et Quentin Chamaillard ne se prive pas de doubler le score, Lusignan mène 2 à 0 à la mi-temps.

Le discours des entraineurs sera-t-il suffisant pour retrouver de la sérénité et du calme dans cette rencontre trop musclée ? Fontaine veut recoller au score et s’en donne les moyens en prenant le jeu à leur compte, seulement les bleus procèdent par des contres percutants et dangereux pour la défense locale. Un autre coup franc pour les locaux, celui-ci, va de nouveau animer cette rencontre : plutôt bien tiré le ballon s’élève et Romain Lalande dévie malencontreusement le cuir dans son propre but !! Pas de chance les verts reviennent à la marque et retrouvent de l’envie, le match nul reste tout à fait possible. Le temps passe, le jeu est trop haché par des arrêts de jeu fréquents, le spectacle n’est pas vraiment au rendez-vous… !! La fin de ce duel au sommet approche, les joueurs sont fatigués de tant d’énergie dépensée, Mr l’arbitre décompte les nombreuses minutes qui n’en finissent plus…97’ le ballon dans les pieds de nos attaquants est perdu bêtement, un contre éclair de Fontaine le Comte, une frappe précise du plat du pied et voilà, ils sont revenu au score sur le fil !! Match nul 2 à 2. Il va falloir se reposer de l’engagement physique et reprendre notre marche en avant…..Le week-end prochain place aux coupes départementales…..

A noter la petite défaite de notre équipe 3 : 2 buts à 1 à Smarves mais la victoire samedi soir pour notre réserve deux buts à un contre la Ferrière Ayroux, elle s’installe en tête de sa poule.

La minute d’"Anto".

Déçu du résultat (se faire remonter au score à la 97ème  minute c’est dur à encaisser), mais sur l'ensemble du match cela me parait logique. Sur un terrain compliqué, avec beaucoup d'engagement de la part des deux équipes, on a fait plutôt un bon match, on mène 2-0 à la mi-temps en bénéficiant de deux erreurs du gardien adverse, mais on rate le coche en 2ème période où le gardien de Fontaine a réalisé, cette fois ci, deux belles parades (Maxime Giret et Simon Bouillé), ce qui aurait dû nous permettre de mener plus largement. La fin de match a été dure pour notre défense et deux erreurs défensives ont permis à Fontaine de revenir.

A noter la blessure de Charlelie (clavicule démise pour la 2ème  fois) qui sera absent pour le reste de la saison ainsi que du joueur de Fontaine Alan Naudeau (fracture de la clavicule) qui se sont blessés suite à un contact. Bon rétablissement à eux. De plus Alex Lalande est sorti sur blessure et est incertain pour ce week-end ainsi que Nathan Bell touché à la cheville.


Samedi 11 Octobre 2014

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

    USM - LIGUGE 2 : 0 - 0

 Un score de parité logique !!

Certes en coupes notre équipe fanion fait pâle figure, déjà éliminée rapidement en Coupe de France, elle n’a participée qu’à un petit tour en Centre Ouest …. Par contre les joueurs d’Antony Fumeron restent sur une bonne dynamique en championnat : trois matchs, autant de victoires, neuf buts marqués un seul encaissé. Tout baigne donc chez les bleus ? Pas tout à fait….Les blessés commencent à s’ajouter sérieusement !! Charlélie Billerot : luxation de l’épaule, Romain Lalande : entorse d’une cheville et Clément Beuzeval, notre gardien a été contraint à l’arrêt à cause d’un lumbago.

"Anto" a donc titularisé Kévin Guitton dans les buts, les deux Frères Chamaillard, Lucas et Quentin, Thomas Branger, Leonel Djekam, Maxime Giret, Nathan Bell, Steeve Orieux, Guillaume Da Silva, Simon Bouillé, Julien Rondard, Grégory Poirier, Andrew Ingarfield et Stéphane Dairé.

La rencontre, légèrement avancée (19 heures) débute tambour battant, très équilibrée, la bataille du milieu de terrain fait rage. Les Ligugéens ne sont pas venus faire de la figuration, leurs débuts de championnat est très moyen 1 défaite, un nul mais une victoire le week-end dernier 3 à 0 contre St Georges les Baillargeaux. L’année dernière on jouait l’équipe 3, cette année,  c’est leur équipe réserve et leur motivation à faire tomber les Mélusins semble très forte et oui Lusignan est leader de cette poule unique de 1ère division. A la demi-heure de jeu, Maxime Giret se procure une belle occasion d’ouvrir le score, hélas il perd son duel face au gardien qui joue bien le coup ; de même à la 35’ Les visiteurs manquent l’immanquable, une belle frappe au point de pénalty prend le chemin du ciel et Kévin, soulagé, voit le ballon passé largement au-dessus de sa transversale : une mi-temps ou aucune formation se détache, à la pause 0 à 0.

Les Mélusins commencent cette seconde période avec de meilleures intentions, ils pressent les noirs et blancs en développant un jeu bien élaboré et les occasions arrivent ; seulement la défense adverse ne s’en laisse pas conter : Nathan Bell et Maxime Giret vont s’y casser les dents régulièrement. Le premier quart d’heure est en faveur de l’USM, mais imperceptiblement Ligugé commence à prendre possession du jeu et ils passent la vitesse supérieure dans la dernière demi-heure où on subit totalement leurs attaques tranchantes. Leur n° 7 se procure deux grosses occasions coup sur coup sans conséquence au tableau d’affichage….Nos défenseurs tiennent bon, articulés autour de Lucas Chamaillard, ils vont résister jusqu’au coup de sifflet final pour obtenir un bon 0 à 0 face à une formation qui possède de solides arguments pour embêter de nombreuses équipes dans ce championnat. Affaire à suivre, score final 0 à 0.

La minute d’"Anto".

Ce score de parité reste un bon résultat face à une séduisante équipe Ligugéenne qui possède d'excellents joueurs. Belle performance de notre équipe réserve qui évite le traquenard à St Romain en marquant à la 88’ par Florian Albert et superbe réaction de notre 3ème équipe seniors après sa lourde défaite du week-end passé, ils sont allés s’imposer 5 à 0 chez les réservistes de Coulombiers.


  (cliquer pour agrandir)

Dscf4297  Samedi 13 Septembre 2014

  COUPE DU CENTRE OUEST

 USM - ANGOULEME PORTUGAIS : 0 - 2

 Un petit tour et puis s'en va !!

Dame la coupe fait son retour au stade Jacques Papineau, la Centre Ouest cette fois ci. Après l’épopée toute récente de l’année passée en coupe du District avec l’apothéose, certes perdue, de la finale à la Pépinière on revient sur le terrain des hostilités footballistiques ordinaires avec la venue des Portugais d’Angoulême évoluant au même niveau que nos Mélusins en tunique rouge ce soir. A noter une minute de silence a été respectée pour le décès du grand père de Charlélie Billerot, "Charles" on pense bien à toi.

On est régulièrement habitué à voir une belle pelouse verte du côté des Mélusins mais les choses changent à Lusignan et c’est sur un terrain plutôt sec sur lequel vont évoluer les 22 acteurs !! L’USM prend doucement l’ascendant en ce début de rencontre avec de bonnes incursions de Maxime Giret et Nathan Bell mais il faut attendre la 12ème  minute pour voir le 1er tir cadré (Quentin Texereau). Les Portugais répondent présents, ils imposent doucement mais inexorablement un défi physique quasi permanent à partir du 1er quart d’heure, pour preuve aux alentours de la 20ème : Lusignan obtient 3coups francs consécutifs et les visiteurs 2 cartons jaunes !! A la limite de l’anti jeu, parfois, les bleus foncés se hissent pourtant régulièrement en attaque ils ont aussi une bonne technique footballistique à faire voir avec notamment ce superbe coup franc, en force, que détourne brillamment en corner Clément Beuzeval, notre gardien, très vigilant sur cette action (23’). On est proche de la demi-heure du match, lorsque Lucas Chamaillard se lance dans un rush rageur en contre-attaque, il réussit à percer le milieu adverse et, en relais avec son frère Quentin, se présente dans la surface pour une dernière passe qui va être décisive ?? Hélas non Quentin est déséquilibré dans la surface et Mr l’arbitre n’a d’autres choix que de siffler pénalty !! Romain Lalande se charge de le tirer, hélas là aussi, sans réussite, le poteau renvoie le ballon et on en reste à 0 à 0. Maintenant la rencontre s’équilibre de plus en plus, les visiteurs imposent leur puissance physique qui nous fait mal souvent. Les attaques des Portugais ne sont pourtant pas légion mais sur une mini percée d’un de leurs attaquants une petite "miminne" d’un défenseur de Lusignan est logiquement sanctionné par un pénalty, transformé à la 41ème. Malgré quelques nouveaux coups francs pour les locaux ce sera le score à la pause 0 à 1 pour les visiteurs.

Le premier quart d’heure de cette seconde période est tout à l’avantage de nos joueurs, l’entrée en jeu de Guillaume Da Silva, Simon Bouillé et Léonel Djeukam redynamise cette équipe qui ronronnait en fin de 1ère partie. Nathan, par ses attaques éclairs et Romain, par son toucher de balle, restent les plus dangereux, biens aidés maintenant par le sens du but de Simon comme à la 62’ où la frappe, non cadrée, de notre buteur maison aurait méritée mieux. Le combat devient âpre maintenant, Lusignan n’a pas l’habitude de subir un défi aussi physique et perd doucement la bataille, si importante du milieu. Pourtant ils ne perdent pas l’envie, quelques combinaisons à trois ou quatre joueurs superbement bien conçues et rondement menées auraient dû faire mouche. Mais à la 75ème Simon conclut par un tir du gauche qui s’envole et dans la foulée le beau déboulé de Nathan n’a trouvé personne, malheureusement, au second poteau. Notre défense fait pourtant le travail, Steeve Orieux et Lucas ne sont pas vraiment inquiétés, les latéraux, Andrew Ingarfield et Nathan font le job avec constance ; certainement que l’absence de Charlélie est préjudiciable, son rendement physique et technique aurait pu aider …Encore un coup franc de Quentin Chamaillard détourné par le gardien adverse signe d’une impuissance à égaliser… La fin de cette rencontre est hachée de coups francs et d’arrêts de jeu qui n’en finissent pas, Mr l’arbitre fait durer 95’ : 2ème but anecdotique des Portugais d’Angoulême qui se qualifient en gagnant 2 à 0.

 La minute de coach Anto :

Une rencontre difficile, les visiteurs ont cassé systématiquement le rythme de la partie en étant à la limite de la régularité et nous, on n’a pas su (pas pu) rivaliser physiquement, on a été trop gentils. Il va falloir se reprendre en championnat avec la venue de l’Asptt Poitiers samedi prochain à Lusignan.                              


  Samedi 6 Septembre 2014

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

   CENON - USM : 0 - 5

Des Mélusins efficaces et conquérants !! 

Le week-end dernier, comme dans tous les clubs de la Vienne c’était la rentrée des classes pour les joueurs d’Antony Fumeron, notre coach pour la 4ème année consécutive, qui se déplaçait à Cenon, ancien pensionnaire de Promotion de Ligue….Le groupe de l’équipe fanion a peu changé à la trêve estivale avec, bien sûr, un arrêt de taille : Alexandre Lalande a décidé de mettre sa "carrière" entre parenthèses cette année. Sont venus étoffer l’effectif ; le jeune Lionel Djemka (Espagne), Grégory Poirier (La Chapelle M.) et Florian Albert venant de la cité voisine : Vivonne.

  Le match commence sur un bon rythme et nos Mélusins, bien entrés dans la partie, ouvrent le score logiquement par Simon Bouille d'une belle frappe petit filet (20’). Ce but a le don de réveiller les locaux qui décident de prendre leur destin en main et pendant un bon quart d’heure, investissent largement notre camp mais sans réussir à s’imposer totalement. Un peu asphyxiés les bleus réagissent de belle manière en contre, nos milieux combinent parfaitement et Simon Bouillé, bien placé, s'offre un doublé à la 30ème. Menés 2 buts à rien les locaux accusent le coup et, alors que la pause approche à grands pas, Quentin Chamaillard s’en va aggraver la marque sur une belle balle en profondeur de "Mr" Andrew Ingarfield, toujours aussi présent malgré sa modestie devenue légendaire… !! Mi-temps Lusignan est devant en menant 3 à 0 à l’extérieur …. !!!

En 2ème période, le rythme est moins soutenu, les vacances ne sont pas encore digérées complètement et les joueurs soufrent. L’USM cherche à contrôler cette rencontre au milieu du terrain et le résultat est plutôt concluant ; il est vrai que le score lui permet de dérouler. Les Cenonais semblent bien pâlichons en ce début de saison et, l’heure de jeu approchant, ils vont encore subir une nouvelle déconvenue avec ce magnifique coup de tête de Nathan Bell qui enlève tout espoir de retour des locaux !! Les rouges et noirs vont boire le calice jusqu’à la lie avec ce 5ème et dernier but de Nathan Bell (doublé personnel) sur un bon service de Simon. Fin de match 0 à 5 pour des Mélusins efficaces.

La minute de coach Anto :

Une belle prestation de notre part, beaucoup d’envie et de réalisme, attention seulement à ne pas s’enflammer, l’équipe de Cenon est jeune et en pleine reconstruction, il faudra, bien sûr, confirmer dans quinze jours au stade Jacques Papineau, face à l’ASPTT Poitiers. Samedi prochain place à la coupe du Centre Ouest contre les Portugais d’Angoulême. A signaler la victoire de notre équipe 3 face à Usson du Poitou et le match nul de la réserve contre Benassay 2.






 ANNEE 2013/ 2014

Samedi 21 Juin 2014

 FINALE COUPE DE DISTRICT

 USM - ANTRAN : 0 - 3

 Ils échouent sur la dernière marche !!   (Article NR)

Les Antranais ont fait la différence en seconde période pour s’offrir leur première coupe du district.

La finale de la coupe du district débutait, hier, avec une bonne heure de retard. La faute notamment à un challenge des réserves qui, un peu plus tôt dans l'après-midi, s'était achevé en prolongation. Ce qui avait décalé d'autant le programme. Côté public, ce n'était pas la foule des grands soirs au stade Rebeilleau. Si les supporters d'Antran, vêtus de vert, avaient pris place dans la tribune d'honneur, leurs homologues mélusins avaient eux choisi la petite. Pour l'ambiance, les Antranais gagnaient largement la bataille au coup d'envoi.

394 1280x853(Cliquer sur les photos pour les agrandir)

Côté football, l'entraîneur de Lusignan Antony Fumeron avait clairement ciblé la Coupe du District comme objectif en début de saison. L'Antranais Olivier Boulette, quant à lui, était privé de dessert. Suspendu, le technicien assistait au match de ses poulains depuis les tribunes.
Trop d'enjeu tue le jeu ! La maxime se vérifiait dans un début de partie cadenassé où les deux formations ne parvenaient pas à se libérer. Il fallait attendre un quart d'heure pour voir les Antranais prendre le match à leur compte. Les hommes de Boulette se procuraient deux occasions par l'inévitable Charly Girault. L'attaquant cadrait une belle frappe que Clément Beuzeval boxait des deux poings (17e). Le portier mélusin était dans la foulée une nouvelle fois décisif sur une nouvelle tentative de l'excellent Girault (21e). Lusignan se réveillait enfin. Au terme d'un rush rageur, Simon Bouillé se présentait seul devant Barcoj. L'avant-centre mélusin, en bout de course, voyait son extérieur capté tranquillement par le portier antranais (35e). Au retour des vestiaires, Florian Aubier montrait le chemin à ses camarades. Le capitaine antranais, au sein d'une défense adverse un brin laxiste, glissait le cuir au fond des filets (50e). Puis Boulette, au terme d'une belle action collective, frappait trop mollement pour inquiéter Beuzeuval (60e). Les Mélusins n'étaient plus dans la partie et passaient complètement à travers de leur finale. Aubier de nouveau était tout près de doubler la mise. Idéalement servi par Girault, le capitaine antranais ratait le doublé (65e).

419
Antony Fumeron tentait de relancer Lusignan en faisant entrer des forces vives. Las, Boulette crucifiait les Mélusins (83e, 86e). Antran tenait sa première coupe du district et ne la lâchait plus. L'entraîneur Olivier Boulette pouvait tirer sa révérence sur un final en apothéose.

Mi-temps : 0-0.
Spectateurs : 200.
Arbitre : M. Dousselain.
Buts : Aubier (50e), Boulette (83e, 86e).
Avertissement : à Lusignan, Lalande (63e).
Lusignan (D1) : C Beuzeuval, N Bell, L Chamaillard, A Ingarfield, S Orieux, A Lalande, T Branger, C Billerot, S Bouillé, R Lalande, Q Chamaillard. Entrés en jeu : M Giret (58e), M Baulouet (58e), Q Texereau (72e).
Antran (D1) : Barcoj, Roineau, Bachelot, Beurois, Ch. Girault, W. Girault, Valençon, Pangallo, Barrière, Jadeau, Aubier. Entrés en jeu : Boulette (30e), Bouroumeau (45e), Chicard (69e).

 

340L'AVANT MATCH  (Article NR)

Les Mélusins, qui n’ont jamais atteint la finale, ont fait de la coupe leur objectif cette saison. Reste à bien négocier la dernière marche contre Antran.

L'Union Sportive Mélusine ne fait pas les choses à moitié. Jusqu'alors, les footballeurs de Lusignan n'ont remporté qu'un challenge des réserves. C'était en 1976. Une paie. Depuis, pas la moindre finale départementale à se mettre sous la dent. Rien jusqu'à cette belle saison 2014 où les Mélusins seront présents ce samedi à Rebeilleau en finale du challenge des réserves (lire ci-dessous) et de la coupe du District. " C'est énorme et historique ", s'enthousiasme le président Kévin Guitton. Ce dernier sera présent sur la feuille de match de la coupe du district, face à Antran, en qualité de second gardien.

" Une coupe marque plus qu'un championnat "

Après s'être longtemps mêlée à la lutte pour l'accession en Promotion de Ligue (Lusignan a terminé 4e à deux points de la deuxième place synonyme de montée), l'USM, promu en D1, s'offre donc une belle prolongation avec cet ultime match de gala.
" Notre parcours est extrêmement satisfaisant. L'équipe a beaucoup progressé, notamment sur le plan tactique. C'est la récompense d'un travail de longue haleine ", souligne Antony Fumeron. " Lors du premier entraînement de la saison, j'ai clairement dit aux joueurs que la coupe du District était notre objectif prioritaire. Lusignan n'est pas un club de coupe. J'ai essayé de leur transmettre la culture de cette compétition que l'on m'avait inculquée à Ligugé. Une coupe marque plus qu'un championnat. Une montée ou une descente, cela peut s'oublier. Mais une victoire en coupe reste à jamais dans les mémoires ", insiste-t-il. Réputés pour pratiquer un football de qualité, les Mélusins vont avoir fort à faire face à une formation d'Antran qui, elle non plus, ne ferme pas le jeu (NDLR : voir l'article consacré à cette équipe dans notre précédente édition). " Il s'agit de notre première finale. Nous n'avons rien à perdre. Nous n'avons aucune pression mais nous venons pour gagner ", insiste Antony Fumeron. Voilà qui promet une belle confrontation.

Samedi, 20 heures, stade Rebeilleau à Poitiers, Arbitre : M. Dousselain.


Samedi 31 Mai 2014

 COUPE DE DISTRICT

 USM - BENASSAY : 2 - 0

Une bonne seconde période les pousse vers la qualification !!

Dscf3837

 

 

"Alors Anto, cap vers les quarts de finale ?" : "Attention, Benassay n’a rien à perdre, certes sa saison n’est pas florissante (8ème en 2ème Division) mais c’est une équipe qui marque beaucoup (2ème attaque ex-aequo avec 49 buts) et on sait bien qu’ils vont tout faire pour nous enquiquiner !!"

Donc, ce soir, au stade Jacques Papineau, fini le championnat, place à la Coupe du district, objectif avoué d’Antony Fumeron, notre coach. Quatrième, à deux petits points de l’accession en régionale, les bleus ont réalisé un superbe parcours pour des néophytes à ce niveau. Vainqueurs par deux fois du leader incontesté, Chasseneuil du Poitou, ils feront ce qu'il faut, soyons en sûr, pour nous agrémenter notre mois de Juin par de belles victoires…. !!

Dès le début de cette partie, on voit vite que les violets ne sont pas venus pour faire "dans la dentelle"…. Ils mettent une pression physique qui nous perturbent complétement, nos joueurs balbutient leur football, on ne les reconnait pas. Trop craintifs et peut être perturbés par l’enjeu, il faut attendre la 10’ pour voir Thomas Branger essayer un centre sans conviction. Dans la foulée Quentin Chamaillard et Romain Lalande combinent bien mais le tir de "Cham" s’envole !! Ponctuée de quelques coups francs de Romain, sans grand danger pour une défense Benasséenne vigilante, cette première mi-temps est vraiment insipide; sans inspiration, Lusignan n’aligne pas trois passes successives et on s’ennuie ferme. Pourtant à partir de la 25’ les Mélusins pressent plus franchement, sans être transcendants, leurs velléités offensives s’affichent de plus en plus suscitant de gros espoirs chez les supporters Mélusins prêts à s’enflammer. En défense Andrew Ingarfield, Lucas Chamaillard et Steeve Orieux se contentent de l’essentiel alors que sur les côtés Thomas Branger montre sa volonté de bien faire et notre bouillant Nathan Bell, capitaine du jour, est toujours prêt à dévoré son couloir gauche. Devant, Maxime Giret, se dépense sans compter mais en pure perte et tout doucettement la pause approche, les visiteurs s’enhardissent devant l’apathie des bleus, ils se créent quelques corners qui n’inquiètent pas notre arrière garde. 45’ une superbe frappe de Thomas aurait mérité un meilleur sort mais le gardien détourne, à la pause match nul vierge 0 à 0.

Dscf3834

Les Mélusins se parent de rouge, Mr l’arbitre, avec la nuit qui tombe ne veut pas confondre la couleur des maillots…..Cette seconde période semble prometteuse, l’USM appuie ses actions et deux belles incursions de Thomas et Maxime nous font plaisir, c’est sûr on va passer ce tour, ils vont tout faire pour marquer. Alexandre Lalande et Charlélie Billerot prennent enfin possession du milieu de terrain et remontent inlassablement ce ballon que les visiteurs ont de plus en plus de mal à contrôler. Charlélie tente une frappe lointaine, certes pas cadrée, mais on presse littéralement maintenant et dans nos buts, Clément Beuzeval, voit son activité décroitre au fil des minutes. Côté droit, Simon Bouillé, entré en jeu depuis cinq minutes, nous décoche un tir croisé dont il a le secret, mais légèrement au- dessus 59’. Lusignan est installé dans le camp de Benassay, les coups francs se succèdent mais la défense visiteuse tient le coup tant bien que mal à l’image de ce déboulé de Nathan dont le centre est détourné par un défenseur violet sur la barre transversale (68’) !! Passée l’heure de jeu les rouges reprennent leur souffle, une petite accalmie qui permet à Antony de faire rentrer Quentin Texereau pour redonner de l’allant aux offensives Mélusines. A la 78’ Simon hérite du ballon, en se retournant il donne en cloche vers Quentin Texereau à la limite de la surface de réparation qui transmet vers Maxime Giret qui termine le travail en ouvrant le score de belle façon. Voilà le plus dur est fait, les supporters exultent et les joueurs sont soulagés ; Andrew, fatigué de  ses longues courses répétées, est remplacé par Maxime Baulouet. Il reste sept minutes lorsque Quentin Texereau adresse une belle balle sur Romain Lalande qui, en se retournant, ne se fait pas prier pour doubler la mise et propulser son club en quart de finale. Clément Beuzeval va se mettre en évidence en détournant de belle manière un sursaut des violets en toute fin de match, victoire et qualification de Lusignan 2 à 0.

Dscf3835

Allez les petits bleus, faites plaisir à vos supporters en réalisant un beau mois de Juin, vous avez le talent et l'envie alors bon vent pour les quarts de finale !! (tirage mercredi à 18 H 30 à la SACOA à Migné Auxances).


Mercredi 7 Mai 2014

 COUPE DE DISTRICT

 CIVRAY - USM : 1 - 4

Civray 11  Une belle "qualif" !!

(Résumé et photo venant de Civray)

Vidéo de CIVRAY - LUSIGNAN [2013/2014]

Pour ce 16e de finale de Coupe du District, Civray (privé de Terny, Morin et Portejoie) recevait une équipe en forme du moment de première division à savoir les jeunes mélusins, toujours en course pour la montée en Promotion de Ligue.

Le match ne pouvait pas mieux commencer pour les visiteurs. Suite à une perte de balle civraisienne sur le flanc droit, les mélusins sont à la conclusion d’une magnifique action en triangle pour l’ouverture du score de Romain Lalande devançant le portier Fretier dans sa sortie (07’). Début de match chaotique pour les locaux, prévenus pourtant de la rapidité et de l’automatisme des visiteurs. L’histoire va hélas se répéter. Un deuxième ballon civraisien perdu dans l’axe du terrain et c’est tout un bloc défensif qui se fait surprendre. Le libéro Jarry est trop court et Chamaillard en profite pour ajuster sans contrôle une frappe surpuissante du gauche (20’). Le ton est donné, Lusignan mène désormais 2-0. Civray aura eu néanmoins la possibilité de revenir au score sur coup de pied arrêté, son point fort. Dans un premier temps, Souchu rate l’immanquable (16’) juste devant le gardien. Puis c’est au tour de Bris (22’), seul devant le but après une bonne remise de Barusseau, de voir passer sa tête au-dessus du montant. Dans les minutes suivantes, Lusignan crucifie les locaux après un bel enchainement des deux attaquants mélusins. Maxime Giret est à la conclusion d’une frappe du gauche laissant sans voix Fretier (26’).  La troisième occasion est la bonne et Lusignan mène confortablement 3 buts à 0 avant de définitivement prendre le large à 4-0 après un doublé de Maxime Giret (35’). La messe est dite. Les locaux sont ailleurs et manquent considérablement de rigueur. Les fautes inutiles s’enchainent dont témoignent les 3 cartons jaunes pris en l’espace de 5 minutes. La mi-temps est enfin sifflée, Civray est archi-dominé.

L’orgueil. Voici peut-être le mot qui a changé la donne en deuxième période. Les 3 changements à la mi-temps ont peut-être aussi fait leur effet. Le trio Germanaud-Retailleau-Arnaud en milieu de terrain se trouve idéalement bien, le ballon circule et c’est Lusignan cette fois-ci qui subit. Après tout, il y a 4 buts d’avance, le mal est fait depuis longtemps et les visiteurs ont le temps de voir venir. Cependant, ces derniers ne se reposent pas sur leurs acquis et sans un bon Fretier dans sa sortie, Bell était à deux doigts d’aggraver la situation (56’). A force de pousser, Civray parviendra à réduire la marque après l’heure de jeu suite à une belle détente de la tête de Souchu sur un coup-franc d’Arnaud (71’). Preuve d’une irrégularité depuis le début de la saison, Civray dominera de son plein gré toute la seconde mi-temps. Le jour et la nuit entre les deux périodes. Le score en restera là, aucun but supplémentaire, pas même la tête de Bris (83’) et le tir de Martron (88’) qui passent hors-cadre. Civray s’arrête donc en 16e de finale de la Coupe du District et peut regretter sa première mi-temps fantôme. Lusignan s’envole vers les 8e de finale. Bonne continuation à l’équipe de l’USM.


 Dimanche 13 Avril 2014

  CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

  BEAUMONT - USM : 0 - 2

 Clément : un rempart infranchissable ce dimanche !!

Beuzeval ecoeure beaumont image article largeRésumé copié sur la Nouvelle République.

Beaumont - Lusignan : 0-2 Le gardien Mélusin Clément Beuzeval a su annihiler les offensives locales pour projeter Lusignan à la dernière place du podium. Ce n'est pas ce week-end que Beaumont enregistrera sa cinquième victoire d'affilée en championnat. Il fallait bien revenir à la réalité de la première division. Son adversaire Lusignan, de son côté, grâce à cette victoire 2-0, enregistre un deuxième succès consécutif. Après quelques minutes de jeu, les locaux prennent pourtant les choses en main en gagnant les duels et en monopolisant le ballon.

Désillusions beaumontoises

Morice à l'entrée de la surface crochète et enroule son tir qui est détourné par Beuzeval (10e). Q. Chamaillard répond d'une demi-volée bien repoussée par Hébras (16e). Le coup franc de Josse à 25 mètres détourné par Beuzeval signe la dernière occasion de la première période (39e). Peu d'occasions dans cette première mi-temps avec une domination des « Noirs » dans le jeu et surtout dans le domaine physique qui laisse encore plus de regrets aux Beaumontois. Le second acte démarre par un corner de Josse qui retombe sur Bertrand. Le cuir est encore une fois repoussé par Beuzeval (47e). À trop gâcher, Beaumont se met en danger. À l'heure de jeu, dans un temps fort local, Lusignan en profite pour ouvrir le score par Romain Lalande de la tête. Tervel déboule côté droit pour servir Bertrand seul à deux mètres du but. Les personnes présentes au stade constatent avec stupéfaction que la balle passe au-dessus des buts (75e). Terrible désillusion pour Beaumont. Malgré cela, les locaux continuent leurs efforts vers l'avant pour espérer égaliser. À la 82e, un superbe mouvement orchestré par Jabouille finit sur Thibaut qui ne force pas assez son tir pour inquiéter la défense adverse. Sur un énième corner, Josse dévie pour Morice qui est encore écœuré par les réflexes remarqués et remarquables de Beuzeval (86e). La minute suivante, Beaumont se voit accorder un penalty. Josse s'élance et réduit la marque. Monsieur Ardillon, l'arbitre de la rencontre, refuse et refait tirer car un joueur est entré dans la surface. La deuxième tentative est détournée par le poteau (87e). Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. Beaumont a tenté mais la défense mélusine était tout simplement compacte et a bénéficié du petit coup de pouce de la réussite.

Mi-temps : 0-0. Arbitre : M. Ardillon. Buts : Lalande (60e, 75e)


 Samedi 29 Mars 2014

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 USM - BUXEROLLES 2 : 3 - 1

 Une belle prestation des Mélusins.

Comme contre Oyré qui évoluait en bleu ciel, ce soir au stade Jacques Papineau, les coéquipiers de "cap’taine" Steeve Orieux ont revêtu leurs maillots rouges : les réservistes Buxerollois sont en bleu, la couleur habituelle de l’USM. Comme contre Oyré, notre infirmerie est bien garnie, aux absences majeures de Lucas Chamaillard, Simon Bouillé ou Thomas Barbereau (j’en passe et des meilleurs) s’est ajoutée celle, très pénalisante, d’Alexandre Lalande dont on connait le rôle au milieu du terrain. Comme contre Oyré "Anto" vise néanmoins une belle performance par cette soirée printanière, il sait compter sur un groupe élargi (Guillaume Da Silva, Tony Gaboreau et Thomas Minault sont venus en renfort) et il avait raison, on a passé de bons moments à voir évoluer son équipe.

On sent Lusignan déterminé à prendre position très haut sur le terrain, ils s’installent délibérément dans le camp des banlieusards Poitevins, le 1er coup franc sera pour Romain Lalande sans danger pour les bleus. Il n’en est pas de même sur le beau débordement de Nathan Bell sur la gauche, son centre en retrait trouve Romain mais le gardien a flairé le coup et s’interpose brillamment, quelle "occase" !! La domination des Mélusins est réelle, les coups francs de Romain embêtent régulièrement les défenseurs de Buxerolles, Andrew Ingarfield monte souvent aux avants postes pour gêner les visiteurs et essayer de placer une tête gagnante. A la 20’ la reprise de Thomas Minault aurait mérité un meilleur sort, Steeve Orieux, en patron de la défense centrale, tient la baraque, ses relances sur ses latéraux que sont Nathan ou Thomas Branger font mal et pourtant, une fois n’est pas coutume, on va se faire piéger par une banale action de jeu : un grand dégagement du goal adverse, on laisse le ballon rebondir vers nos buts et un peu d’incompréhension défensive plus tard, nous voilà mené 1 à 0 !! (25’) Dur à accepter car le début de cette rencontre semblait prometteuse, ce coup du sort casse le rythme, nos rouges d’un soir perdent un peu de leur lucidité et de leur vista, Clément Beuzeval, se distingue dans nos cages en stoppant avec à-propos, une attaque dangereuse du n° 9, toujours très remuant (32’). Devant Tony Gaboreau et Maxime Giret sont en pleine forme physique ils harcèlent constamment leurs vis-à-vis, le danger sur les buts des visiteurs s’accentue en cette fin de mi-temps : encore un coup franc, tiré cette fois ci par Maxime, repris par Romain, mais à côté…(42’). A la pause on est mené contre le cours du jeu 0 à 1.

Entrée de Guillaume Da Silva à la place de Maxime Baulouet en défense. On sent des Mélusins remontés comme une pendule dans ce deuxième acte d’un match qui va s’emballer nettement à la 54ème minute. Lusignan développe de beaux mouvements face à des visiteurs un peu à la peine, à ce jeu là, Théo Piorry et Romain Lalande nous font voir de belles choses, leur conservation de balles est précieuse dans ce milieu de terrain très fourni. Sept minutes de folie : une belle action des locaux permet à Romain d'adresser un bijou de passe à Maxime Giret qui égalise logiquement……Deux minutes plus tard Buxerolles tergiverse quelque peu dans sa défense pressée de toutes parts, le gardien relâche un ballon un peu chaud et Thomas Minault, tel un vieux briscard à l’affût, pousse la balle au fond et donne l’avantage à ses couleurs….Et enfin la 61ème , la plus belle… !! Le ballon voyage sur la gauche avec Tony et Maxime à la baguette, il revient plein axe du terrain aux vingt mètres où s’est positionné Guillaume Da Silva. Sans se poser de questions existentielles, il reprend du gauche, pleine volée, le cuir va se loger dans les filets sans que le gardien, légèrement masqué, ne puisse intervenir…Une magnifique réalisation, à l’image de cette jeune équipe, pleine d’envie et de culot. Lusignan mène 3 buts à 1 et nous enchante par ses actions incisives et efficaces. Mais gare, le Buxerollois n’est pas encore abattu, une magnifique reprise est néanmoins tout aussi joliment détournée par Clément qui, au diapason de ses partenaires, effectue une excellente prestation.Un superbe tir de Théo, un enchainement de dribbles de Tony et les supporters exultent, on sent la victoire proche, Quentin Chamaillard, en convalescence, rentre et, est tout près d’augmenter le score (80’). Charlélie Billerot sort à quelques minutes de la fin, quel match encore, le joueur aux trois poumons n’a pas déçu ce soir, comme d’habitude quoi !!! Encore quelques "régalades" de Théo et Maxime, las, les visiteurs ont abdiqué, les quatre points de l’USM sont largement mérités avec, surtout en seconde période, une qualité de jeu très intéressante pour la suite. Fin de la rencontre 3 buts à 1.Excellent arbitrage des trois arbitres.

La minute de coach Anto :

Très bon week-end pour nos trois équipes seniors car dimanche c’est l’équipe à "Cocotte" qui est sortie vainqueur de son match à La Chapelle Montreuil : trois buts de David Audebert et deux de Pierre Daigne. Continuons de cette façon et notre fin de saison deviendra passionnante, un petit bémol avec la défaite de nos féminines contre St Eanne à Lusignan, beaucoup d’occasions, un but de Tiffany Daniel et de nombreux regrets, allez les filles, courage, des jours meilleurs arriveront certainement bientôt… !!


  Samedi 22 Mars 2014

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

   USM - OYRE : 2 - 2

 Un match nul contre les leaders.Un partage des points logique image article large

 

Lusignan et Oyré s'affrontaient samedi soir. Deux formations de haut de tableau face à face qui avaient beaucoup à gagner en cas de victoire. Les dix premières minutes étaient animées et tournaient en faveur des Mélusins. Les défenseurs d'Oyré rencontraient quelques difficultés pour se dégager. Pourtant, les visiteurs étaient les premiers à être dangereux. Sur le corner de Rivereau, les Mélusins se dégageaient de justesse (16e). Mais les approximations derrière revenaient. Lalande esseulé sur l'aile droite centrait puissamment en retrait. Le ballon était repoussé in extremis par les visiteurs (26e). La solution pouvait alors venir des coups de pieds arrêtés. Lusignan bénéficiait d'un bon coup franc. Le cuir atterrissait dans les 18 m. Là encore, les hommes de Nicolas Guillemoto se montraient approximatifs et Bell héritait du ballon. Sa frappe passait juste au-dessus du cadre de X. Berger (29e). Cinq minutes plus tard, les visiteurs se procuraient eux aussi une occasion franche. Le corner de Rivereau était dévié par D. Berger. Mais sa tête était repoussée par le montant de Beuzeval. C'était finalement dans les arrêts de jeu que la situation se débloquait. Charlélie Billerot tentait sa chance aux 40 m. Sa reprise de volée tapait l'équerre puis finissait sa course dans le but (45e+3). Les locaux rentraient aux vestiaires avec un court avantage.
De retour sur la pelouse, Oyré poussait afin de revenir au score. Dans le même temps, l'équipe se découvrait et Lusignan en profitait. Bell sur l'aile gauche centrait fort en retrait. X. Berger repoussait le ballon dans les pieds de Romain Lalande qui frappait. Son tir était dévié par Hairon dans ses propres filets (53e). Pas de répit. Sur l'engagement D. Berger cueillait à froid les locaux. Le milieu de terrain filait seul au but et réduisait logiquement la marque (54e).
Oyré donnait tout pour arracher le nul. D. Berger, bien lancé en profondeur, voyait le gardien s'interposer juste devant lui (66e). Les Mélusins répondaient sur un coup franc de Lalande dans les bras de X. Berger (68e). Les visiteurs continuaient de s'illustrer. Rivereau trouvait au second poteau D. Berger qui égalisait et signait par la même occasion un doublé (72e). Coup dur pour les locaux qui avaient du mal à relever la tête. Les visiteurs continuaient leurs assauts. Rivereau servait Soulard qui frappait. Beuzeval repoussait du bout du pied le cuir en corner (75e). Là encore, c'était en contre que répondaient les hommes d'Anthony Fumeron. Billerot partait sur l'aile gauche et centrait mais personne n'était à la réception. La suite des débats se cantonnait au milieu du terrain avec quelques coups francs anodins. Rien d'autre. Les deux formations se quittaient logiquement dos à dos. Chasseneuil en profitait pour piquer la tête à Oyré. « On compte un match en moins qu'eux et on les affronte la semaine prochaine », avertissait Nicolas Guillemoto. Du beau spectacle en perspective.

 Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Moraud. Spectateurs : 70 environ. Buts : pour Lusignan, Billerot (45e+3), Hairon (53e, csc) ; pour Oyré, D. Berger (54e, 72e).

La minute d' "ANTO" :   Bon week-end du point de vue des résutats.

On a assisté a un bon match avec un très bon etat d'esprit sur le terrain samedi soir contre Oyré qui est une équipe qui, étrangement, nous ressemble beaucoup dans la façon de jouer. Match nul logique. Le gros bémol, c'est après les blessures de Lucas contre Ligugé, celles de Simon, Adrien et Thomas Barbereau contre St Georges,on perd à nouveau 2 joueurs, Quentin Chamaillard et Alex Lalande. L'infirmerie déborde !! E avec l'absence de Quentrin Texereau contre Buxerolles 2, l'effectif pour ce week end est très incertain.
Concernant la 2 (victoire à Latillé 2 à 1), c'est un bon résultat acquit dans la douleur chez nos voisins de Latillé. Le" toujours jeune" Cyril Aubenneau a une nouvelle fois été decisif (3 buts en 3 matchs), et avec le faux pas de Couhé, nous avons accentué notre avance, mais attention, il faut continuer a être serieux et aller chercher les 4 points à La chapelle Montreuil.
Belle victoire de la 3 dans le derby contre Rouille 2 dans un match engagé mais correct avec une exellente mentalité de tous les acteurs (arbitre inclu); cette victoire nous replace au classement et même si on n a pas d'ambitions particulieres, si on a un coup a jouer, pourquoi s'en priver. Mais samedi (à 17 H 45) contre Château Larcher 3 qui est juste derriere nous au classement, il faudra garder la même envie pour s'imposer.

  Dimanche 16 Mars 2014

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

  St CEORGES les BX - USM : 2 - 1

Un match à oublier !!!

Beaucoup d’absents à l’USM pour cette deuxième rencontre un dimanche (défaite à Poitiers St Eloi le 23 Février) : notre gardien habituel, Clément Beuzeval, Steeve Orieux, Romain Lalande et Lucas Chamaillard !! Excusez du peu : trois défenseurs sur cinq, quel chamboulement !! Heureusement Antony Fumeron sait qu’il peut compter sur un grand nombre de joueurs : le retour de Quentin Texereau, de Thomas Barbereau, David Audebert ainsi qu’un revenant en 1ère, Eudes Huyghe, portier titulaire l’an passé, expatrié dans le nord de l’Europe pour ses études, et qui va essayer de rassurer ses partenaires face aux rouges et blancs de St Georges.

Un début de match plutôt intéressant pour les bleus car on joue seulement depuis 4’ que Quentin Texereau se met en bonne position, hélas, le gardien est déjà dans sa partie et détourne d’une main ferme. La minute suivante, Adrien Bertinetti se claque et abandonne ses copains trop tôt, Simon Bouillé, sur le banc en cette première période, entre en se positionnant aux avants postes. Une tentative de perforation de la défense plus tard, il est déséquilibré dans la surface : pénalty justifié sifflé par Mr l’arbitre. Simon tient à le tirer mais, comme il est toujours difficile de faire justice soi-même, il met le ballon au-dessus … !! (10’). Pour cette première partie ce sera tout pour des Mélusins bien pâlichons, apathiques voire par moments fantomatiques…!! Impossible de conserver ce ballon on subit le jeu  et pourtant les locaux ne vont pas se créer de grandes occasions et Eudes n’aura pas énormément de frayeurs à part sur une ou deux parades (30’) dont il est coutumier et la mi-temps va arriver tout tranquillement sur ce score de 0 à 0.

Andrew Ingarfield et Alexandre Lalande font leurs apparitions pour cette seconde période, Lusignan semble revenir avec de meilleures dispositions, leurs actions sont plus tranchantes et ils vont concrétiser dès la 57’ : une touche d’Andrew sur Maxime Giret qui, d’une belle transversale trouve Simon dont la déviation lance magistralement Quentin Chamaillard qui, du plat du pied, fait mouche, les bleus mènent au score. On est vraiment mieux dans ce match, notre milieu avec David Audebert et Quentin Texereau à la baguette, monopolise le ballon en développant de belles combinaisons d’attaques. A l’heure de jeu St Georges durcit ses actions, les Mélusins prennent de nombreux coups mais gardent relativement bien leur sang-froid. Les locaux vont égaliser à la 62’ sur une balle haute que notre goal ne peut saisir, peut être mal protégé par ses défenseurs, Eudes doit s’incliner et les rouges et blancs reviennent à notre hauteur. Le jeu solide des locaux fait des ravages : Simon Bouillé se blesse gravement le genou, la saison de notre goléador semble compromise !! Dur, dur, maintenant c’est le tour de Thomas Barbereau de sortir sur blessure, c’est l’hécatombe !! Toujours provocants les locaux, après quelques attaques de nos bleus pas suffisamment appuyées, vont prendre l’avantage à la 80’ sur un cafouillage devant nos cages suite à un corner mal renvoyé. Pourtant l’occasion d’égaliser de nouveau va se produire, il ne reste que peu de temps, une tentative de Nathan Bell imité par Thomas Branger, leurs frappes sont contrées in extrémis…Le ballon revient dans les pieds de notre "Biscotte" toujours à l’affût…Il a franchi la ligne…. ?? Oui, non, l’arbitre l’accorde dans un premier temps mais son juge de touche ne le suit pas…Le score en reste là et la frustration de l’USM est totale : pas de points, quelques cartons, de grosses blessures et un sentiment d’être quand même passé tout près du match nul. Victoire de St Georges les Baillargeaux 2 à 1.

Un match a oublié tout de suite, on aura une pensée pour les blessés : Adrien, Simon et Thomas en espérant les revoir sur la pelouse le plus vite possible. Au stade Jacques Papineau l’équipe 2 a gagné face à Poitiers Cep deux buts à un (Cyril Aubeneau et Théo Piorry sont les buteurs). Notre équipe 3 était exempte.

La minute du coach :

"Nos adversaires ont vraiment un jeu dur, on a beaucoup encaissé de coups et on déplore des blessures graves (le genou de Simon semble bien touché). Comme il y a deux saisons, les matchs du dimanche sont toujours aussi difficiles à négocier, notre première mi-temps a été catastrophique, trop statiques et pas complètement concernés, les joueurs doivent se reprendre en s’impliquant plus globalement pour ce genre de rencontre."


 Samedi 8 Mars 2014

  CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

  USM - LIGUGE 3 : 1 - 0

 Des bleus à la hauteur !!

L’après-midi a commencé tout doucettement pour cette journée de la femme, les Mélusines recevaient leurs homologues Montmorillonnaises dans le cadre de la Coupe du Poitou et, malgré deux buts de Coralie Rigomier et Gwénaëlle Debenest, elles se sont inclinées lourdement au stade Jacques Papineau huit à deux !!   

Suivait donc le hors d’œuvre, équipe 3, avec sa superbe victoire relatée par ailleurs (voir résumés équipe 3), on était donc fin prêt pour le plat de résistance : notre équipe fanion face aux réservistes Ligugéens. "On devrait assister à une belle rencontre nous avait susurré notre coach", Antony Fumeron ; bien oui, si quelqu’un peut connaitre nos adversaires d’un soir c’est bien lui !! "Un mélange de jeunes talentueux et d’expérimentés footballeurs" a ajouté Anto," ils vont être durs à manœuvrer".

Simon Bouillé avait donné la victoire au match aller, son but de la 1ère période avait suffi mais les supporters Mélusins avaient tremblé jusqu’à la fin…. !! Ligugé se présente sous ses couleurs habituelles, le blanc et le noir et, sans surprise, le début de match ne comporte aucun round d’observation, les deux équipes ne se posent pas de questions, la pelouse est bonne, les joueurs, sevrés de match ces derniers temps, ont une grosse envie d’en découdre. A ce jeu les bleus paraissent tout de même un ton au-dessus, leur football est bien en place, les nombreux entrainements les ont incités  à revoir leurs gammes : un bon corner, tiré par Romain Lalande, fait passer des frissons dans le dos des défenseurs. La bataille du milieu fait rage, Charlélie Billerot et Alexandre Lalande font des kilomètres…. !! En n° 9 Simon est un poison pour les Ligugéens, très rapide, il est souvent à l’origine des assauts de Lusignan, il s’essaie sur un coup franc mais à Ligugé, les gardiens sont toujours bons et ce soir ne déroge pas à la tradition, il capte avec brio ce, pourtant beau tir (25’). Aïe, Clément Beuzeval, notre goal, se prend un coup (sans conséquence) sur une sortie nécessaire, et, re-aïe, Lucas Chamaillard laisse ses partenaires, victime d’un claquage à la cuisse à la 30 mn. Quelques minutes plus tard, alors que les défenseurs visiteurs maitrisent la balle dans leur défense, Romain Lalande, très affuté physiquement, chipe le cuir à la barbe des noirs et blancs et fonce vers les buts, donne à Simon Bouillé qui a bien suivi, le reste Simon sait faire, il mystifie magnifiquement le gardien qui, las, est bien battu, l’USM ouvre le score à la 33’. A la mi-temps 1 à 0 pour les bleus.

Ce début de seconde période ressemble au reste du match, beaucoup d’intensité, on sent pourtant un peu de moins bien dans la défense, Maxime Baulouet, remplaçant Lucas fait le travail, Thomas, Steeve, Andrew et Nathan se battent bien mais les visiteurs se multiplient et leurs actions nous rendent un peu fébriles. Le jeu se durcit et Mr l’arbitre, très bon ce soir, doit sortir la biscotte pour calmer les esprits. Charlélie, dont on connait les remontées de balle spectaculaires, s’échappe à gauche mais ne trouve pas preneur (60’). Le temps passant, les Mélusins, bien aidés par des supporters venus nombreux ce soir, se refont une santé : devant, Maxime Giret se dépense sans compter en pressant de toutes parts, sur un ballon perdu par Ligugé, Simon est bien prêt de doubler la marque à la 65’. Et que dire à la 74ème minute de cette magnifique action : Une superbe louche de Simon pour "Romy" qui prolonge par un lob sur le gardien, battu, mais hélas, trois fois hélas, le ballon touche la barre transversale et va dans les bras du goal tout content de ce coup du sort ; il y a du talent chez ces deux Mélusins pure souche !! Physiquement Lusignan est au rendez-vous malgré une baisse de régime à l’heure de jeu ; l’entrainement hivernal porte ses fruits et les coéquipiers de capitaine Nathan Bell font une fin de match époustouflante, ils attaquent tous azimuts, ils veulent doubler la marque. Attention pourtant Ligugé n’a qu’un but de retard, les coups francs plein axe nous font peur, les visiteurs n’ont rien à perdre et les minutes sont longues et là…. Un ballon arraché dans les pieds des Ligugéens par nos infatigables milieux de terrain… l’action se poursuit très rapidement sur un contre éclair…. Maxime Giret est face au gardien des noirs et blancs, il vient de faire une course de 40 mètres….. il va marquer ce 2ème but, celui de la délivrance….Hélas, (encore trois fois hélas) "l’immanquable est manqué"…. !! Maxime, comme tous les Mélusins, est dépité par ce manque de réussite….On tremble encore un peu….des arrêts de jeu un peu longs….et c’est fini victoire de Lusignan par 1 à 0.

Le bon comportement de tous les joueurs, malgré un investissement de tous les instants, a facilité le très bon arbitrage des trois arbitres ce soir. "Anto" peut être satisfait de ses joueurs, après la courte défaite à Poitiers St Eloi, ses protégés se reprennent bien en fournissant un jeu plein d’allant et d’espoir pour la suite. Bonne chance à notre équipe 2 qui se déplace dimanche après-midi à Jazeneuil.


Samedi 14 Décembre 2013

  COUPE DU CENTRE OUEST

 USM - St SAUVEUR 79 : 2 - 3

 Eliminé de justesse par un plus "gros" ...!!

 La légende de cette commune, St Sauveur de Givre en Mai : en 732 (ou 733 selon certains historiens) Charles MARTEL arrête les Sarrazins au Sud de Châtellerault (Vienne). Après la mort de leur chef sur le champ de bataille, l’armée musulmane se dispersa. Un petit groupe aurait alors trouvé refuge dans l’église Saint-Sauveur. Assiégés par les habitants de la paroisse, ils promirent de se rendre s’il givrait le lendemain. Or signe divin, au petit matin de ce mois de mai, il givra ! Tenant leur promesse, les envahisseurs se rendirent. Ainsi naquit la légende du village de Saint-Sauveur-de-Givre-en-mai.

Lorsque Mr l’arbitre siffla la minute de silence suite au décès de Pierre Renoux cette semaine, tout le monde a eu une grosse pensée pour Michèle ; supportrice inconditionnelle de son USM, comme elle dit souvent, hier soir, forcément, elle n’était pas dans son stade pour regarder ce match. Le club lui souhaite tout le courage nécessaire pour surmonter cette épreuve et qu’elle puisse ainsi revenir encourager "ses bleus".

Steeve Orieux, Quentin Texereau, Maxime Giret, Nathan Bell et Thomas Barbereau étaient, excusé du peu, les cinq absents les plus marquants de ce tour de Coupe du Centre Ouest….. ! Heureusement cette saison, coach Antony Fumeron a le loisir de piocher dans un groupe élargi sans que cela nuise réellement à l’équipe, Quentin Chamaillard, Guillaume Da Silva, Adrien Bertinetti et Maxime Baulouet ont donc été appelé pour pallier à ces indisponibilités.

Très rapidement les visiteurs, tout de grenat vêtus, s’installent dans notre camp et se créent leur 1ère occasion sur un corner repris mais à côté. Les "coups de pieds" de coin s’enchainent et tout le monde pense que l’USM va souffrir ce soir face à cette formation mais "Anto" a mis en place son équipe pour enrayer ces attaques pressantes. Une défense à cinq et un milieu très fourni laissant le seul Adrien Bertinetti devant, et, après dix premières minutes un peu délicates, on s’aperçoit que St Sauveur vient régulièrement buter sur nos défenseurs. Pourtant, sur le côté droit, le n° 7 nous fait mal par ses déboulés rapides et ses centres sont souvent dangereux comme à la 21’ où il trouve un de ses coéquipiers qui, de la tête, va mystifier notre gardien, Clément Beuzeval, pour ouvrir le score. Pas abattus pour un sou, les Mélusins refont parler leur technique au milieu, les Théo Piorry, Romain et Alexandre Lalande sans oublier, bien sûr, Charlélie Billerot ont le niveau et Alexandre est "balancé" dans la surface de réparation mais Mr l’arbitre, bien placé, n’hésite pas une seconde : pénalty que transforme sans coup férir Romain Lalande, Lusignan revient à la hauteur de son adversaire d’un soir (24’). Piqués au vifs les grenats se ruent à l’attaque et pendant une dizaine de minutes nous pressent continuellement ; on perd un peu trop vite le ballon pendant cette période mais notre défense fait bonne garde, Lucas Chamaillard en n° 5 se régale ce soir, imperturbable il rassure tout le monde et embête sacrément les attaquants de St Sauveur. Doucement on approche de la pause, le jeu a tendance à se rééquilibrer au milieu, ils commettent régulièrement des fautes plein axe et sur l’une d’elles, alors qu’Antony fait monter ses "grands" Romain se charge de ce coup franc et le ballon, mal renvoyé, atterri dans les pieds de Lucas Chamaillard qui bat le gardien de près et à la pause Lusignan est devant : 2 buts à 1.

Bon et bien nos petits bleus sont à la hauteur, on oublierait presque qu’il y a deux divisions d’écart, techniquement ils ne sont pas à la rue et physiquement ils sont présents, d’ailleurs le début de la seconde mi-temps confirme : ce soir, pour se qualifier, les visiteurs vont devoir se surpasser, on ne va pas les laisser faire. Pourtant autour de l’heure de jeu, ils commencent à nous faire souffrir par leur présence physique perpétuelle, coach "Anto" va faire tourner son effectif pour redonner du souffle à ses joueurs qui peinent sur quelques coups francs délicats à négocier. Adrien, lassé de faire l’essuie-glace pour enrayer la relance adverse, laisse sa place à notre "goléador", Simon Bouillé, bien décidé à en découdre. Aïe, un long centre, venu de la gauche, est repris de la tête et les grenats égalisent (65’). Sans se découvrir complètement nos défenseurs saisissent la moindre opportunité pour créer le danger devant les cages des visiteurs et Andrew Ingarfield, de la tête, est tout près de loger le ballon au fond des filets. Hélas, leurs attaquants vont vite : c’est encore un centre qui va amener le 3ème but qui permet à St Sauveur de reprendre l’avantage (70’). Maxime Baulouet remplace Guillaume Da Silva, auteur d’une superbe prestation en défense, son timing, dans ses interventions de la tête, a été précieux. Thomas Branger, infatigable sur son côté droit, aurait mérité mieux sur sa reprise de la tête d’un long centre de Romain, mais le gardien a été vigilant sur cette action. St Sauveur, pensant avoir fait le plus dur, va devoir s’employer jusqu’ au bout, les Mélusins n’ont rien à perdre et, malgré une fatigue palpable (les remplacements de joueurs se succèdent rapidement), ils se ruent à l’attaque et font feu de tout bois. Les pensionnaires de DHR sont tout heureux de voir le ballon tourner du bon côté sur un énorme cafouillage qui, avec un peu de réussite, aurait bien pu se transformer en but égalisateur. Mr l’arbitre, tout de jaune vêtu, siffle la fin de ce match d’un bon niveau technique et intéressant de bout en bout. 2 à 3 score final, bon arbitrage aidé par le bon comportement des deux équipes.

On ne s'est pas ennuyé ce soir au stade Jacques Papineau, les bleus ont fait une belle prestation et les visiteurs, bien que globalement un ton au-dessus, n’ont pas eu la qualification facile ; gageons que nos bleus gardent cet état d’esprit pour la reprise en janvier ; mais place à la trêve de Noël et votre serviteur, ainsi que tous les membres du club souhaitent à tous les visiteurs de ce site d’excellentes fêtes de fin d’année.  


 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

 CHASSENEUIL - USM : 1 - 3

L'article dans la NR : Lusignan, le promu qui promet beaucoup 

 
Le capitaine, Steeve Orieux, est en forme. - Le capitaine, Steeve Orieux, est en forme. - (Photo cor., Alain Biais)
Le capitaine, Steeve Orieux, est en forme. - (Photo cor., Alain Biais)

En battant samedi le leader de la poule, les hommes d'Anthony Fumeron ont marqué les esprits. La joie était belle à voir dans le vestiaire visiteur. A l'image d'un Simon Bouillé euphorique. Certes, le sniper attitré de Lusignan (8 buts) n'a pas marqué samedi soir mais il suffisait de tendre l'oreille pour écouter la joie du meilleur buteur de la poule. Un " Allumer le feu " claironné sous la douche digne du célèbre rocker résonnait dans tout le stade. Lusignan va passer l'hiver au chaud. En position d'obtenir un des deux tickets pour l'accession, Antony Fumeron clame haut et fort que c'est loin d'être d'actualité. " Nous n'avons pas les structures et nous sommes très réalistes. Nous traversons une bonne période et nous surfons sur l'euphorie de la montée. Il ne faut pas griller les étapes. Notre objectif principal est de faire monter l'équipe 2 qui évolue en D5. Dans trois ou quatre ans, pourquoi ne pas retrouver le niveau régional… " Quelles sont les forces de Lusignan cette saison ? « Nous avons une équipe très jeune. Face à Chasseneuil, j'alignais six joueurs qui découvraient cette saison la D1. Ce groupe a encore une grosse marge de progression. Nous nous appuyons sur une grosse défense et nous possédons un très bon gardien. Nous sommes peut-être moins forts techniquement, mais nous avons une grosse envie. Les joueurs prennent de plus en plus leurs responsabilités." A l'image du tandem de milieux axiaux Billerot-Lalande très en vue face à Chasseneuil. " Oui, ce sont des très bons joueurs, mais il ne faut pas leur dire"  s'amuse le coach. Lusignan possède également une attaque de feu. " Nous sommes efficaces, nous ne travaillons pas particulièrement devant le but sauf le jeudi ou je prends deux joueurs avec les gardiens."  Forcément côté joueurs, consciemment ou inconsciemment on doit commencer à rêver. "Oui, c'est certain surtout après cette belle victoire face à Chasseneuil. On va les laisser savourer. Après la trêve, si c'est nécessaire, on remettra les choses au clair."

Objectif coupe

Quand on parle de la coupe du District à Antony Fumeron, le visage s'illumine. " C'est l'objectif de notre saison. Lusignan ne l'a jamais gagné et nous nous verrions bien soulever le trophée en fin de saison. Nous allons tout faire pour aller au bout. "  Désormais, avec la meilleure attaque et la meilleure défense de la poule, Lusignan ne peut plus se cacher. Sur les quatre derniers matchs, les Mélusins ont marqué la bagatelle de quinze buts pour un seul petit encaissé. Bref, un parcours de champion. Après la trêve hivernale, les hommes de Fumeron affronteront successivement Beaumont, Saint-Eloi et Oyré. On en saura alors plus sur les capacités du promu à maintenir la cadence. Même si du côté des dirigeants et du coach, la prudence est de rigueur, à ce rythme, la saga mélusine pourrait très bien être le feuilleton de l'année…

Samedi 7 Décembre 2013

CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION (résumé La NR 86)

 CHASSENEUIL - USM : 1 - 3

 Les Mélusins détronent les leaders chez eux ...!!

Billerot (Lusignan) échappe à Zouitina (Chasseneuil), en déséquilibre comme le reste de ses coéquipiers face à la bonne prestation des visiteurs. - Billerot (Lusignan) échappe à Zouitina (Chasseneuil), en déséquilibre comme le reste de ses coéquipiers face à la bonne prestation des visiteurs. - (Photo cor., Alain Biais)

 La détermination de Charlélie fait plaisir à voir !!!

Chasseneuil - Lusignan : 1-3 Les visiteurs ont su tirer profit de la maladresse des Chasseneuillais pour se replacer à deux points du nouveau leader Oyré.

 Il suffisait d'analyser le bilan comptable des deux formations lors des trois dernières journées pour pouvoir légitimement s'attendre à un duel au sommet. Première similitude, Chasseneuil (1 but encaissé) et Lusignan (0 but encaissé) étaient au coup d'envoi deux citadelles quasi imprenables. Par ailleurs, les deux formations n'étaient pas en reste sur le plan offensif avec une moyenne ahurissante de 4 buts par match. La comparaison aurait pu s'arrêter là si les deux équipes ne possédaient pas en plusdeux buteurs attitrés, Zouitina pour Chasseneuil et Bouillé pour Lusignan avec chacun huit buts au compteur… De quoi saliver d'avance ! 

Les deux formations justifiaient pleinement leur classement en ce début de rencontre. Le jeu était alerte et le cuir circulait à toute vitesse d'un camp à l'autre. Si Bell pour Lusignan faisait trembler Sabourin d'un centre parfait (10e), Chasseneuil répliquait immédiatement. Et quelle action ! Les hommes de Monnereau repartaient de leur camp avec une aisance technique parfaite. Frisque terminait la démonstration d'une frappe enroulée qui frisait la lucarne de Beuzeval (18e). Et que dire de la reprise magnifique de Ker qui fracassait le poteau d'un Beuzeval archi battu (20e).
Après un bon début de match, les Mélusins baissaient d'un cran et subissaient la domination chasseneuillaise. Les locaux se procuraient une nouvelle occasion. Mureault s'échappait et allumait la cible. Beuzeval bondissait et sortait une parade salvatrice (26e). La possession était locale mais c'était pourtant les visiteurs qui allaient ouvrir la marque. A la réception d'un coup franc de Bouillé, Lucas Chamaillard se jetait et donnait l'avantage à son équipe (35e).
Dans la foulée, les hommes de Fumeron manquaient de doubler la mise par Ingarfield qui ne cadrait pas son coup de tête (37e). À la pause, le trône des chasseneuillais vacillait.
Dès la reprise, les visiteurs galvanisés prenaient d'assaut le but de Sabourin. Le coup franc magnifique de Bouillé fracassait la barre. Ce n'était que partie remise. Chasseneuil souffrait sur les coups de pieds arrêtés et cédait une nouvelle fois. Lucas Chamaillard signait de la tête un doublé (66e). Les poulains de Monnereau buvaient le calice jusqu'à la lie. Nathan Bell d'un coup franc magnifique dépoussiérait la lucarne de Sabourin (75e). 0-3, la messe était dite. La réduction du score de Joyeux (77e) était anecdotique. Lusignan en voulait plus samedi soir.

Mi-temps : 0-1.
Arbitre : M. Métais.
Buts : pour Chasseneuil, Joyeux (77e) ; pour Lusignan, Chamaillard (35e, 66e), Bell (75e).


 Samedi 30 Novembre 2013

  CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

  USM - ANTRAN : 2 - 0

  La pugnacité Mélusine récompensée !!

La démonstration, au moins concernant le score (six buts à l’extérieur ce n’est pas rien !!), du week-end dernier à Scorbé Clairvaux, démontre une chose évidente : les joueurs d’Antony Fumeron sont en pleine réussite en ce moment aussi les deux derniers matchs avant la trêve vont situer la valeur de cette équipe : Antran et Chasseneuil prouvent, par leurs performances, qu’ils ne seront pas des faire-valoir.

Le début de cette rencontre est très équilibrée les bleus monopolisent le ballon mais les contres d 'Antran sont menés tambour battant, amenant régulièrement le danger devant notre cage. La bataille du milieu, souvent gage de victoire, est à l’avantage des visiteurs pour la première demi-heure mais Clément Beuzeval, notre goal, est impérial sur ses sorties ; bien aidé par ses défenseurs, il préserve le score de belle manière en rassurant les supporters Mélusins. Sur un de ses longs dégagements, suite à une attaque avortée des verts et blancs, il transmet à Simon Bouillé qui prend de vitesse la défense visiteuse et mystifie magnifiquement le gardien qui ne peut rien sur cette action. Dès lors le jeu s’inverse : "les mouches ont changé d’âne", le dernier quart d’heure est complètement à l’avantage de Lusignan qui multiplient les actions en occupant le camp adverse jusqu’à la mi-temps. 1 à 0 pour les Mélusins.

La seconde période démarre sur les chapeaux de roues, nos bleus ont bien l’intention de doubler la mise, ils poussent de toutes leurs forces, faisant rôder constamment le danger devant les buts d’Antran. Suite à un corner qui ne donne rien, le ballon revient dans les pieds de nos protégés et, après une combinaison de toute beauté, Théo Piorry récupère le cuir, son centre, appuyé, pousse le gardien à la faute, il relâche cette balle et, en renard des surfaces qu’il est, Andrew Ingarfield se fait un malin plaisir à ajouter le deuxième. Rarement à pareille fête, Andrew se voit ainsi récompensé par sa ténacité et son envie de bien faire. Cinq minutes plus tard Simon obtient un pénalty et veut se faire justice lui-même ; hélas, son tir un peu mou, ne surprend pas le gardien ; il est souvent difficile de transformer une telle action lorsque la faute a été commise sur le tireur…. La fin de cette partie approche mais l’intensité ne retombe pas, les visiteurs insistent sur les longs ballons sollicitant constamment nos défenseurs par des balles aériennes. Bien en place, les Steeve Orieux, Lucas Chamaillard ou notre buteur Andrew, sans oublier tous les autres, forcément, répondent présents à ce défi physique mais la palme en revient à Clément, le portier des bleus, qui, à cinq minutes de la fin, détourne un tir à bout portant préservant ainsi notre avantage au score. Les verts et blancs s’avouent vaincus, non sans quelques derniers soubresauts de dernière minute ; cette victoire, un peu difficile malgré tout, souligne l’envie et la pugnacité des Mélusins à ne rien lâcher : 4ème victoire consécutive et aucun but encaissé en championnat depuis le 26 Octobre, pourvu que ça dure…. !

La minute d’"Anto".

Victoire difficile à obtenir mais qui confirme notre forme actuelle ; à noter que Samedi prochain un beau match nous attend à Chasseneuil, j’espère que l’on prendra beaucoup de plaisir à jouer une équipe qui développe du beau jeu et que l’on va aborder sans pression de résultat. A signaler la nette victoire de notre réserve qui accentue son avance au général (+5 points) et l’équipe 3 qui gagne par forfait.


 Samedi 23 Novembre 2013

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

  SCORBE CLAIRVAUX - USM : 0 - 6

 Des Mélusins éfficaces !!

Dès le début de ce match nos joueurs prennent le jeu à leur compte et semblent bien concentrés sur la tâche à accomplir. Très sérieux, ils exercent une domination nette sur les verts qui ont beaucoup de difficultés pour faire face. Très logiquement après un quart d’heure, la magnifique ouverture de Thomas Branger trouve preneur : Simon Bouillé, auteur d’un superbe contrôle de balle, ouvre le score. Les Mélusins sont dans le coup ce soir, alors que les locaux tentent de se refaire la" cerise", un contre rondement mené permet à Thomas, encore lui, de trouver Quentin Texereau qui, d’un lob astucieux double la marque cinq minutes plus tard. Doucement le jeu semble se rééquilibrer et, alors que Scorbé Clairvaux développe un jeu plutôt physique, les bleus font tourner avec des actions souvent bien élaborées. A la pause 0 à 2.

La reprise de cette seconde période est bien difficile pour les coéquipiers de capitaine Steeve Orieux, les derniers du classement se rebellent, le pressing intense n’est pourtant pas efficace et, attention, Lusignan est à l’affût, Romain Lalande, sur un contre transperçant, transmet à Simon Bouillé à la 60’, qui ne se pose pas de question et creuse l’écart. Ce but, libérateur, scelle probablement le sort de cette partie, personne ne voit les locaux revenir à la marque d’autant que, dans leurs rangs, ne règnent pas une complicité suffisante, leur jeu s’effrite totalement et les visiteurs en profitent largement. Simon Bouillé va ajouter son 3ème but personnel, imité plus tard par Pierre Daigne et en tout fin de rencontre Thomas Branger clôturera le score pour afficher un beau 6 à 0 des "familles" … !!!

Pour la seconde fois de suite, nos trois équipes seniors ont remporté la victoire (1 à 3 pour notre équipe 3 et 3 à 0 pour la 2), savourons ces bons moments mais restons concentrés avant de faire un mini bilan à la trêve de Noël ; allez encore deux matchs pour conforter les bonnes positions de début de saison.


 Samedi 12 Octobre 2013

 CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

   LIGUGE 3 - USM : 0 - 1

Belle victoire à Ligugé !!

equipe-1-012.jpgDes retrouvailles pour certains, (Nathan Bell et Steeve Orieux étaient encore à Ligugé il y a quelques temps, voir photo) une première en championnat pour d’autres ce rendez- vous Ligugéen avait un goût particulier avec cet horaire inhabituel de 17 heures. On note l’absence prolongée (blessure à un orteil) d’Alexandre Lalande mais le retour dans le groupe de Charlélie Billerot qui débute sur le banc.

Sur cette belle pelouse du stade Maurice Girault, les trois arbitres officiels donnent le coup d’envoi de ce match attendu mais redouté de coach "Anto" (de retour en famille !!) avec des Mélusins très concentrés. Les deux équipes s’observent dans ces premières minutes, sans trop se livrer les 22 acteurs déroulent pourtant un jeu d’un bon niveau, le ballon circule bien mais il faut attendre la 9’ pour voir Nathan Bell (tiens un ex Ligugéen !!) débouler sur son côté gauche mais son centre tendu ne trouve pas preneur. Notre défense, pilotée par le capitaine Steeve Orieux, reste attentive et précise à l’image de Lucas Chamaillard efficace dans ses interventions face aux attaquants de Ligugé comme sur ce corner de la 16’ repris par l’avant-centre mais à côté des cages de Clément Beuzeval. Tranquillement les bleus prennent l’ascendant leurs attaques semblent plus tranchantes et Maxime Giret se procure une belle opportunité mais il est signalé hors-jeu (21’). Une belle interception de Thomas Branger aurait mérité mieux mais Simon Bouillé, à la conclusion manque sa frappe. On approche de la demi-heure de jeu  les deux coups francs de Romain Lalande et David Audebert ne parviennent pas à déjouer la vigilance de la défense blanche et noire. Théo Piorry, très actif sur son côté droit,  laisse sa place à Charlélie en milieu de terrain ; il reste une petite dizaine de minutes et les Mélusins pressent complètement les locaux et c’est fort logiquement que Simon Bouillé conclut magnifiquement une belle action de Biscotte, l’USM mène à la pause 1 à 0.

La 2ème période, à l’image de la 1ère, voit les Ligugéens prendre le monopole du ballon en faisant courir nos petits bleus sur tous les fronts du terrain. Seulement dominer ne suffit pas pour remporter une rencontre et leurs occasions restent malgré tout assez rares. Clément, notre gardien, assure et rassure sa défense, et son face à face gagné en milieu de partie, prouve qu’il s’est bien intégré au groupe en montrant régulièrement de bonnes dispositions. Pierre Daigne et Maxime Giret auraient même pu (du !!) doubler la mise par deux fois mais en vain et notre défense, très sollicitée en cette fin de match, a réussi à contenir les assauts des blancs et noirs jusqu’au bout pour prendre quatre points à l’extérieur face à une équipe solide et talentueuse. Score final 0 à 1.

La minute d’"Anto" :

Victoire difficile avec beaucoup de fautes techniques tout au long du match, on a pu remarquer et c’est toute la différence, que l’envie et la réussite étaient de notre côté… ! Rendez-vous à domicile samedi prochain contre St Georges les Bx.


   Dimanche 29 Septembre 2013

  COUPE DU CENTRE OUEST 1er Tour

 PUYMOYEN - USM : 1 - 2

 Encore un petit tour pour les bleus !!!

 

Situé au sud d'Angoulême, Puymoyen est surtout connu pour être le lieu où la ligue du Centre Ouest Football a choisi d'élire domicile en 1975. L'équipe fanion de ce club évolue en promotion de ligue et le groupe seniors est composé de deux autres équipes (2ème  et 4ème division).

Les joueurs de l’USM se déplacent donc chez les Angoumoisins privés de trois éléments majeurs : Charlélie Billerot, Nathan Bell et Alexandre Lalande (absents ou blessés). Le groupe se compose ainsi : Clément Beuzevall, dans les cages, Lucas Chamaillard, Andrew Ingarfield, Steeve Orieux, Maxime Baulouet, David Audebert, Romain Lalande, Simon Bouillé, Nicolas Motillon, Tony Gaboreau, Thomas Branger, Théo Piorry, Quentin Texereau, Pierre Daigne.

Le début de cette rencontre est à l’avantage de Mélusins bien en jambes ; ils sont les premiers en action en se créant une superbe occasion d’ouvrir la marque par l’intermédiaire de Pierre Daigne qui, en bonne position, manque sa frappe. Les bleus, omniprésents,  pressent les locaux et les situations chaudes s’accumulent sans concrétisation malheureusement. Attention les oranges et noirs ne font pas de figuration, un coup franc bien placé termine sur un poteau de Clément Beuzeval !! On retrouve notre gardien au quart d’heure de jeu pour une excellente sortie dans les pieds d’un attaquant Angoumoisin, stupeur dans le camp Mélusin, Mr l’arbitre siffle un pénalty pour les locaux jugeant cette sortie illicite !! (1 à 0 à la 16’). Dans la foulée, boustés par ce coup du sort, Puymoyen se procure plusieurs occasions d’aggraver le score : comment le n° 9 a-t-il pu manquer ce tir à la 20’ ? A l’inverse nos joueurs paraissent quelque peu déboussolés, ils jouaient plutôt bien mais se font punir par une action litigieuse. Pourtant à l’approche de la pause le coup franc, bien exécuté de Romain Lalande permet à Pierre Daigne, bien placé, d’égaliser de la tête. Mi-temps 1 à 1.

Les trente premières minutes de la deuxième période sont à l’avantage de nos couleurs ; les Mélusins jouent juste en faisant bien tourner le ballon. Les actions se multiplient et très logiquement David Audebert conclut victorieusement sur un service de Romain au four et au moulin ce dimanche. Quelques minutes plus tard, sur des attaques similaires, Théo Piorry et Tony Gaboreau trouveront la barre. Le gardien local, plutôt chanceux, verra avec soulagement la frappe de Quentin Texereau passée juste au-dessus de sa cage. Seulement voilà, malgré tout, on a qu’un petit but d’avance et en cette fin de match Puymoyen se rue à l’attaque pour égaliser. Seulement les Mélusins vont faire face, Clément et sa défense sont bien en place, bien aidés par les milieux ils vont qualifier l’USM pour le prochain tour. Bravo aux joueurs d’Antony Fumeron, satisfait de ses jeunes joueurs.

La minute d’"Anto" : les gars ont respecté les consignes de belle manière et il a régné un bon état d’esprist sur le terrain c’était une journée agréable avec la qualification de l’équipe 2 au dépens de la réserve de Rouillé.


Samedi 14 Septembre 2013

 COUPE DE FRANCE 3ème Tour

 USM - LEROY ANGOULEME : 0 - 2

L'USM sorti de la coupe de France !!

 Une fois n'est pas coutume "Anto" a décidé de faire confiance aux jeunes …......Cinq joueurs de moins de 20 ans sont titulaires au début de cette rencontre disputée sous une pluie incessante et même battante par moment.

Les bleus font bonne figure face aux visiteurs Angoumoisins évoluant deux divisions au dessus (PH). Cette différence de niveau ne se sent pas et ce sont plutôt les Mélusins qui font douter leurs adversaires en déroulant un jeu intéressant dans des conditions difficiles. La fin de la première période est à l'avantage de Lusignan mais le score à la mi temps reste nul et vierge.

A la reprise, les noirs prennent l'ascendant durant les dix premières minutes, mais, petit à petit, nos joueurs retrouvent le cours de leur match et sont à deux doigts d'ouvrir la marque par une frappe de Romain Lalande passant juste à coté des cages adverses. Sur le contre, les visiteurs obligent Clément Beuzeval, notre portier, à une belle parade. Quelques minutes plus tard, Alexis Clément part seul balle aux pieds sur le côté gauche et percute le gardien sorti à sa rencontre : Alexis écope
d'une "biscotte". Les esprits s'échauffent un peu et les noirs semblent bien inquiets du déroulement de la rencontre, nos contre attaques menées tambour battant par nos "jeunes" les acculent de plus en plus. Sur l'une d'elles, Alexis se livre sans compter une nouvelle fois et prend le ballon .... mais aussi le gardien sorti tardivement !! la sanction de l'arbitre est sans appel : rouge direct...... !!
Nos garçons pourtant bien courageux terminent cette rencontre à dix.C'est sur un coup franc frappé des 30 mètres que les visiteurs ouvrent la marque à la 80', Clément ne pouvant que repousser la puissante frappe bien reprise par l'attaquant ayant suivi.Les Mélusins se ruent à l'attaque et le public croit en l'égalisation par Simon Bouillé dont la frappe excentrée frappe l'extérieur du poteau. Sur un
contre, les noirs profitent de la glissade de Lucas Chamaillard, excellent jusque là, pour inscrire un second but à la 85'. Les dernières minutes sont difficiles, Andrew Ingarfieldest blessé à la tête lors d'une chute. Le score ne changera plus : 0 à 2 à la fin de la rencontre.

Le résultat ne reflète pas la prestation des garçons d'Antony Fumeron qui ont su livrer une belle bataille, recevant par ailleurs les éloges du banc adverse, conscient d'être passé près d'une cinglante désillusion. Nul doute qu'en gardant cet état d'esprit, nos "ptits bleus" s'offriront, ainsi qu'à leur public, des moments plus joyeux.


CHAMPIONNAT DE 1ère DIVISION

  USM - POITIERS St ELOI : 1 - 2

   Défaite à domicile pour le 1er match !!

Lusignan : Beuvezal – Branger, Ingarfield, Chamaillard, Orieux – A. Lalande, Minault, Bell, R. Lalande – Bouillé, Daigne. Rempl. : Giret, Piorry, Clément. Entr. : A. Fumeron.
St-Eloi Poitiers : Caillaud – Bellein, Pajaud, Lacombe, Houens – Fontaine, Hafid, F. Roche, Drici – Mongnehi, Roubine. Rempl. : Arnal, E. Roche – Bouhassoun. Entr. : A. Chalmel.

photo-20-620x350.jpg

Les tribunes se sont bien garnies pour cette 1ère rencontre de championnat de division 1, la pelouse est parfaite, la météo clémente : toutes les conditions sont là pour un bon spectacle.... A noter, entres autres l'absence pour blessure de Charlélie Billerot et Quentin Chamaillard.

Nouvelles saisons, nouveaux visages avec Clément Beuzeval (venant de Vivonne) dans les buts (Eudes Huyghe a migré dans des contrées lointaines et froides …), le retour de Nathan Bell (venant de Ligugé) et la présence de nombreux jeunes du club sur la feuille de match. On note l'absence, et c'est une nouveauté, de Stéphane Dairé qui met un terme à sa carrière (momentanément ??) de joueur Mélusin, lui qui a tant apporté au club. (les habitués du stade Jacques Papineau ne l'oubliront pas!!)

 

Place au jeu avec trois arbitres officiels et un départ canon face au nouveau promu (comme l'USM) et déjà Nathan se met en évidence avec un but dans la 1ère minute mais refusé pour hors jeu. Les bleus mènent la danse en déroulant un jeu intéressant, seulement la dernière passe manque de justesse ainsi Simon Bouillé et Nathan, encore lui, ne trouvent pas le cadre. Les visiteurs laissent passer l'orage local mais petit à petit mettent le pied sur le ballon en prenant l' initiative du jeu. A la demi heure de la rencontre Poitiers St Eloi trouve le poteau, alors que Clément paraît battu.... Pourtant le dernier quart de cette mi temps est plutôt à l'avantage des Mélusins et sur une action ponctuée par Nathan, le contre des Poitevins va mettre en bonne position le n° 13 qui part dans la profondeur et ouvre le score (42'). A la pause 0-1.

 

Pour la seconde période les joueurs d'Antony Fumeron repartent avec des intentions louables en voulant reprendre la possession du terrain mais les visiteurs possèdent de bons joueurs et leurs contres sont redoutables : à la 65ème notre portier est encore sauvé par sa barre transversale. On décèle beaucoup de volonté et d'abnégation chez les jeunes Mélusins (5 licenciés de moins de 20 ans) mais contre cette équipe cela ne suffit pas : ils vont même doubler le score à la 80ème. Les bleus essaient beaucoup sans mettre en danger leurs adversaires qui sentent les points de la victoire et même si Alexis Clément réduit la marque, on est déjà dans les arrêts de jeu et Lusignan perd cette rencontre somme toute logiquement ; la maturité de Poitiers St Eloi a fait la différence face aux coéquipiers du capitaine Alexandre Lalande.

Très bon arbitrage sans carton pour l'USM.

Rendez vous samedi prochain à Lusignan pour un autre feuilleton de la Coupe France avec un gros client : Leroy Angoulème (Promotion d Honneur). N'hésitez pas à venir les encourager pour qu'ils nous réalisent l'exploit de l'année passée : la « qualif » pour le 4ème tour.

 La minute du coach :

"Nous prenons 2 buts dans nos moments forts avec une équipe très jeune (5 joueurs de moins de 20ans),nous avons été bien trop naïfs en manquant cruellement d'expérience pour gérer ce genre de match. Notre apprentissage de la d1 commence ;il faut gagner rapidement en maturité, en constance dans le jeu, et que certains joueurs prennent leurs responsabilités en prenant la parole pour conduire le groupe vers l'avant. L'envie de bien faire est présente, il faut continuer ainsi et les résultats positifs suivront.

A signaler le bon résultat de l'équipe 3 qui a réalisé du jeu et gagne 7 à 1 avec un très bon état d esprit. Merci aux différents joueurs présents pour aider cette équipe que ce soit pour l'arbitrage ou au bord du terrain."

...........................................................................................................................................................................

Poitiers St-Eloi a fait la loi (résumé : "La Biscotte")

 DISTRICT – La première pour les deux en D1 a souri aux visiteurs poitevins sur le terrain de Lusignan. Une belle partie engagée qui a tourné en faveur des Poitevinslogiquement en dépit de toute l’énergie déployée par l’USM ! La saison sera longue et indécise… St-Eloi a déjà quatre points dans sa musette.

Arbitres : M. Desroche assisté de MM. Galloret et Favard.
Mi-temps : 0-1. Buts : Clément (90e+3) pour Lusignan ; Roubine (32e), F. Roche (73e) pour Poitiers.

Les deux promus se retrouvaient dans l’élite ! Et Bell avait déjà logé la balle au fond après douze secondes… hors-jeu. Son centre juste après faillit trouver preneur avec le duo Daigne-Bouillé à l’affût (2e). Les Bleus ont clairement pris le meilleur départ dans leur antre Jacques-Papineau. Pas de répit suite à un contre possible à 3 contre 2 pour les Poitevins mais Roubine glissait sur l’herbe luisante du soir (4e). Le n°9 de St-Eloi avait ensuite sur la tête le premier but mais ce n’était pas assez appuyé (5e). Le rayon du soleil encore à 20h10 restait cependant bleu azur en cette entame ! Le premier but de la saison de D1 était inscrit en fin d’après-midi par Antoigné, vainqueur à Ligugé 3 (1-0). A Lusignan, les premiers coups de sifflet sont rares autour d’un jeu propre. Le Poitevin Drici de l’aile gauche servait Mongnehi juste à côté du poteau bien couvert par Beuvezal (16e). Le gardien local se faisait une frayeur sur une sortie aérienne sans conséquence (20e). St-Eloi, soutenu par son public venu de la « capitale », avait repris l’ascendant. La défense locale sert bien toutefois les offensives poitevines. Sauf une fois sur la tentative de Roubine qui finissait au pied du montant du gardien de Lusignan, tout heureux (21e). Puis c’était à Caillaud de croiser les doigts (avec les gants pas facile) sur une balle rampante dans ses 6m… A la mi-temps de la mi-temps, pas encore de but !

Peu d’occasions à se mettre sous la dent par la suite, exceptée une opportunité manquée par Bell sur le flanc gauche de Lusignan (30e). Poitiers flairait enfin le bon coup. Mongnehi en profondeur plein axe avait vu Roubine, buteur du bout du pied (0-1, 32e). St-Eloi avait frappé le premier ! Ce qui provoquait un remaniement du onze de Lusignan par son coach. Les Noirs coulissaient bien en bloc pour préserver leur acquis. Les Bleus allaient réagir. Un coup-franc sur la droite vers l’angle de la surface pour Bell ne donnait rien (37e). Pas sa soirée pour l’instant ! Un autre tiré par Bouillé n’arrivait pas au centre non plus (38e). L’homme en noir (rouge en l’occurrence) sifflait tout (trop ?). Lusignan continuait son pressing plus actif avec un nouveau joueur frais. St-Eloi avec F. Roche ne profitait pas d’un coup-franc trop lointain pour inquiéter Beuvezal (41e). Les Bleus étaient trop approximatifs pour revenir avant la pause…

Le long intermède avait permis de recharger les batteries dans la nuit fraîche de Lusignan. La centaine de spectateurs attendait une période encore plus enlevée. St-Eloi était toujours dans le sens du jeu. Et lorsqu’il s’agit de défendre, c’est aussi convaincant. Dans le camp de son hôte, Lusignan est plus haut. R. Lalande cherchait la tête de Chamaillard sur un coup-franc sans inquiéter Caillaud (50e). E. Roche est lui en revanche tout près de doubler la mise pour St-El’ en suivant une remise en retrait dangereuse de Ingarfield pour son gardien (52e). Le milieu poitevin semble plus costaud en nombre et à l’épaule. Ce qui agace un élément local qui estime une charge trop poussée… Lusignan n’y arrive pas malgré toute sa hargne. Même sur corner trop sur le gardien. En contre, les deux attaquants poitevins Roche et Mongnehi arrivent à s’échanger la balle dans la défense (60e). Les partenaires d’Alexandre Lalande sont pourtant bien en jambes mais St-Eloi est supérieur. Il s’en faut peu pour breaker pour de bon. Pendant que « papi » empoche la bourriche, les Bleus continuent d’y croire ! Un petit but et ce serait le bonheur.

Mais c’est St-Eloi qui sonne le glas des espoirs locaux. E. Roche a vu F. Roche qui a fait le bon appel sur un coup-franc décalé à gauche. Son petit geste technique d’une touche est imparable pour le portier de Lusignan (0-2, 73e). Un corner poitevin passe ensuite devant tout le monde (77e). Lusignan multiplie les essais en vain. Une tête d’Ingarfield ne suffira pas non plus (85e). Trés présent, Hafid voit son lob heurter la barre de Lusignan (89e) ! Cela faisait 3-0 sinon… Orieux y voit un signe et tente sa chance, c’était une belle frappe limpide (90e). Et finalement, au bout du bout, Clément offre le fameux but à Lusignan (1-2, 93e). C’est fini. Poitiers était plus fort… L’US Mélusine en gagnera d’autres ! Il faudra voir dans deux semaines maintenant pour la 2e journée. Quant à St-Eloi, son apprentissage en D1 s’annonce très rapide.


Samedi 24 Aout 2013

 COUPE DE FRANCE 1er Tour

   USM - PAYS MENIGOUTAIS : 2 - 1 (A.P)

Après prolongation. Mi-temps : 1-0. Buts : Romain Lalande (30ème min) et Nathan Bell sur corner (93ème) pour Lusignan ; Pays Ménigoutais (89ème). Avertissements pour Lusignan : Alexandre Lalande, Charlélie Billerot & Steeve Orieux. Deux exclusions au Pays Ménigoutais : (112ème et 117ème).

Une première mi-temps surtout concentrée au milieu de terrain avec une première grosse occasion pour Lusignan avec Simon Bouillé qui loupe son face-à-face. Aucun arrêt (sur frappe) pour le gardien de Lusignan. Très peu d’occasions pour ces 45 premières minutes… Vient tout de même le premier but de Romain Lalande sur une frappe du gauche à l’entrée de la surface profitant d’un avantage d’une faute commise sur lui-même. En seconde période, l’USM Lusignan revient avec un autre visage ! Les 5-10 premières minutes sont intenses autour de 2-3 belles occasions mais le Pays Menigoutais reprend le dessus physiquement. Les Deux-Sévriens se montrent dangereux sans trouver le cadre. La suite de cette deuxième mi-temps a lieu sans réelle occasion jusqu’à l’avant- dernière minute ! Un coup-franc pour le Pays Menigoutais trouve la barre mais ça revient sur un joueur qui marque de la tête…

C’est donc parti pour 30 minutes de plus ! Dès le premier match de reprise… Encore heureux qu’il ne fasse plus trente degrés ! Lusignan entame fort la première mi-temps de la prolongation avec un corner de Romain Lalande pour la tête de Nathan Bell quelques instants après le coup d’envoi. Lusignan a repris l’ascendant dans tous les compartiments du jeu. Une prolongation toutefois très tendue avec des biscottes à la pelle ! Deux rouges ! Suite à n grand pont de Quentin Texereau qui partait seul au but et stoppé par le dernier défenseur Menigoutais via une obstruction ainsi qu’un vilain geste sur un élément local. A noter lors de la prolongation quelques actions mélusines tranchantes mais aucune frappe cadrée de la part du Pays Menigoutais. Dans l’ensemble du match, le Pays Menigoutais a été en revanche supérieur à l’USM sur coups de pied arrêtés. Peut-être un secteur de jeu à travailler d’ici la fin de la semaine avec une petite séance de tirs au but en prévision ? Le tirage au sort du 2e tour de la Coupe de France a lieu mercredi… (Résumé trouvé sur le site : la Biscotte)





 

ANNEE 2012/ 2013

L'USM en 1ère Division sur la NR.

 

USM : la montée en Première division

 

 

Dernier match et réception de St Julien L'ars. Dernier match et réception de St Julien L'ars.

 L'U.S Mélusine a tenu son assemblée générale en présence de 70 personnes. Le club, avec 173 licences délivrées, a vu ses effectifs en progression de 25 %. Quatre nouveaux membres entrent au conseil d'administration, portant ainsi à 20 le nombre de dirigeants. Le président Kévin GUITTON a notamment remercié les bénévoles pour leur implication tout au long de la saison et a également mis à l'honneur les 3 arbitres officiels, Michel COUSIN, Yrieix BAULOUET et Baptiste BOISSON. Au plan sportif, les entraîneurs ont dressé le bilan de la saison. Jérôme TANNEAU, président du groupement de jeunes, Antony Fumeron pour les seniors, satisfait de l'accession en 1re division de l'équipe fanion, Yoan COLLON, qui termine 4e de sa poule de 5e division, Thierry BREDA pour l'équipe féminine à 11, recherche de nouveaux effectifs. Le Maire R. GIBAULT et son adjoint Éric GIRARD, étaient présents et ont assuré que la commune continuerait à soutenir le club, notamment par la rénovation de l'éclairage du terrain stabilisé. Pour terminer, le président envisage pour la future saison la création d'une troisième équipe senior. Bienvenue aux joueurs intéressés.


 Dimanche 31 Mai 2013

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - St JULIEN L'ARS : 4 - 0

  On est en D1 !!, On est en D1 !! ... !!

montee-en-1ere-014.jpg

Bien sûr en début de saison ce n’était pas forcément l’objectif du club : la montée à l’étage supérieur et Antony Fumeron, le coach, le serinait il y a encore quelques petites semaines ... Seulement voilà, en tête de bout en bout, l’UM devenait un bon candidat, la cote, dans les milieux autorisés Mélusins, était devenu favorable : les sondages étaient au beau fixe. Pourtant la fin du championnat se corsait, les blessures, récurrentes ou passagères, venaient perturber le bon parcours de cette équipe et relançaient le second au classement général : Verrières.

On est à 90 minutes du dénouement de ce millésime, ce match contre St Julien l’Ars, devenu capital au vu des derniers résultats, se présente de la meilleure des façons : il fait beau, les blessés sont en partie remis, les supporters, sur le pont depuis quelques temps (à Verrières ils étaient une grosse centaine !!) sont prêts : armés de banderoles, de portes voix ou de cornes ils abhorrent fièrement les couleurs du club et vont encourager leurs favoris pendant toute la rencontre.

Les visiteurs, tout de bleu vêtus, obligent l’USM a évolué en rouge avec Romain Lalande comme capitaine de route. On joue depuis seulement trois minutes et Simon Bouillé qui s’échappe sur la droite obtient un corner qui ne donne rien ; plutôt portés vers l’avant les locaux ne semblent pas vraiment libérés, l’enjeu est crucial et semble perturber le début de cette rencontre. Un superbe tir d’un visiteur fait passer des frissons sur le stade Jacques Papineau mais ce n’est pas cadré. 19’, Stéphane Dairé a une opportunité mais le gardien arrête son tir facilement. Simon se démène sur son côté droit, il frappe au but à la 22’ mais son tir passe à côté ; quelques minutes plus tard (26’) il s’enfonce à droite et délivre un centre parfait pour David Audebert qui reprend de la tête et ouvre le score malgré le gardien bien placé. Sans montrer un jeu flamboyant Lusignan semble un peu plus serein, ce but les délivre quelque peu et leur jeu retrouve un peu d’allant. Alors que Quentin Chamaillard s’essaie lui aussi au tir mais sans réussite, St Julien l’Ars, sans montrer de grandes dispositions offensives, reste dans le coup sur des contres percutants qui ne nous rassurent pas pour la suite. Mi temps 1 à 0.

Cette deuxième partie va être longtemps stressante pour les supporters car ils voient leurs protégés entreprendre de belles actions mais la réussite n’est pas au rendez vous : sur un centre de Romain, Simon reprend magnifiquement mais la balle s’envole. Quentin Texereau et Alexandre Lalande entrent pour le second volet de ce match et apportent un peu de vivacité. Quentin donne un peu d’espoir mais son tir tutoie la lucarne gauche du goal qui paraissait battu. Les minutes s’égrènent lentement avec des rouges de plus en plus fébriles, on a pas l’impression qu’ils poussent leurs actions à fond pourtant les supporters sont là, ils donnent de la voix en les encourageant à marquer ce deuxième but synonyme de victoire. L’entrée du jeune Maxime Giret va être déterminante pour la suite, bien lancé sur la gauche par Romain, il trouve Quentin Chamaillard au centre mais sa belle reprise frappe la transversale (70’). On pense à ce moment là qu’ils ne vont pas y arriver, qu’un visiteur bleu va finir par égaliser sur un ballon perdu, qu’on va perdre tout le bénéfice de cette belle saison, bref, on est pas bien , il faut marquer ...... ! A la 74’ Quentin Chamaillard file sur le côté gauche, mystifie son défenseur, centre pour Maxime Giret qui bat, de près, le gardien de St Julien l’Ars, le voilà le but salvateur ; les joueurs exultent, les supporteurs sont fous de bonheur, il reste un gros quart d’heure mais on ne peut plus perdre. Tout va vite en cette fin de rencontre, Maxime Giret s’offre un doublé (84’), seul plein axe, il ne tremble pas et ajuste le portier visiteur pour le troisième but Mélusin. En toute fin de rencontre Quentin Chamaillard, sur un service de Simon, clôt le score, somme toute sévère pour les visiteurs, sur un tir lobé qui ne laisse aucune chance au goal des bleus. Victoire 4 à 0, pas de carton dans ce match bien arbitré par l’homme en jaune.

Voilà, c’est fait, on monte à l’étage supérieur trois ans après, c’est l’élite départementale et il va falloir y faire bonne figure mais ce sera après des vacances bien méritées. On essaiera de vous raconter, sur ce site, les prochaines histoires de l’USM faites bien entendu de hauts et de bas mais c’est pour ça qu’on aime le foot, n’est ce pas, car le scénario n’est jamais écrit à l’avance. Merci à Antony, aux joueurs bien sûr, mais on peut y associer, Thierry, Jean Luc, Eric, Vincent et toutes ces supportrices et supporters qui ont su encourager les Mélusins toute la saison pour obtenir cette belle récompense finale. Bonnes vacances à toutes et à tous, à l’année prochaine pour de prochaines "aventures."

montee-en-1ere-001.jpgLes supportrices ont su être au rendez vous, surtout ne changez rien !!!

saint-eloi-et-lusignan-promus-image-article-large.jpgCliquer sur ce lien : Saint-Éloi et Lusignan promus


 Samedi 4 Mai 2013

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - ROUILLE : 4 - 3

 La victoire au bout du bout !!!

J’ai vraiment passé par tous les stades d’anxiété dans ce match ; bien en place en tout début, en jouant un jeu intéressant, on prend ce but au bout de dix minutes et il a fallu s’arracher pour mener deux à un à la pause. Lorsqu’on inscrit le troisième on pense que l’on fait le plus dur, pourtant ils égalisent et là j’ai eu peur mais ils n’ont rien lâché pour aller chercher ces quatre points précieux qui donne de l’espoir pour la suite. (Antony Fumeron)

Les bleus reçoivent leurs proches voisins de Rouillé, en rouge, jamais faciles à manœuvrer lorsqu’ils n’ont rien à perdre. Le 1er corner est pour Lusignan tiré sans suite par David Audebert. Comme souvent les locaux prennent la direction des opérations et de belles actions mettent en orbite Arnaud Morin et Simon Bouillé mais les frappes sont trop imprécises pour battre le gardien des visiteurs. A la 12’, partis en contre les Rullicois ouvrent la marque en prenant à revers notre défense, coupable de passivité sur cette action. Un super centre de Stéphane Dairé trouve, sans réussite, Simon un peu court sur ce mouvement ; le jeu baisse d’un ton, Rouillé sort un peu de sa réserve alors que nos joueurs s’essoufflent. On joue la 27’ et Mr l’arbitre, bien placé, siffle une main dans la surface, pénalty, transformé par Simon Bouillé en prenant à contre pied le portier des rouges. Attention aux coups francs des visiteurs mais Eudes Huyghe, courageux, sort avec à propos pour repousser ce ballon brûlant. Simon, omniprésent, part sur la gauche et avec quelques tours de passe passe dont il a le secret arrive à centrer comme il peut, le ballon arrive dans les pieds de Stéphane Dairé qui le reprend difficilement mais le cuir va dans les filets. Entrée de Quentin Chamaillard à la place d’Arnaud Morin. Encore un déboulé de Simon sur la droite, cette fois ci son centre est contré, Steeve Orieux reprend en pleine course et le ballon prend la direction du ciel Mélusin. A la pause : 2 à 1.

Alexandre Lalande, notre libéro, est obligé de sortir sur blessure, il est remplacé par le jeune Lucas Chamaillard, lancé dans le grand bain à un poste clé. Tour à tour, Romain Lalande, Quentin ou Stéphane vont essayer d’aggraver le score, sans réussite. Pourtant notre milieu, Charlélie Billerot, "Biscotte", Romain ou Simon s’escriment à faire du jeu qui posent des problèmes à Rouillé mais la réalisation n’est pas au rendez vous. Sur son côté droit Simon Bouillé, véritable électron libre de cette équipe, s’enfonce à vive allure en prenant son vis à vis de vitesse, il adresse un centre précis pour David Audebert, vigilant qui pousse le ballon dans les filets des rouges (56’). Le plus dur semble réalisé ou le plus dur reste à faire, on doit, comme dit l’expression, enfoncer le clou... Terminer le travail et là en ce moment on ne sait plus comme s’y prendre. Fébriles en défense, malchanceux aussi parfois, ils vont se faire rattraper sur deux coups francs bien tirés (70’ et 75’) ; les rouges n’ont jamais baissé les bras dans cette partie, c’est tout à leur honneur ce qui donne une rencontre, vivante, indécise, stressante pour les supporters. Encore un gros quart d’heure pour les joueurs d’Antony Fumeron qui n’en mène pas large sur son banc, pour emballer cette fin de rencontre en allant puiser dans leurs réserves afin de passer devant au panneau d’affichage. Et là il faut quand même le reconnaitre, ils savent aller au bout d’eux mêmes ces jeunes Mélusins car sur un rush percutant des attaquants, Simon Bouillé, une nouvelle fois bien placé, catapulte le ballon dans les cages de Rouillé qui, ce coup ci rend les armes. Un dernier tir d’Arnaud sur un nouveau ballon de qui ?? ...Bien sûr Simon qui a mérité "tous nos applaudissements" !! Fin de match : 4 à 3.

Très bon arbitrage et bon comportement des deux équipes. Prochain match : Coupe de District avec la venue de Ligugé 3 mercredi 8 Mai à 19 Heures.


Samedi 27 Avril 2013

CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - PRESSAC : 2 - 3

L'USM chute à domicile !!!

Au match aller Lusignan avait encaissé trois buts mais les attaquants, efficaces ce jour là, en "passaient" cinq au gardien pour remporter les quatre points. Ce soir, Pressac évolue en jaune, short noir, et l’USM joue dans ses couleurs habituelles, tout de bleu vêtu.

"Vous jouez mieux au ballon que nous et méritez votre première place mais aujourd’hui on a été réalistes et chanceux, si votre joueur, au lieu de tirer sur la barre, avait égalisé, cela aurait pu tout changer… !" (Propos tenus par un joueur Presaccois à l’issue du match)

Après cinq minutes, plutôt équilibrées, les coéquipiers de Stéphane Dairé, l’habituel capitaine, prennent les commandes du jeu et nous livrent une belle partition de passes rapides et courtes. Les Mélusins se trouvent bien et s'approchent des cages adverses, Stéphane manque une reprise sur un beau centre de Romain Lalande, Quentin Chamaillard ne cadre pas sa frappe qui n’inquiète pas le gardien. On pense pourtant que cette domination de nos milieux de terrain va finir par porter ses fruits mais la demi-heure arrive et Pressac qui n’a jamais perdu les pédales, récupère une balle plein axe, déviée de la tête sur le n° 9 qui s’avance en face à face avec Eudes Huyghe, notre gardien, et le crucifie de près. Contre le cours du jeu nous voilà menés au score, pire, sur l’engagement on perd le ballon au milieu et le deuxième but est déjà au fond, en une minute tout est devenu difficile, bien sûr il reste une heure mais quel handicap pour la suite de cette rencontre. Et les Pressaccois, très efficaces, sont à deux doigts de réaliser un troisième holdup mais Alexandre Lalande réussit à gêner suffisamment  l’avant centre et son tir rase le poteau. Maxime Giret, le jeune Mélusin, entre en jeu et, alors que l’arbitre regarde son chrono pour la pause, va réduire le score d’une magnifique reprise sur un centre de Quentin. Bon, voilà, on va rentrer aux vestiaires en étant revenu à la marque, c’est déjà ça. 1 à 2 à la mi-temps.

Les joueurs rentrent pour cette deuxième période motivés mais conscients de la tache à effectuer ils se ruent sur les cages des visiteurs. Un peu brouillons, nos bleus se créent de belles opportunités en attaque, Quentin et Stéphane sont présents aux avants postes mais la réussite les fuit. Thomas Branger soutient les attaquants et, sur un ballon bien relayé, il déclenche un tir lointain qui trompe le gardien, seulement, la barre transversale est là pour le suppléer ; un goal omniprésent  avec une telle baraka va être difficile à battre. Les jaunes se replacent en attaque, ils obtiennent un pénalty qu’ils transforment imparablement et là cela devient mission impossible même si  les supporters veulent encore y croire. Il reste peu de temps mais les locaux essaient de retrouver leur jeu de la première période : Quentin  Chamaillard trouve Charlélie Billerot, qui de son pied gauche efficace et précis transperce la défense et bat le portier de Pressac pour un second but mérité mais vain pour le gain du match car Mr l’arbitre siffle la fin sur cette défaite Mélusine au stade Jacques Papineau. 2 à 3 pour Les visiteurs.

Allez, mardi soir (30 Avril à 20 H), nos joueurs vont défier Payroux en Coupe du district, soyons derrière eux pour les supporter, ils passent une période délicate et ont besoin de notre soutien.


Dimanche 21 Avril 2013  

CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  MIGNALOUX BEAUVOIR - USM : 1 - 3

L'USM, toujours en pôle position ...!

  Extraits du résumé du matcb aller :

Il reste quelques secondes et les Mélusins poussent pour prendre les quatre points, Charlélie Billerot trouve encore la force de perforer la défense de Mignaloux Beauvoir, après un énième contre pied il transmet à Simon Bouillé dont le tir instantané trompe le portier des black, c’est la délivrance dans le camp des bleus, joueurs, entraineurs et spectateurs exultent. L’arbitre siffle la fin du match. 1 – 0

Contre Mignaloux Beauvoir ce n’est jamais simple, la victoire du match aller en est la preuve et Antony Fumeron le sait. Il se passera de Simon Bouillé (genou), Arnaud Morin (adducteurs), Emmanuel Da Ros (cheville) et Clément Babin (out pour la saison). Ouf !! Beaucoup d’absences, heureusement les U19 sont "dispos", Quentin Texereau, Maxime Giret et Lucas Chamaillard vont donner un bon coup de main. A noter le retour du capitaine (forfait contre Civray).

Les Mélusins commencent cette partie comme des morts de faim, montrant beaucoup d’application aux respects des consignes, ils s’emploient à porter le danger dans le camp des locaux. Enclins à effacer leur dernière sortie à Civray (match nul 1 à 1), ils mettent du cœur à l’ouvrage pour presser leurs adversaires en faisant tourner le ballon. Pourtant les occasions ne sont pas au rendez vous, la volonté de bien faire ne va pas suffire aujourd’hui, il va falloir en rajouter pour étouffer Mignaloux. Le tir de Maxime Giret a bien failli tromper le gardien des noirs et blancs, celui ci a mal jaugé la trajectoire et s’est fait peur. Quelques minutes plus tard Stéphane Dairé a une belle opportunité mais sans réel danger pour le goal. Mais " Biscotte" va débloquer la situation : un coup franc bien placé, pour Charlélie Billerot c’est un jeu d’enfant que de déposer cette balle sur le crâne de David Audebert et voilà pour le quatrième but en championnat de notre "Biscotte" préféré(e). On approche de la pause et les Mignaliens se procurent quelques situations chaudes devant notre défense ; bien regroupée et solide, celle ci tient le choc en protégeant Eudes Huyghe qui reste invaicu dans cette première période. Romain Lalande, bien en jambes, (5ème but personnel en championnat) va corser l’addition en trompant, de près, le gardien des visiteurs. Mi-temps : 0 à 2.

Comme on pouvait s’y attendre, Mignaloux n’allait pas en rester là, remontés par leur coach, ils attaquent cette seconde période par de bonnes intentions offensives et après une minute de jeu, reviennent au score. Attention, attention, on subit énormément ce début de partie, nos milieux courent de plus en plus après un ballon devenu insaisissable ; un superbe tir fait passé des frissons dans le dos des supporters Mélusins venus nombreux pour soutenir leurs joueurs et ils en ont besoin à ce moment du match. Petit à petit, Lusignan laisse passé l’orage noir et blanc, Eudes s’en sort sans dommage, notre défense et nos milieux vont retrouver leurs esprits, bien aidés par une condition physique au point (on joue comme on s’entraine), ils se projettent de nouveau vers l’avant et Quentin Chamaillard, Stéphane ou Romain auraient pu augmenter la marque. Le temps passe gentiment, les locaux restent dangereux, tout le monde attend le troisième but des bleus qui soulagerait les supporters : "bon sang mais c’est bien sûr", "Sté" n’a pas encore marqué ... ! Notre capitaine, Stéphane Dairé, va délivrer son équipe : le beau centre en retrait de "Cham" lui permet, du plat du pied, de réaliser son sixième but personnel en championnat (Et oui, les jeunes, c’est dur de copier le goléador !!). Fin de match, victoire de Lusignan 1 à 3.

 Match joué dans un très bon esprit, Mignaloux n’a jamais rien lâché ce qui a donné une rencontre de très bonne qualité. A noter, la bonne ambiance créée par les "aficionados" Mélusins enthousiastes.

 La minute du coach :

Je suis très satisfait des joueurs qui s'impliquent toujours autant à  l'entrainement et qui tactiquement ont très bien respectés le schéma de jeu mis en place. Beaucoup de rigueur défensive ce qui a laissé très peu d’espace à l’attaque adverse et, aujourd’hui, la réussite offensive était là.

A confirmer samedi prochain à Lusignan contre Pressac.


 Dimanche 31 Mars 2013

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  ISLE JOURDAIN - USM : 2 - 1

Une défaite pour le match aller et ....

 Cette double confrontation avec l’Isle Jourdain, classé en dernière position de cette poule, allait se dérouler, notamment à l’extérieur, avec un effectif quelque peu chamboulé : Antony, notre coach, déplore l’absence de Stéphane Dairé, de Quentin Chamaillard et de Simon Bouillé. Les U 19 ne jouant pas, c’est Quentin Texereau et surtout Guillaume Da Silva et Simon Péguin (1ère apparition) qui viennent en renfort.

Le match commence de la meilleure des façons, l’USM domine ce début de rencontre. Le jeu, sur un terrain en mauvais état, est fluide et les situations chaudes se multiplient devant le but local, seulement l’ouverture du score se fait attendre et au quart d 'heure du match, une perte de balle au milieu permet à l’ailier gauche adverse de s’échapper sur le côté, son centre est contré malencontreusement de la main par Guillaume Da Silva. Penalty justifié pour les jaunes transformé et, contre le cours du jeu, l’Isle Jourdain mène un but à zéro. Contrairement au week-end précédent, les Mélusins ne perdent pas leur football et Quentin Texereau est à la conclusion d'une belle action, hélas sortie miraculeusement par le gardien. Tony Gaboreau, lui aussi, tente sa chance mais sa frappe, qui prend la direction de la lucarne, est contrée in extremis, ce qui dévie le ballon qui passe à quelques centimètres des cages locales. Mi temps 1-0.

La 2ème  période repart tambour battant et, d’entrée, David Audebert perd son face à face avec le gardien et rate une belle opportunité d’égaliser, dommage. Simon Péguin fait ses grands débuts en équipe fanion, mais il ne restera pas longtemps sur le terrain, victime d’un pied levé au visage par le n° 5 adverse (expulsé sur cette grosse faute). En proie à des vertiges inquiétants il est décidé d’appeler les pompiers et Simon est conduit à l’hôpital de Montmorillon afin de lever les doutes sur sa santé (heureusement, plus de peur que de mal, il sortira peu de temps après, un peu sonné, mais en bonne santé). Ce fait de jeu a cassé légèrement le rythme de cette rencontre et les Islois vont doubler la mise sur une grossière erreur de Lusignan avec un marquage défaillant sur les côtés. Les bleus vont pourtant se révolter et multiplier les occasions de réduire le score : Arnaud Morin, par deux fois, Romain  Lalande et Tony Gaboreau tenteront également leurs chances mais la réussite les fuit et il faut attendre la 88’ pour assister à la réduction de la marque par Dimitri Jousse, un peu tard malheureusement pour accrocher le match nul. Défaite 2 à 1.

La minute du coach :

Deuxième revers d’affilée, par contre le jeu est de meilleure facture et les "occases" étaient de la partie. Il faut être plus efficace dans le dernier geste et la réussite reviendra sans aucun doute.

 Samedi 6 Avril 2013

   CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - ISLE JOURDAIN : 4 - 0

...une victoire pour le match retour.

Une petite semaine de passée et l’Isle Jourdain arrive au stade Jacques Papineau. Des blessés font leurs retours : Quentin Chamaillard, Stéphane Dairé, Andrew Ingarfield et Emmanuel Da Ros incorpore le groupe.

Sortant d une spirale de trois matchs sans victoire, les bleus avaient à cœur de réagir et, dès le coup de sifflet, prennent possession du ballon et investissent le camp adverse. La volonté est présente mais les occasions nettes se font rare, bien sûr, il faut se méfier des contres adverses les attaquants visiteurs vont très vite. Seulement ce soir, avertis par la rencontre de samedi dernier les Mélusins, avec une défense remaniée, sont intraitables et Eudes Huyghe n’aura pas d'interventions à faire durant ce premier acte. Lusignan veut trop bien faire et se précipite trop dans la dernière passe, insuffisamment dangereux les locaux devront attendre une erreur défensive pour ouvrir la marque par Tony Gaboreau, opportuniste qui, du plat du pied trompe le gardien Islois. Mi-temps 1-0.

Même scénario après les citrons on tient bien cette seconde période pendant les premières minutes mais, petit à petit, les jaunes s’enhardissent et prennent l’ascendant dans le jeu. Cela durera une dizaine de minutes jusqu’à l’occasion du match où le n° 10 adverse se présente devant notre goal, mais Eudes fait une sortie décisive, obligeant l’attaquant à se précipiter et manquer son tir. Presque dans la foulée, Arnaud Morin très rapide sur un raid solitaire, s’en va battre le portier adverse pour doubler la mise. Sur une action collective très intéressante, Quentin Chamaillard transforme un centre parfait de David Audebert pour le 3ème but des Mélusins. Quelques minutes plus tard le gardien fera une faute sur Thomas Branger, superbement servi par Tony et Mr l’arbitre siffle le pénalty justifié et transformé par Tony Gaboreau. Fin de match 4 à 0.

A signaler un très bon esprit sur le terrain face à une belle équipe de L’Isle Jourdain qui n’est certainement pas à sa place au classement. Un très bon arbitrage a permis aux deux équipes de proposer du jeu. Pas de cartons. Week-end prochain : déplacement à Civray.

La minute du coach :

Une victoire qui fait du bien : on peut faire encore beaucoup mieux dans le jeu, mais les intentions de bien construire étaient là.


 Dimanche 24 Mars 2013

   CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  CHATEAU LARCHER - USM : 2 - 0

  Un de chute !!

Le 8 Septembre de l’année passée l’équipe fanion débutait son championnat de 2ème division, l’euphorique épopée de la Coupe de France commencait à peine, par le venue des Fricassous de Château Larcher. La victoire (2 à 1) avait été longue à se dessiner avec un but dans les arrêts de jeu de Clément Babin, c’était il y a longtemps déjà, l’USM occupe solidement la 1ère place et toutes les équipes veulent le battre !! Pour ce match retour, les blessures de longue durée (Cédric Raveau, Clément Babin), les absences (Alexandre Lalande, Andrew Ingarfield, Alexandre Baloge) occasionne un remodelage important, notamment de la défense avec la rentrée de Thomas Garrat et de Maxime Baulouet.

Le match débute bien, nos joueurs jouent vite et juste et naturellement, se créent plusieurs situations dangereuses devant une défense locale bien regroupée. Château Larcher, toujours emmené par Grégory Morillon, l’ancien coach Mélusin, endigue bien les assauts offensifs de Lusignan et ses contres sont percutants. Au quart d’heure de jeu ils prennent l’avantage sur l’un deux en prennant notre arrière garde de vitesse. Ce but a le don de couper le ressort des joueurs d’Antony Fumeron, les passes n’arrivent plus, les joueurs perdent leurs automatismes et l’envie disparaît inexorablement. Régulièrement mené les bleus ont toujours su trouvé l’allant nécessaire pour revenir au score mais aujourd’hui la réaction souhaitée ne vient pas et c’est au contraire Château Larcher qui double la mise (35’) par l’intermédiaire de Greg Morillon qui bat Eudes Huyghe, notre gardien impuissant sur cette action. Mi temps 2 à 0.

La 2ème période est ennuyeuse au possible, le jeu produit est de bien piètre qualité. Les locaux ont eu plusieurs fois la possibilité de corser l’addition alors que les Mélusins, aux abonnés absents ne se sont créer que de rares actions susceptibles de raviver la flamme des supportes de Lusignan. Un but refusé justement (hors jeu) à Quentin Chamaillard n’a pas suffit à relancer en fin de match nos joueurs complètement éteints en ce dimanche de Rameaux. Score final 2 a 0.

Il y a des jours "sans" ce sont des rencontres où les choses n’arrivent pas à se mettre en place. Passons aux prochains matchs avec la double confrontation de l’Isle Jourdain pour le week-end de Pâques et le suivant.

La minute du coach :

Plutôt que le score avec cette première défaite c’est le jeu produit qui m’a déçu : pas d’inventivité, pas de jeu en mouvement, tout ce qu’on sait faire s’est envolé, un vrai jour "sans" où chacun voulait faire son numéro individuel au détriment du collectif. Ce n’est pas grave pour autant, cette rencontre est à oublier et je suis sûr que l’on va réagir afin de retrouver du plaisir sur le terrain.  


 Dimanche 17 Mars 2013

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  BRION/St SECONDIN - USM : 1 - 1

  Lusignan ramène deux points de Brion !

Traditionnellement l’USM organise au alentour de la mi mars un diner dansant pour rassembler au plus large, joueuses, dirigeants, joueurs et sympathisants du club. La soirée est conviviale mais souvent elle a comme inconvénient majeur de se terminer au petit matin et, bien sûr, les matchs du dimanche sont forcément délicats à négocier. Les joueuses et joueurs mettent autant d’entrain sur la piste de danse que sur un terrain de foot aussi à l’image de leurs coachs, les réveils musculaires s’avèrent difficiles.

A 18 heures, hier soir, l’équipe 2 a écrasée la réserve de Quinçay avec deux buts de Tony Gaboreau, un de Sébastien Linget, un autre de Jan Marc Gachet et un dernier du toujours jeune Cyril Aubeneau. Félicitations aux joueurs pour leur belle prestation.

Lusignan se déplace, aujourd’hui, à Brion/ St Secondin, troisième du classement général et seul à ce jour à accrocher notre équipe fanion au match aller (1 à 1). L’ambiance de soirée festive de la veille retombe vite, il faut enfiler le "bleu de chauffe", les noirs et or ne sont pas là pour faire la fête, Lusignan est leader, il faut le battre. Rapidement s’installe une vraie bataille au milieu du terrain pour la conquête du ballon, la cohésion et la solidarité dont font preuve les Mélusins leur permet de contenir les locaux. Très peu d’occasions pour cette première période malgré l’envie, nos attaquants n’arrivent pas à se créer de situations propices pour ouvrir la marque. Le terrain gorgé d’eau est peut être à l’origine du seul but de Brion : une passe en retrait vers Eudes Huyghe, notre gardien, est totalement ratée, le n° 9 surgit et on est mené 1 à 0 à la pause.

La deuxième période est plus favorable aux bleus et malgré la pelouse difficile à appréhender et un vent très fort, nos protégés pressent pour tenter de revenir à la hauteur des Brionnais. Lusignan développe un jeu plutôt agréable, nos milieux prennent l’ascendant, la fatigue de la veille semble s’estompée et l’objectif de l’égalisation est tout proche. A la 70ème minute une belle action collective va se terminer par la magnifique frappe de Romain Lalande qui va finir dans la lucarne. Romain délivre ses "potes" et les actions s’enchainent en cette fin de rencontre. Seulement pour corser l’addition il faut de la précision dans la dernière passe et, aujourd’hui, la lucidité des protégés d’Antony Fumeron est émoussée, les effluves de la soirée sont encore présentes et plus rien ne sera marqué. Bon match nul : 1 à 1.  

Déplacement délicat à Château Larcher dimanche prochain pour ce match en retard.

La minute du coach :

Je suis très satisfait de l’attitude des joueurs qui n’ont rien lâché et ont fait preuve de beaucoup de courage pour revenir au score avec la fatigue de la veille. La qualité a été bonne malgré le terrain rendu difficile et ils ont pris du plaisir à évoluer ensemble. Il faut continuer dans cette philosophie : créer du jeu sans penser au classement.


   Samedi 9 Mars 2013

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   USM - SMARVES : 3 - 1

 Toujours invaincu !!

Avec la venue d’un mal classé, Smarves pointe à la onzième place dans cette poule B, Lusignan se devait de faire un bon résultat alors que Verrières, second, se voyait opposé à la lanterne rouge. L’absence conjuguée de Steeve Orieux et de David Audebert (équipe 2) permettait à Thomas Garrat de faire son baptême du feu en équipe fanion.

Les retardataires au stade Jacques Papineau en sont pour leurs frais, les Mélusins ont décidé d’être très entreprenants en ce début de partie, en effet, le chrono affiche à peine trois minutes que déjà, Stéphane Dairé trouve le poteau mais Simon Bouillé, à l’affût, marque de près ce but qui débloque le match d’entrée. Dans la foulée les bleus pressent Smarves qui subit lourdement ce premier quart d’heure et se créent deux nouvelles occasions très nettes, Sébastien Linget qui trainait devant les cages visiteuses sur un corner, met la balle au fond des filets mais Mr l’arbitre refuse. Les Smarvois se reprennent, sans avoir d’occasions concrètes, ils font bien circuler le ballon et nous font reculer dans notre camp. Ils auraient pu égaliser sur un beau tir de 35 mètres mais Eudes Huyghe en a décidé autrement, il s’envole pour détourner d’une claquette sur la barre transversale. Lusignan s’en sort bien et, alors que la pause approche, ils vont corser l’addition en se montrant dangereux sur la défense des verts ; après deux tentatives infructueuses Simon remet de la tête à Romain Lalande qui d’un belle frappe trompe le portier visiteur à la 44’. Mi temps 2 à 0 pour les locaux.

Le 2ème acte de cette rencontre est à l’avantage des joueurs d’Antony Fumeron qui, logiquement creuse l’écart : Sébastien Linget augmente son compteur but en permettant à Lusignan d’avoir un écart significatif alors qu’on est aux deux tiers de ces 90 minutes. Arnaud Morin n’est pas en reste et il a envie d’engranger  les buts mais par deux fois il bute sur l’excellent goal Smarcois ; ponctué par deux poteaux consécutifs ( Stéphane Dairé et Thomas Garrat) ce match semble plié, les verts ont du mal à construire du jeu. Mais le dernier quart d'heure est à l’avantage des visiteurs qui se lancent sur le but local sur lequel les occasions se multiplient mais ce soir Eudes est dans un grand soir et effectue les arrêts de grande classe. Smarves réduit logiquement la marque sur un magnifique coup franc dans la lucarne d'Eudes qui n’y pouvait rien (82e). Plus rien ne sera inscrit dans les dix dernières minutes. Victoire des bleus : 3 – 1.

La minute du coach :

Ce fut un match compliqué face à une équipe qui visiblement n'est pas à sa place au classement et pendant lequel on aurait du plier plus tôt ce qui a permit à l'adversaire de nous mettre en difficulté mais samedi on avait un Eudes de "gala"..

 Match sans carton pour nos joueurs. 

La réserve en dépit d'un très bon match (peut être le meilleur de la saison) s’est incliné à l' ASPTT 2 A 0.


Dimanche 3 Mars 2013

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   SEVRES ANXAUMONT - USM : 0 - 3

L’USM, solide voyageur !!

David Audebert et Alexandre Baloge, absents, Sébastien Linget et Dimitri Jousse arrivent en équipe fanion ainsi qu’Arnaud Morin, venant de la région Parisienne fin Janvier, il est titularisé en équipe 1 pour la 1ère fois. Voilà le décor est planté et les joueurs d’Antony Fumeron savent ce qu’ils ont à faire pour rester en haut du tableau.

Hormis les dix premières minutes, un peu poussives, sur un terrain aux rebonds capricieux, les Mélusins ont dominé nettement leurs hôtes du jour. La première belle action vient de la gauche ou Arnaud Morin sert Simon Bouillé dans l'espace, mais son essai est totalement dévissé. A la 18', la défense de Sèvres Anxaumont dégage mal le ballon. Stéphane Dairé, bien placé, récupère, dribble le dernier défenseur, allume le gardien sans trembler et ouvre la marque. Deux minutes plus tard, Romain Lalande, en bonne position tente une frappe que le gardien maitrise bien. Dans la foulée, Arnaud, pourtant seul aux 9 mètres, manque sa reprise ; l’USM domine et nos milieux de terrain récupèrent de nombreux ballons, il faudrait doubler le score rapidement pour profiter de cette bonne période. On approche la demie heure de jeu lorsqu’Arnaud, très en jambe, est fauché par le gardien à la lutte dans la surface, Mr l’arbitre indique logiquement le point de pénalty que Simon Bouillé se fait un plaisir de transformer en prenant le goal à contre pied. Seule alerte pour notre défense à la 40' ou sur un coup franc à 25 mètres, Eudes Huyghe, peu sollicité, voit la balle passer près de sa lucarne. A la pause 0 à 2 pour les visiteurs.

Au retour des vestiaires, les bleus bien en place appliquent les consignes du coach. Omniprésents, le pressing qu'ils exercent étouffe les rouges et blancs en difficulté. A la 65', Arnaud, encore lui, nous gratifie d'un beau retourné à 18 mètres, que le portier local est bien heureux de voir passer au ras du poteau. A la 67', Sébastien Linget décale Stéphane sur le côté gauche, Simon est servi dans la surface, fait mine de frapper pour servir Arnaud Morin, seul plein axe, qui ouvre son compteur but sous ses nouvelles couleurs. Antony Fumeron fait tourner son effectif mais, malgré quelques situations dangereuses sur notre défense, Lusignan est toujours dans le coup. A la 89’, Simon sert Arnaud dans l'axe qui part au but, dribble le gardien mais voit le ballon sauvé in extremis sur la ligne par un défenseur bien revenu. Une minute plus tard, Sébastien bien servi dans l'axe, arrive à décaler pour Arnaud qui reprend d'une frappe puissante, mais là encore, le goal bien placé et au prix d'une belle parade, détourne en corner.

Tout comme nos deux autres gardiens des équipes séniors hier, Véronique Daniel et Kévin Guitton, Eudes a passé un après midi bien tranquille sans encaisser le moindre but.

Score final 0-3, pour des Mélusins bien en place. Ce succès, largement mérité, maintient notre équipe fanion en tête de sa poule, alors que Verrières (2ème) se déplace chez  Brion/St Secondin (3ème)...... ! Samedi prochain, retour au stade Jacques Papineau pour la reception de Smarves contre qui il avait été difficile de gagner au match aller (1-2).

Match sans carton avec un très bon arbitre, il est vrai bien aidé par le comportement des deux équipes.

La minute du coach :

Cette victoire logique achève un bon week end car hier, notre réserve a fait de même (4 à 0) aux dépends de Rouillé 2 (avec notamment 3 buts du jeune Alexis Clément et un du "encore plus jeune Manu" Aguillon. Succès également de nos féminines sur ce score de 4 à 0. Petit bémol : la petite défaite des U19 à Montmorillon 2 à 1.


   Samedi 16 Février 2013

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - CIVRAY : 2 - 0

 L' USM évite le piège.

Cela faisait un mois que les coéquipiers de Stéphane Dairé n’avaient pas foulé la pelouse et, bien que la participation aux entrainements reste forte, rien de mieux que les matchs pour consolider la cohésion d’un groupe.

La confrontation contre Civray était attendue avec prudence (les deux équipes s’étant opposées lors d’un match arrêté à cause de la pluie alors que les Civraisiens menaient 1 à 0) car une polémique disproportionnée et inutile existe entre ces deux clubs depuis cette rencontre de Décembre.

Les Mélusins, en rouge ce soir, (Civray en bleu marine) débutent ces retrouvailles timidement, sans réelle envie, les visiteurs en profite pour s’installer dans notre partie de terrain et se procurent même une mini occasion (6’) mais Eudes Hyughe, bien positionné arrête le ballon. Lusignan, petit à petit desserre l’étreinte en attaquant de meilleure façon leurs actions et, dans la surface de réparation Civraisienne, une faute de main est commise qui n’échappe pas à Mr l’arbitre. Le pénalty, justifié, permet à Simon Bouillé, d’ouvrir la marque pour ses couleurs à la 16’. Sans grandes inspirations les deux équipes livrent un match un peu terne, cependant les rouges sont efficaces dans leurs actions et vont doubler le score à la 22’ : Simon adresse un centre millimétré sur la tête de David Audebert qui trompe imparablement le gardien de Civray. La pause approche et le tir du gauche de Romain Lalande, pas assez appuyé, sera notre dernière opportunité de creuser l’écart mais les bleus marines ont eu aussi leurs chances sur coup franc ou corner mais à la mi temps on est devant : 2 buts à 0.

Cette deuxième période démarre sur un faux rythme, certes le terrain rend les contrôles de balles délicats mais les joueurs se cherchent, le manque de compétition se ressent et le jeu est pâlichon des deux côtés. Lusignan cherche pourtant à corser l’addition et sur un corner de Romain " Biscotte", surpris, ne peut la mettre au fond alors qu’il était à trois mètres de la cage. En contre les visiteurs restent dangereux et Eudes, sur un tir croisé d’un attaquant Civraisien, se fait peur en regardant le ballon frôlé son poteau gauche. On est à l’heure de jeu un peu passée et on va assister à notre période "d'occasions gâchées", Stéphane montre l’exemple sur un contre rapidement exécuté il contourne le gardien mais son tir vient mourir sur le poteau, aussitôt imité par un Quentin Chamaillard jaloux qui, par deux fois, aurait pu augmenter la marque. Que dire de cette action de la 80’ sur cette superbe attaque, Romain trouve le poteau du gardien visiteur et son ballon est repris en force par Steeve Orieux, entré en cours de jeu, dont la frappe ricoche sur la transversale, là encore on a fait preuve de maladresses mais on peut aussi parler de manque de réussite car l’essentiel est là : les quatre points. Civray, à l’image de nos attaquants, ne réduira pas le score : ils gâchent leurs dernières cartouches en toute fin de rencontre par deux frappes non cadrées. Mr l’arbitre, vigilant pendant toute la rencontre, renvoient les joueurs aux vestiaires alors que le froid s’est installé sur cette partie mais à la mi février quoi de plus normal. Victoire des Mélusins à domicile : 2 à 0.

Voilà, ce match contre Civray s’est déroulé, les joueurs d’Antony Fumeron vont passé à autre chose en attendant sereinement les prochaines échéances et en se concentrant sur leur travail aux entrainements. Aujourd’hui, dimanche 17 Février notre équipe réserve se frotte à l’équipe 2 de Château Larcher au stade Jacques Papineau en challenge des Réserves, venez nombreux les encourager.


  Dimanche 13 Janvier 2013

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   SMARVES - USM : 1 - 2

 C'était un Dimanche "13".

Déplacement difficile à Smarves, classé à la dixième place de notre poule, en recherche de points, avec un groupe de seulement douze joueurs au lendemain du bal du Val de Vonne.

 Pourtant, tout commence pour le mieux, puisque les Mélusins d'entrée de rencontre posent le ballon en trouvant des espaces dans la défense locale. On joue seulement depuis quatre minutes lorsque l’USM ouvre le score. Sur un coup franc Julien Rondard s’applique en déposant le ballon sur la tête de Romain Lalande, bien placé, qui bat magistralement le gardien Smarvois. Dans la foulée on aurait pu doubler la mise pour se mettre à l’abri car l’euphorie de ce début de match va vite s’étioler au fil des minutes et les locaux deviennent de plus en plus menaçants. Ils contrôlent le jeu en obtenant plusieurs coups francs qui, heureusement pour les bleus, ne donneront rien. Malgré la domination des verts pendant cette deuxième partie de mi-temps la pause est sifflée sur ce score pour nos couleurs de 0 à 1.

 La seconde période, à l’image de la première, voit Lusignan commencer tambour battant, l’envie est bien présente et le deuxième but est tout près pendant les vingt premières minutes notamment de la part d’un très remuant Simon Bouillé. Seulement une nouvelle fois cela ne dure pas,  Smarves reprend le contrôle des opérations et, logiquement à la 70’, égalise . Sur leur lancée ils pressent de toutes parts, les bleus font front comme ils peuvent mais on souffre énormément et survient un coup de théâtre : Mr l’arbitre siffle un pénalty généreux sur une faute de la défense locale litigieuse. Simon Bouillé n’en demande pas tant et sans se poser de questions transforme le coup de pied de réparation et donne l’avantage à son équipe. Les verts qui ne méritaient pas ce coup du sort repartent de plus belle à l’assaut de notre cage et il nous faut un grand Eudes Huyghe dans les buts pour détourner une magnifique tête du n° 6 Smarvois sur son poteau avant de récupérer le cuir ensuite. Ouf !! Pourtant sur la fin de match on se reprend quelque peu et Quentin Chamaillard est tout proche de battre à son tour le portier local mais il perd son duel. Dans les arrêts de jeu un second pénalty nous est accordé, justifié cette fois ci, mais Romain, très fatigué, manque la cible et le break par la même occasion. Fin de match : 1 à 2.

 Victoire heureuse pour des Mélusins chanceux car la manière n’était pas au rendez vous mais aujourd’hui les dieux du football avaient choisi leur camp. Dimanche prochain déplacement à Château Larcher (6ème) pour le 1er match retour.

 L’équipe réserve a fait match nul (1 à 1) contre le leader ASPTT 2 qui n’avait pas encore perdu le moindre point : but de Pierre Louis Huyghe sur corner. Un très bon match avec de l’envie et du jeu ; on doit se servir de ce genre de rencontre afin d’enchainer les résultats positifs. A noter l’absence de Yoann Collon, le coach, victime d’un accident de travail dans la semaine. De son lieu de convalescence il peut être fier de ses joueurs qui ont tout donné pour lui faire plaisir. Remplacé par Jean Luc Baulouet et Cédric Raveau (merci à eux) le temps de son indisponibilité, l’USM souhaite à Yoann un prompt rétablissement afin de revenir sur les bords des  terrains en pleine forme.


 Samedi 5 Janvier 2013

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   USM - VERRIERES : 1 - 0

Les "rois" Mélusins ont su trouver leur "fève".

Un mois sans match à se mettre sous la dent, il était temps que les joueurs renouent avec la compétition. Il y avait bien eu, avant Noël, ce simulacre de rencontre contre Civray arrêté au bout de 25 minutes par Mr l’arbitre à cause de la pluie mais ce soir tout le monde sur le rectangle vert : on remet ça pour 2013.

Ce soir c’est en" pleine lumière" (souvenons nous de la panne d'éclairage) que l’USM recevait Verrières, leader de la poule, et Antony Fumeron a injecté du sang neuf avec Quentin Texereau (U19) sur le banc et surtout Lucas Chamaillard (17 ans), titulaire en défense centrale aux côtés d’Alexandre Lalande. Les Mélusins, qui évoluent en rouge, sont très timorés en début de 1ère mi temps, la bataille du milieu est difficile à gagner et la rencontre est très équilibrée dans le 1er quart d’heure. Pourtant quelques coups francs ou corners pèsent sur cette défense bleue regroupée dans sa zone ne laissant que peu d’espace et tour à tour, Quentin Chamaillard, David Audebert ou Romain Lalande,  ratent le coche en laissant les spectateurs sur leur faim. Les visiteurs, solides défensivement, attendent l’opportunité de contrer nos jeunes joueurs et de temps en temps on se fait peur, seulement dans les buts on a du bon Eudes Huyghe qui démontre encore sa vista et son opportunisme dans les situations délicates. Bien que les occasions soient bien plus nettes pour Lusignan on en reste sur ce score vierge : 0 à 0. L’USM pourrait mener de deux buts, mais voilà à la pause rien n’est fait , va t’on s’en mordre les doigts ?

Cette deuxième période repart tambour battant, Verrières prend les choses en main en mettant encore plus d’ardeur à récupérer le ballon et en plaçant ses attaquants dans de meilleures dispositions. Après une vingtaine de minutes de jeu on passe de mauvais moments et notre portier doit se montrer : en deux "occases", il prouve, s’il en avait besoin, qu’il est en forme en préservant magistralement ses cages. C’est maintenant les rouges qui procèdent en contre et Stéphane est tout près d’ouvrir la marque (67’) mais sa frappe s’envole. Notre coach fait tourner et Quentin Texereau entre à son tour, il va apporter sa vitalité et sa technique qui le caractérise en U 19. Cela va mieux du côté de Lusignan on reprend possession du milieu et les ballons arrivent bien dans les pieds : sur un rush de Charlélie Billerot, Romain place un beau tir mais le gardien de Verrières est à la parade, Quentin Chamaillard s’essaie au coup franc mais trop mollement . Les minutes passent, cela sent le match nul, d’ailleurs les visiteurs semblent s’en contenter, eux qui, il y a quelques minutes, pressaient à tout va, se recroquevillent en défense et font tourner le ballon. On est à la 85’ et Quentin Texereau, encore plein de jus, récupère le cuir et avec beaucoup d’aplomb et d’a propos, bat le portier des bleus d’un tir imparable du droit. Voilà le but tant attendu et presque inespéré car Verrières a une bonne défense, rugueuse et expérimentée ; ouvrir la marque à ce moment de la partie est un beau tour de force de la part des coéquipiers de Stéphane. La fin de la rencontre s’éternise mais le score ne bougera plus et l’excellent arbitre sifflera le terme de ce match sur cette victoire de l’USM : 1 à 0.

Ce succès, assez mérité au regard de la 1ère période, nous propulse en tête de cette poule avec un match en moins sur l’adversaire du jour. Dimanche prochain un déplacement délicat à Smarves sur un terrain difficile face à une équipe en recherche de points (10ème place). Gageons qu’Antony briefera ses poulains afin qu’ils puissent rester dans cette dynamique de jeu en restant néanmoins les pieds sur terre : nos victoires, souvent justifiées, sont toutefois réalisées par le plus petit écart. Souhaitons leur, bien sûr,  le meilleur en ce début d’année où tous les vœux de réussite sont permis.


 Dimanche 9 Décembre 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 St JULIEN L'ARS - USM : 1 - 2

  Une victoire avec le coeur !!

 Quinze jours sans match pour les Mélusins, après la rencontre annulée de samedi dernier au stade Jacques Papineau à cause d’une panne électrique contre Verrières (repoussée au samedi 5 Janvier) et nos protégés se voient aujourd’hui opposé à St julien l’Ars, équipe de milieu de tableau, difficile à manœuvrer.

 Pourtant aujourd’hui de l’électricité dans l’air on peut en ressentir dans les  duels pendant les premières minutes de cette partie qui, comme prévu, s’annonce âpre et rugueuse ; des contacts il y en a et les jaunes de St Julien démarrent mieux. Ce sont eux qui pressent notre défense légèrement modelée avec l’absence de Clément Babin, blessé, remplacé par Alexandre Lalande. Les locaux nous imposent un jeu physique en pressant haut pour récupérer le ballon, c’est très dur de développer notre jeu habituel. On sent pourtant Lusignan à l’affut, prêt à bondir ; sur une balle bien négociée, Charlélie Billerot adresse un centre fuyant que Stéphane Dairé reprend mais le goal local s’en sort miraculeusement. Quentin Chamaillard aurait mérité mieux aussi sur un contre mais le gardien, avancé, repousse avec à propos. On est en place et les locaux sortent moins de leur zone, les passes de l’USM arrivent dans les pieds ; un astucieux petit lob de "Sté" fait frissonner les peu nombreux supporters locaux , on mériterait d’ouvrir le score. Toutefois St Julien finit fort cette première mi temps, un coup franc tiré en force par le capitaine des jaunes occasionne une faute de main d’Eudes Huyghe, notre goal, la balle est reprise et termine dans nos filets (40’). A la pause : 1 – 0.

Cette deuxième période est aussi intense mais le jeu est plus brouillon et les joueurs se frictionnent dans les duels (Steeve Orieux prend un carton). Il faut un bon quart d’heure pour retrouver de la part des bleus un football en mouvement qui perturbe les jaunes : on obtient quelques corners ou coups francs qui ne donnent rien. Au milieu Romain Lalande se bat comme un forcené pour arracher un ballon, le transmettre à David Audebert qui prolonge cette action d’une passe lumineuse pour Stéphane Dairé qui bat le portier local d’un tir croisé "maison" pour l’égalisation (73’). On a à peine le temps de savourer cet instant quand deux minutes plus tard, Thomas Branger, récupère une balle qui traine, s’avance un peu et décoche un tir puissant qui surprend le goal de St Julien l’Ars, battu pour la seconde fois. Les Mélusins dominent cette fin de match et veulent corser l’addition : Stéphane, en pleine forme, essaie encore de surprendre la défense mais son tir finit sur le poteau et le gardien a beaucoup de réussite sur ce mouvement. La fin du match approche et les bleus se crispent un peu, ils veulent arracher cette victoire ; encore quelques frayeurs et c’est la délivrance. Fin de match : 1 - 2.

Antony Fumeron peut être fier de ces joueurs, ces points là, ils ont été les chercher avec leurs "tripes". Samedi prochain match (en retard) à Lusignan contre Civray.


 Dimanche 25 Novembre 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

PRESSAC - USM : 3 - 5

 Une première victoire un dimanche.

 Pour le 1er  dimanche de la saison, Lusignan est en déplacement dans la petite commune de Pressac (580 habitants) où les joueurs évoluent en jaune et noir.

 Malgré les absences de certains joueurs (une dizaine pour les deux équipes) les Mélusins ont livré un match solide. Dés le début de la rencontre, les bleus ont gagné les duels en réalisant une partie techniquement mieux élaboré que les locaux. Leur jeu est fluide ponctué par trois occasions nettes : Tony Gaboreau et Romain Lalande montrent aux Pressaccois que l'après midi va être compliquée pour eux. A la 20’  sur une récupération d'Alex Baloge enchainée par une passe magnifique de Simon Bouillé, Tony Gaboreau trompe le gardien des jaunes et noirs et ouvre le score. Les Mélusins gèrent cette première période où les contres des locaux se heurtent à notre solide défense et c'est avec beaucoup de réussite que Stéphane Dairé double la mise a la 40ème minute. La mi-temps est sifflée à 0 – 2 pour nos couleurs.

 La 2ème partie de ce match commence comme la première avec une bonne occupation du terrain des bleus qui est concrétisée par un troisième but : une belle ouverture de David Audebert qui profite à Stéphane Dairé pour son 2ème but personnel. Vexés les locaux veulent revenir au score et se livrent avec beaucoup de cœur sur notre but ; ils vont être récompensés de leur efforts en trouvant la faille après avoir poussé pendant une bonne dizaine de minutes et reviennent à 1 à 3 (60’). Heureusement, pas le temps de douter, deux minutes seulement après la réduction de la marque, David Audebert s'en va battre, de près, le goal adverse qui s’incline pour la quatrième fois. Simon Bouillé ajoute un 5ème but à la 70ème. Nos joueurs dominent cette fin de match mais tombent trop dans la facilité ce qui permet aux Pressaccois d’ajouter deux autres buts en fin de match (80’ et 86’). Score final 3 à 5.

 Très bon arbitrage sans carton pour les deux équipes.

  La minute du coach :

 Ce match était un match piège, mais je félicite les joueurs qui contrairement à la saison dernière ont bien préparé ce match avec beaucoup d'envie et de sérieux. Il faut continuer ainsi en prenant du plaisir sur et en dehors du terrain.

 L'équipe 2 a perdu à domicile samedi soir : 0 - 3 face à Latillé. Il faut peut être arrêter de se prendre la tête avec le classement, ne plus penser à une éventuelle montée et retrouver ainsi le goût de jouer ensemble (ce n'est que du sport et on se réunit chaque week-end pour prendre du plaisir).Cela passera par du travail à l’entrainement, par plus d'envie pour aborder un match, par jouer et se battre sur le terrain en équipe et non chacun son tour.


 Samedi 17 Novembre 2012

 Coupe de Centre Ouest

   USM - TONNAY CHARENTE : 3 - 4 (A-P)

 Un petit tour et puis s’en va....... !

Avant le match les joueurs et dirigeants étaient conviés à un pot offert par l'établissement LUSAGRI à Lusignan à l'occasion de la remise des nouveaux maillots, sponsorisés par Brico Pro - Lusagri, pour l'équipe réserve. Merci à Jean Loïc Herbreteau pour ce chaleureux acceuil.

A l’inverse de la Coupe de France, les Mélusins ne réussissent pas en Coupe de Centre Ouest. Comme l’année passée le premier tour a été fatal aux joueurs d’Antony Fumeron qui n’ont pourtant pas démérité et ont même vendu chèrement leurs peaux en ne cédant que dans les prolongations.

Ce soir, par une soirée plutôt douce et une météo enfin clémente : pas de pluies à l’horizon, les bleus sont en jaune et les visiteurs en bleu rayé blanc. C’est notre gardien, Eudes Huyghe, qui est le premier en action et détourne en corner un tir bien placé. On pense à un 1er quart attentiste où les deux équipes essaient de mettre leur jeu en place mais très vite on sent le match très ouvert avec des opportunités de but importantes et on joue depuis seulement 6’ lorsque, sur un beau travail de Charlélie Billerot sur le côté gauche ponctué par un centre fuyant, Tony Gaboreau, sans opposition, ouvre la marque. Quelques minutes plus tard, le puissant coup franc de Romain Lalande met en difficulté le portier Charentais en repoussant des deux poings. Malgré un écart d’une division Lusignan fait bonne figure et le jeu est agréable à regarder mais les rayés sont dangereux également et sur un coup franc venu de la gauche ils égalisent de la tête. Un beau cafouillage dans la surface de Tonnay ne donne rien et sur le contre mené tambour battant par les visiteurs l’USM se fait prendre à revers et encaisse un second but. Les jaunes construisent de belles actions et Romain affole la défense qui concèdent plusieurs corners consécutifs. Mais attention il y a du talent en face, leurs contres sont meurtriers, le n° 9 est rapide et adroit, c’est lui qui est à la conclusion pour corser l’addition à la 41’ : 1 – 3 à la mi temps. La blessure de Clément Babin, bon travailleur du milieu, va modifier la tactique de jeu de la 2ème période où, si on veut passer un tour, il va falloir marquer rapidement.

Super scénario en ce début de reprise où une belle action prolongée par un centre de David Audebert se termine par un but de Simon Bouillé qui fait une entrée en jeu fracassante. On est dans le coup et les joueurs, sevrés de matchs depuis plusieurs semaines, ont envie de tout donner pour revenir à la marque. A la 60’ le coup franc de Charlélie trouve Thomas Branger, décalé sur la droite, dont le centre au 2ème poteau est repris sans succès de la tête par Simon. Les Tonnacquois mènent au score mais pourtant ils ne sont pas à l’abri d’une déconvenue et paraissent un peu nerveux à l’heure de jeu. Averti en 1ère période un défenseur visiteur reçoit un 2ème carton et c’est l’exclusion...... ! Quelques minutes plus tard alors que le jeu devient brouillon avec la fatigue, Mr l’arbitre sort un carton rouge direct à un autre Charentais, coupable visiblement de propos injurieux et maintenant la physionomie du match change, à neuf contre onze les Mélusins sont regonflés à bloc. Ils poussent pour égaliser, l’envie est là, les choix ne sont pas toujours pertinents car la lucidité s’éloigne avec les minutes qui passent. Charlélie, auteur d’un match de haut niveau, se débarrasse de plusieurs adversaires et après une percée phénoménale réussit un centre parfait que "Biscotte" reprend de la tête pour l’égalisation de dernière minute . 3 – 3 c’est les prolongations.. !

Logiquement l’USM domine territorialement cette entame ils pressent mais sans se procurer de réelles occasions, Stéphane Dairé exhorte ses coéquipiers a plus de rigueur dans l’organisation, faire du jeu pour contourner leurs défenseurs. Attention pourtant les bleus et blancs ne sont pas morts et ils vont porter un coup de poignard dans le dos de nos défenseurs en reprenant l’avantage 101’. Dans la foulée sur une balle en profondeur Thomas manque le cadre.

 Les jaunes de l’USM veulent égaliser : Simon sur un tir mais non cadré, Charlélie relayé par David mais Sébastien Linget rate la cage, Stéphane de près mais le gardien est intraitable. Les minutes s’égrènent, les supporters Mélusins poussent, seulement en face cette équipe de Tonnay Charente a les nerfs solides et beaucoup de talent, ce sont eux qui seront au prochain tour, Lusignan n’a pas démérité et nos jeunes joueurs sont à féliciter pour leur courage et leur envie à tout donner pour arracher la qualification. Fin de la rencontre : 3 - 4. Bon arbitrage des trois arbitres officiels.

A noter la qualification en challenge des réserves de notre équipe 2 après le forfait de Château Garnier 2.


 Samedi 27 Octobre 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

    USM - BRION/StSECONDIN : 1 - 1

 Un premier accroc à domicile !!

Les Mélusins reçoivent ce soir un prétendant aux premières places dans un stade Jacques Papineau balayé par un vent glacial. Revêtus de leurs nouveaux maillots offerts par le Garage des Promenades des frères Baulouet ils sont prêts, malgré l’absence de Stéphane Dairé, à défendre leur bon début de saison.

Pour ce 4ème  match à domicile, l'USM est tombé sur une bonne équipe de Brion/St Secondin qui nous a surtout posé des problèmes durant la première période. La seule véritable occasion pour nos couleurs est à mettre à l’actif de Simon Bouillé et ce, bien tard (43’), mais il perd son face à face avec le portier adverse. Avant ça, on a plutôt souffert, heureusement notre défense a fait du bon boulot pour préserver ses buts avec notre gardien, Eudes Huyghes, qui a rassuré tout le monde en réalisant les arrêts qui  ont permis d’atteindre la pause sur ce score vierge de o à o.

 La 2ème  mi-temps n’est pas de même facture, Lusignan prend le contrôle du milieu de terrain en se projetant vite vers l’avant. Les occasions se multiplient pour nos jeunes joueurs mais le portier adverse veille avec beaucoup d’assurance sur ses cages en multipliant les prouesses. Pourtant l’USM va finir par tromper sa vigilance grâce à  une erreur de marquage sur un coup franc à trente mètres : récupérant le ballon, David Audebert, lance Julien Rondard qui élimine brillamment son défenseur et d'une jolie frappe ouvre la marque. Après ce premier but les locaux continuent de pousser pour tenter de doubler la mise mais attention aux visiteurs qui sont redoutables en contre et il faut un superbe arrêt d'Eudes face à un attaquant adverse pour éviter l’égalisation. Les actions pour les bleus s’enchainent et on peut espérer le second but mais arrive le coup de théâtre : Romain Lalande, visiblement dans la surface de réparation de Brion, reçoit un vilain coup de pied à la cage thoracique que l’arbitre, mal placé, ne sanctionne pas. Mécontents de cette attitude quelques Mélusins, impliqués dans l’action, s’énervent ; s’en suit un attroupement de joueurs d’où s’échappent des accrochages que Mr l’arbitre sanctionnera sévèrement (carton rouge) pour Alexandre Lalande, capitaine d’un soir. La punition d’"Alex" a bien sûr pour conséquence pour ses camarades de terminer cette rencontre à dix contre onze et la double peine pour nos joueurs viendra avec l’égalisation des visiteurs à la 83’.Dommage, car malgré une fin de match jalonnée de plusieurs vraies occases, dont un tir sur le poteau de "Biscotte", le score ne bougera plus et Lusignan perd ses premiers points cette saison en concédant le nul à domicile : un but partout.  

A signaler la victoire de l’équipe 2 qui vient d enchainer, malgré les problèmes d'effectifs, un cinquième résultat positif. Bravo a eux. 

Cette semaine entrainement mardi et jeudi (comme d'habitude) ; la séance de jeudi sera animée par Cédric Raveau qui me remplacera. J’espère voir un maximum de joueurs présents. 


 Samedi 13 Octobre 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   USM - SEVRES ANXAUMONT : 3 - 0

 Toujours invaincu !!

Retour à la maison après une escapade à Rouillé d’où  les bleus ont rapporté une victoire probante, avec la venue de Sèvres Anxaumont, auteur d’un bon début de saison. Les gros nuages noirs dans le ciel Mélusin, annonciateurs d’une soirée arrosée, ne vont pas effrayer les coéquipiers de Stéphane Dairé, motivés par ce début de saison en fanfare (3 matchs, 3 victoires).

A la 10', après un début hésitant, c'est Stéphane qui délivre le 1er tir de la partie mais le gardien reste vigilant et repousse en corner. Au milieu du terrain la conquête de balle est acharnée, à ce jeu là nos joueurs sont efficaces, en passes redoublées et croisées ils réussissent à prendre un petit ascendant ponctué par quelques frappes de Charlélie Billerot ou David Audebert. Mais les rouges ne sont pas inactifs et Steeve Orieux pilote sa défense pour faire le boulot à l’arrière en privant de ballon les attaquants adverses. Julien Rondard s’échappe sur la droite, adresse un beau centre que reprend magnifiquement "Biscotte" mais le gardien est à la parade ; sur le corner Romain Lalande ne cadre pas sa reprise 30’. Les visiteurs ne sont pas en reste et il faut toute la maestria de notre goal qui sort in extrémis un bel essai d’un attaquant. Arrive la 35’, Romain, très appliqué, centre précisément sur Quentin Chamaillard qui bat le gardien de près. Ces deux là s’entendent merveilleusement bien et sont à la conclusion d’une belle action orchestrée depuis notre défense sur un ballon rapidement transmis, Quentin dose sa passe en cloche et la frappe de Romain Lalande trompe le gardien des rouges qui ne peut que détourner cette balle dans ses cages. 2 – 0 à la pause.

La crachin de la 1ère période se transforme en une pluie continue et bien nourrie ce qui n’arrange pas les 22 acteurs de cette partie, le jeu s’en ressent et Lusignan a du mal à développer ses attaques malgré trois corners en sa faveur dans les premières minutes. Sèvres Anxaumont redouble d’effort pour faire douter nos joueurs et sur un beau contre on est pris de vitesse, Eudes Huyghes sauve la baraque sur un tir puissant et sur le corner il fait encore un superbe arrêt, déterminant pour la suite du match. Antony Fumeron fait tourner son effectif pour relancer la machine, Alexandre Lalande, Clément Babin et Erwan Huchet tentent de s’imposer pour aider leurs coéquipiers à garder cet avantage de deux buts. Le jeu devient plus décousu et bien qu’une erreur défensive soit toujours possible dans ce genre de rencontre où la balle fuse sur une pelouse détrempée, l’USM va conserver cette avance au score surtout qu’à la 86’, David Audebert récupère un ballon mal négocié par la défense des rouges suite à un coup franc aux abords de leur surface et s’en va glisser le cuir près du poteau gauche du gardien impuissant. Belle récompense pour notre n° 7 qui avait beaucoup tenté mais par excès de précipitation ou manque de réussite, il n’avait jusqu’alors pas concrétisé ses attaques. Victoire des Mélusins : 3 – 0. Aucun carton. Bon arbitrage.

Belle prestation des joueurs de Lusignan qui restent en tête de leur poule avec quatre victoires au compteur mais attention à l’excès de confiance (3 matchs à domicile). Prochaine journée :  un dimanche après midi (1ère fois en championnat cette saison) à Smarves.

Succès également de l’équipe réserve 4 buts à 1 face à son homologue de Rouillé. Installés à la 1ère place du classement ils vont passer un sérieux test samedi prochain face aux PTT 2.


Samedi 15 Septembre 2012

 Coupe de France

  USM - COGNAC : 1 - 2

l-usm-en-coupe-007.jpg

Debout de G à D : J L Baulouet, K Guitton, C Babin, C Billerot, A Ingarfield, E Huyghes, C Lefeuvre, T Gaboreau, S Bouillé, A Fumeron.

Accroupis de G à D : S Dairé, S Orieux, T Branger, E Huchet, R Lalande, Q Chamaillard, J Rondard.

 Sortis par la grande porte !!

L’USM a mis les petits plats dans les grands avec la venue de Cognac, mais c’est normal ce n’est pas tous les jours que notre club reçoit une équipe avec cinq divisions d’écart. Eric Lalande s’est vu confier le poste de speaker officiel pour annoncer le nom des joueurs, autour du terrain on avait droit à des ramasseurs de balle, les journalistes et photographes étaient au rendez vous, on a eu de la musique à la mi temps, on vous le dit un événement, ce match.

Aux manettes trois arbitres officiels, accompagnés par une déléguée, donnent le coup d’envoi de cette rencontre, tant attendue, devant une tribune copieusement garnie. On sent les joueurs d’Antony Fumeron, vêtus de leurs beaux maillots blancs offerts par la Fédération de Football, un peu timorés en ce début de partie, les visiteurs jouent dans le camp de Lusignan. Comme on pouvait s’y attendre ils monopolisent la balle et l’USM reste concentré à bien défendre. Lorsque Thomas Branger, Stéphane Dairé ou Romain Lalande se portent vers l’avant en tentant des frappes intéressantes, le public, soulagé, les acclame comme il se doit. A la demi heure de jeu les jaunes de Cognac font tourner la balle et campent sur notre arrière garde mais Eudes Huyghes, notre gardien est au diapason de ses coéquipiers, il sort plusieurs ballons des deux poings, très rassurant sur ses prises de balle il met en échec les attaquants Cognaçais qui ne trouvent pas la solution pour ouvrir le score. Les corners se succèdent contre nous mais notre milieu arrive aussi à desserrer l’étreinte et Quentin Chamaillard, sur une belle frappe, inquiète le goal des visiteurs qui a du mal à repousser en corner. La mi temps approche et les blancs tiennent le coup, Charlélie Billerot et Clément Babin, les milieux défensifs multiplient les courses pour enrayer les attaques adverses, notre défense fait une 1ère période de toute beauté et nos attaquants sont à la hauteur : sur la gauche Quentin mystifie son arrière mais ne peut armer son tir, il transmet, d’une talonnade judicieuse à Stéphane Dairé, dans les six mètres, qui trompe le gardien, médusé, et les Mélusins mènent 1 à o à la pause devant des spectateurs en liesse.

La 2ème partie de ce match va surement être ardue pour nos protégés mais nos jeunes joueurs sont décomplexés face aux pensionnaires de division d’honneur, bien sûr ils sont dominés et ils passent beaucoup de temps à défendre mais sur quelques actions, trop rares forcément, ils tiennent la dragée haute à Cognac. Le temps passe, les jaunes s’énervent quelque peu de la présence défensive de tous les locaux, du brio de notre gardien qui fait un match plein. Les corners succèdent aux corners, on souffre, les organismes sont soumis à rude épreuve, venant de la gauche un énième centre est repris à bout portant et Eudes est battu (67'), c’est l’égalisation somme toute assez logique. Malgré quelques incursions des Mélusins dans la surface de Cognac, on est vraiment dominés maintenant, Antony fait rentrer les remplaçants : Simon Bouillé, Julien Rondard et Tony Gaboreau apportent leur fraicheur mais que c'est dur, ça chauffe constamment sur notre cage, Eudes est omniprésent. Un tir surpuissant fait passer des frissons aux supporters ; corners, centres, les crânes des joueurs de Lusignan repoussent les assauts des jaunes mais un ballon est repris de la tête par un attaquant visiteur et on est menés à la marque. La joie des Cognaçais est significative, ils ont eu peur de perdre et sont soulagés de prendre l’avantage, on les aura fait douter jusqu’à la 83ème minute. Le ressort est cassé chez les Mélusins, la fatigue est palpable, on va être éliminé de la Coupe de France au 4ème tour, c’est déjà une superbe "perf", un magnifique tir lointain d’un milieu de Cognac permet à Eudes de réaliser un arrêt de grande classe. Défaite : 0 – 1.

Une haie d’honneur organisée par les visiteurs, prouve le respect qu’ils vous ont porté tout le long du match, bravo pour leur comportement. Bon arbitrage.

Merci aux coéquipiers de Stéphane : vous avez fait plaisir à tous vos supporters, on a vu des gens au stade Jacques Papineau qui n’étaient pas venus depuis longtemps. Bravo à tous et pensez au championnat qui arrive dès le week-end prochain avec un retour sur terre pour un match à Rouillé où il n’est jamais facile de ramener des points.

La minute du coach :

 Félicitations à tous les membres du club : les dirigeants qui ont préparé le match (sono, buvette, entrées...) et qui ont permis à tous de vivre une très belle soirée, les supporters qui ont soutenu leur équipe, et bien sûr les joueurs qui sont passés tout près de l'exploit. Tactiquement, techniquement, physiquement, ils ont répondu présent en ne laissant dans le jeu qu'une ou deux grosses occasions à l'adversaire. Hormis les coups de pied arrêtés (il y a eu beaucoup trop de corners et certains étaient évitables), le groupe était serein en ne montrant aucune fébrilité. Cognac a eu très peur et revient de très loin avec un but égalisateur avec un maximum de reussite.Il faut se servir de ce beau parcours pour le reste des compétitions (coupe du district, championnat), continuer ainsi à se faire plaisir et pouvoir confirmer les bonnes choses montrées jusqu'à présent, continuer à positiver l’image de l’USM avec ses valeurs de jeu et de convivialité.

Bravo à la réserve qui s'est imposé 3 à 2 à Smarves en challenge des réserves alors qu'elle était menée 2 à 0 à la mi-temps. C'est un très bon resultat.Il était important de se qualifier pour ne pas avoir trop de journées libres en décembre et continuer sur notre lancée. Place samedi prochain au championnat avec la réception de Curzay sur Vonne (match samedi à18h) et il faut absolument gagner pour continuer à rester au contact des ténors.

Article NR du 1er Octobre 2012

 Les Mélusins pas si loin

C'est sous une ovation bien méritée que les Mélusins ont quitté la pelouse du stade Jacques-Papineau après avoir longtemps tenu tête à Cognac. Sérieux tactiquement, les « petits gars » de D2 sont parvenus à ouvrir la marque peu de temps avant la mi-temps. Sur un contre initié par Chamaillard, ce dernier sert idéalement Dairé d'une talonnade qui s'en va battre Javalet, le portier cognaçais. Courageux, les locaux vont cependant craquer dans la dernière demi-heure, deux buts du puissant Moco venant mettre fin au rêve des hommes d'Anthony Fumeron. « Le physique a fait la différence. Nous craignions les deuxièmes ballons sur coup de pieds arrêtés et c'est là-dessus que nous prenons les deux buts. Je n'ai rien à repprocher aux joueurs qui ont réalisé le match qu'il fallait », confiait l'entraîneur mélusin.

Lusignan (D2) : 1 Cognac (DH) : 2 Mi-temps : 1-0. Arbitre : M. Saïdani. Spectateurs : 150. Buts : pour Lusignan, Dairé (41e); pour Cognac, Moco (66e, 83e).


 Samedi 22 Septembre 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

    USM - Mignaloux Beauvoir : 1 - 0

  In extrémis !!

 Il reste quelques secondes et les Mélusins poussent pour prendre les quatre points, Charlélie Billerot trouve encore la force de perforer la défense de Mignaloux Beauvoir, après un énième contre pied il transmet à Simon Bouillé dont le tir instantané trompe le portier des black, c’est la délivrance dans le camp des bleus, joueurs, entraineurs et spectateurs exultent. L’arbitre siffle la fin du match. 1 – 0

 La rencontre débute assez bien pour Lusignan qui s’évertue à jouer en passes redoublées mais les visiteurs, qui évoluent en noirs, cassent le jeu en pressant haut, physiquement Mignaloux posent de gros problèmes à nos joueurs. Les vraies premières occasions sont à l’actif de l’USM, Charlélie, notamment, dont le tir n’est pas cadré à la 15’.Mais les contres des banlieusards Poitevins font mal et à la 25’, Eudes Huyghes est à deux doigts d’encaisser un but : le ballon frappe la transversale et rentre ou ne rentre pas ? Mr l’arbitre ne réagit pas et le score en reste là, non sans un autre arrêt déterminant de notre goal qui fait bonne garde. Notre attaque est aphone pour l’instant, Stéphane Dairé s’emploie pourtant à perturber les défenseurs des noirs mais la réussite fuit nos attaquants et la mi temps est sifflée sur ce 0 – 0.

 Le tout début de cette 2ème période est plutôt en faveur de Mignaloux Beauvoir qui nous empêchent de pratiquer notre jeu habituel. Leurs attaquants ne se procurent cependant pas de situations très dangereuses pour ouvrir la marque ; c’est Stéphane qui menace le gardien visiteur mais le tir est détourné et le corner, tiré par Romain Lalande est repris par son frère, Alexandre, de la tête, mais le ballon passe à côté. Lusignan se procure de belles "occases" notamment à la 67’ sur une belle action de nos milieux que Thomas Branger, monté aux avants postes, ne peut conclure, sa frappe un peu dévissée, n’inquiète pas le goal. On est dans une bonne période Mélusine nos joueurs pressent, ils ont de bonnes intentions en occupant globalement le terrain, cependant il faut rester très vigilant, ils possèdent un petit attaquant qui, par sa vitesse, peut faire mal à tous moments : en deux occasions il fait passer des frissons aux supporters locaux par ses accélérations soudaines. La fin de la partie approche, aucune des deux équipes n’a pu ouvrir le score et on s’achemine vers le match nul, et alors que l’arbitre consulte son chrono de plus en plus souvent, arrive l’action du match qui délivre les bleus d’Antony.

 Deux matchs de championnat à domicile, deux victoires, bien trop tôt pour en tirer des conclusions hâtives mais ce début de saison est bien plus réconfortant que l’année passée. Place à Dame la Coupe de France, avec la cerise sur le gâteau pour ce 4ème tour, la venue de Cognac qui évolue en Honneur soit cinq niveaux au dessus de nos jeunes joueurs, venez donc nombreux pour les supporter, Samedi prochain, 29 Septembre, au stade Jacques Papineau.

La minute du coach :

Une nouvelle victoire à domicile, c'est un très bon début mais avec tout de même beaucoup de réussite (victoire contre Château Larcher à la 93ème  et Mignaloux Beauvoir à la 94ème). Il faut que l'on soit plus constant dans le match en mettant plus de rythme offensif pour éviter ces frayeurs. Le côté positif, c'est que nous n'encaissons que très peu de buts .On est capable de beaucoup mieux et il ne faut surtout pas s'emballer en continuant à prendre du plaisir. J espère que les joueurs jouant en réserve vont imiter l'équipe fanion et enchainer une 2ème  victoire contre le CEP 2.

 J'attends un maximum de joueurs aux entrainements (seniors et U19) afin de continuer à travailler dans cette excellente ambiance.


   Samedi 15 Septembre 2012

 Coupe de France

 USM - LOUZY : 1 - 0

  "Et encore un petit tour"

Oh, bien sûr, il ne faut pas s’emballer mais les bleus font un sacré début de saison ! Après leur victoire en championnat pour le 1er match ils viennent d’enchainer un 3ème succès en Coupe de France, cela faisait une "paille" que l’on avait vu ça dans la cité Mélusine.

Louzy évolue en promotion d’honneur et le début de la rencontre confirme cet écart, ils se procurent la 1ère "occase" mais notre gardien, Eudes Huyghes, dégage des deux poings cette tentative des rouges. Comme prévu les visiteurs s’installent dans notre camp sans toutefois montrer une main mise totale sur ce match, en défense ils sont plutôt fébriles et nous, devant, on a le retour, de l’expérimenté, Stéphane Dairé qui va peser sur l’arrière garde Deux Sèvrienne pendant les 90 minutes. Au quart d’heure de jeu une belle action d' Alexandre Baloge sur la droite qui centre vers Stéphane dont la reprise de la tête passe à côté. Lusignan n’est pas intimidé et toutes les lignes sont au diapason. Romain Lalande essaie un tir lointain, pas cadré, mais qui fait comprendre à Louzy que cela ne va pas être une soirée facile ; le jeu s’équilibre dans ce milieu de terrain où nos joueurs, avec notamment Charlélie Billerot et Alexandre Lalande, répondent présents techniquement et physiquement. La pause approche et les trois divisions de différence réapparaissent : les rouges se procurent encore quelques attaques dangereuses repoussées avec brio par notre défense toute entière pourtant renouvelée sur trois postes ! Mi temps 0 à 0.

Le début de cette seconde période est très équilibré, on oublie les écarts de divisions, il faut une victoire au bout du compte, c’est ça la coupe et nos Mélusins développent un jeu intéressant et de qualité qui fait douter les visiteurs. On met beaucoup d’envie dans nos actions et Stéphane est à deux doigts d'ouvrir la marque : son tir est détourné par le portier de Louzy; ça chauffe sur la défense des rouges, le corner permet encore au gardien de se mettre en valeur en repoussant le ballon d’une pichenette au dessus," re" corner mais cela ne donne rien. Antony Fumeron sent que cette équipe peut craquer il fait rentrer du sang neuf, Steeve Orieux et Julien Rondard imitent Quentin Chamaillard entré quelques minutes auparavant et "coaching gagnant" : on est dans une bonne période pour l’USM, on domine légèrement, la rapide remontée de balle, sur le côté droit, de Thomas Branger surprend leur milieu, débordé par la vitesse de notre arrière latéral qui transmet à Romain Lalande dont le tir croisé ne laisse aucune chance au goal des rouges. Ce but, si important en coupe, est enfin inscrit et Stéphane, dans la foulée, aurait pu doubler le score mais son tir en cloche passe au dessus. Oui, bien sûr, les visiteurs vont réagir, on le sait, mais on a confiance dans cette défense, bien articulée autour de Clément Babin, le renfort de Steeve qui apporte toute sa hargne et son envie, est précieux en cette fin de match qui paraît bien longue ; encore des attaques des rouges mais Eudes fait un sans faute, très présent et déterminant dans ses sorties aériennes. Nos milieux défensifs s’emploient à défendre haut : la clef de la victoire est là, Mme l’arbitre fait durer le plaisir mais les supporters, assez nombreux soufrent comme leurs joueurs, en attendant le coup de sifflet libérateur. C’est fait ...!! "Et encore un petit tour". Victoire 1 à 0.

Reprise du championnat samedi prochain avec la venue de Mignaloux Beauvoir qui nous avait bien réussi la saison passée mais attention à garder les pieds sur terre et de se voir plus beaux que nous sommes, mais gageons qu'Antony saura trouver les mots pour remotiver ses troupes pour cette prochaine rencontre.

La minute du coach :

Bravo à tous les joueurs pour leur match contre Louzy pour ce 3ème tour. Nous n'avons pas gagné par chance mais avec notre envie et notre sens tactique.Tous ont bien appliqué le système mis en place et nous avons vu une défense très sereine, qui prend peu de buts en ce début de saison. Nous avons montré beaucoup de détermination dans nos efforts.

Désormais, même si on aura tous un oeil mercredi soir sur le tirage du 4ème tour, il faut se reconcentrer sur le championnat dès Samedi contre Mignaloux et aborder ce match sans pression contre un des ténors de la poule.


Samedi 8 Septembre 2012

CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   USM - CHATEAU LARCHER : 2 - 1

  C'est un bon début !!

Place aux championnats à l’USM, c’est la reprise en ce 2ème week end de Septembre, l’équipe 1 va se frotter aux joueurs de l’ancien coach Mélusin Grégory Morillon ("Grégo") : Les Fricassous  de Château Larcher. Dimanche notre équipe réserve s’en ira défier son homologue de Béruges sur leur terre.

Et on a du nouveau à Lusignan, pas moins de six arrivées, anciens ou nouveaux joueurs : Eudes Huyghe dans les buts, Alexandre Lalande, Steeve Orieux, Charlélie Billerot, Emmanuel Da Ros et Erwan Huchet sur le terrain,; si on ajoute la présence de Camille Lefeuvre issu des U19, Simon Bouillé et David Audebert qui évoluaient l’année passée avec la réserve, Antony Fumeron, pour sa 2ème année de coaching, a relooké l’équipe fanion en faisant confiance aux jeunes (22 ans et demi de moyenne d’âge ce soir).

Il fait encore très chaud au stade Jacques Papineau pour cette rencontre contre les promus de Château Larcher qui évoluent en noir et blanc, le début de cette confrontation est plutôt à l’avantage des visiteurs qui prennent le jeu à leur compte et à la 6’ ouvrent le score sur une balle flottante que notre défense n’a pas su dégager. Ce but va secouer les bleus qui pensaient dérouler plus facilement leur jeu. Avec plus d’engagement ils commencent à gagner des duels et se montrent dangereux à plusieurs reprises (Quentin Chamaillard ou encore Clément Babin échouent de peu), ils vont être récompensés à la 30’ lorsque sur une belle préparation de Quentin Chamaillard le tir de Charlélie Billerot ne laisse aucune chance au portier adverse et permet à ses couleurs de revenir à la hauteur des noirs et blancs. Peu d’occasion en cette fin de mi temps, la fatigue due à la chaleur fait des dégâts et la pause arrive à point pour refroidir les organismes. (1 à 1 à la mi-temps).

Cette 2ème période verra les joueurs du capitaine Steeve Orieux se procurer un nombre important de situations dangereuses dans la surface adverse : les occasions se succèdent : Cham à trois reprises, Biscotte ou encore Simon Bouillé perdent leur face à face avec le portier visiteur. Bien sûr les Mélusins dominent, ils doivent marquer, ils vont marquer c’est sûr mais le temps passe et Château Larcher ne lâche pas, ils se montrent même dangereux en contre ou sur coups francs : frappe du n°10 sur la barre à la 80’. Mr l’arbitre annonce trois minutes d’arrêt de jeu, les supporters des bleus poussent leurs joueurs pour forcer le verrou adverse, un ultime coup franc sur la gauche, le ballon arrive sur la tête de Clément Babin qui dévie la trajectoire vers les buts des noirs et blancs. Le cuir ricoche sur la transversale, le gardien est battu, les joueurs exultent de bonheur, la victoire est là, elle est méritée. L’arbitre siffle la fin de la rencontre, ouf !! On a les quatre points de la victoire : 2 à 1.

Pas de cartons à l’USM.

A noter après le match l’organisation d’un vin d’honneur pour célébrer la 1ère place de l’an passé du challenge de l’éthique récompensant les équipes ayant le moins de cartons sur l’année. On remarquait la présence de représentants du district, de Mr le maire et de tous les joueurs du match venant de se dérouler.

La minute du coach :

A signaler le match nul des U19 :1 à 1 en lever de rideau sous une chaleur écrasante. Victoire aussi de l'équipe 2 qui s'impose 4 à 1 à Béruges.

Un premier week-end de championnat encourageant venant récompenser le bon travail des joueurs aux entrainements.


 Samedi 1er Septembre 2012

Coupe de France

 USM - VOUILLE 79 : 3 - 2

La composition de l'équipe

Eudes Huyghes - Steeve Orieux - Andrew Ingarfield - Thomas Branger - Erwan Huchet - Tony Gaboreau - Romain Lalande - Charlelie Billereau - Clément Babin  - Quentin Chamaillard – Emmanuel Da Ros - Simon Bouillé – David Audebert – Quentin Jorigné

Match compliqué pour ce 2ème  tour contre Vouillé (79), une très belle équipe qui évolue aussi en 2ème division, l’USM, pour sa 1ère rencontre de l’année à domicile, se doit pourtant de rester sur son très bon début de saison avec cette victoire de dimanche dernier.

La première mi-temps commence sur un faux rythme, les joueurs se cherchent, les automatismes ne sont pas encore en place ; les visiteurs prennent le jeu à leur compte en monopolisant le ballon.Ils gagnent leurs duels au milieu de terrain en nous posant de vrais problèmes d’autant qu’on manque d’agressivité à la récupération, on est souvent sevré de ballon pourtant Vouillé ne se créé que très peu d'occasions. C'est finalement l'USM qui se monte  le plus dangereux, en contre, avec ce déboulé de Quentin Chamaillard fauché par le gardien Vouilletais à l'entrée de la surface de réparation, cette faute n’échappe pas à Mr l’arbitre et le coup franc direct est tiré par David Audebert , le ballon est dévié par le mur, le goal est pris à contre pied (38’) et voit le cuir finir sa course dans les filets. A la pause les Mélusins mènent 1 à 0 contre le cours du jeu.

La 2ème partie de la rencontre va être folle avec un début à sens unique nos joueurs pressent haut, mettent beaucoup d'impacts dans les duels et se lâchent techniquement ce qui provoque beaucoup de décalage. Lusignan va concrétiser cette excellente période par un 2ème but de David ("Biscotte") suite à une belle action (48’).Une frappe de Romain Lalande sur le poteau et un face à face gagné par le gardien adverse (54') aurait, bien sûr, mérité un meilleur sort. Ensuite Tony Gaboreau, auteur d'une excellente rentrée, se blesse à la cheville (entorse) suite à une charge du latéral gauche adverse, il quitte ses partenaires trop rapidement. Dès lors les Mélusins sortent petit à petit de leur match en oubliant les fondamentaux ce qui, bien entendu, relance Vouille qui va réduire le score sur un penalty litigieux à la 65’. Lusignan marque le pas et concède un second but sept minutes plus tard, tout est à refaire, les visiteurs ne veulent pas être éliminé de la Coupe de France. Pourtant avec beaucoup d’orgueil et d’application l’USM se remet dans le match en étant plus agressifs dans les duels, ils vont être récompensés par une belle action collective : in finé le défenseur adverse, sous la pression de Quentin Jorigne trompe son propre gardien (79’) pour le but de la délivrance. La fin de match est très difficile pour nos couleurs : le jeu est haché, les visiteurs donnent tout pour revenir au score mais notre défense est solidaire et parvient à garder ce résultat.

Victoire 3 à 2 pour l’USM qui continue sur sa lancée dans cette Coupe de France. 

 La minute du coach :

Ce fut compliqué, beaucoup d'approximation dans le jeu, mais nous avons été plus solide défensivement et très costaud en fin de match pour garder la victoire. L'état d'esprit est là, c’est de bon augure pour la suite. Samedi prochain, reprise du championnat contre Château Larcher au stade Jacques Papineau..


26 Août 2012

  COUPE DE FRANCE

ELAN CHARENTAIS  - USM : 0 - 3

Pour ce 1er tour de Coupe de France contre l'Elan Charentais (3e division), le groupe était composé de :

Eudes Huyghes - Steeve Orieux - Andrew Ingarfield - Camille Lefeuvre - Thomas Branger - Erwan Huchet - Tony Gaboreau - Alex et Romain Lalande - Charlelie Billereau - Clément Babin - Quentin Texereau - Stéphane Dairé - Quentin Chamaillard.

Match de rentrée pour l’USM Lusignan accompagné d’une quinzaine de supporters pour ce long déplacement à Benest en Charente (1 heure de routes de campagne).

Le groupe a su être très patient face à une équipe, pourtant plus faible, mais le terrain de piètre qualité a nivelé les valeurs et les Charentais ont joué à fond avec leurs atouts : une présence physique très importante et une envie de gagner indéniable. Les bleus ont eu des occasions : Stéphane Dairé, Quentin Chamaillard ou même Thomas Branger se sont essayés mais en vain, le gardien ou la maladresse ont contrecarré leurs initiatives pourtant intéressantes, avantage sur la partie pour les Mélusins malgré quelques coups francs dangereux des locaux mais Eudes Huyghes, de retour au club après un an d'absence, a su trouver les parades nécessaires pour protéger ses cages. Il a fallu avoir recours aux prolongations pour connaître l’équipe qui poursuivra l’aventure en Coupe de France.

Ce n'est qu'à la 102e minute que l'on assiste à l'ouverture du score pour nos protégés : suite à un décalage de Stéphane pour Quentin Chamaillard qui trompe le gardien des verts et noirs d’une belle frappe. Ce but va assommer les locaux et sept minutes plus tard on prend les mêmes et on recommence mais à l’envers : le beau centre de "Cham" est repris magnifiquement d’une belle volée par Stéphane Dairé. Le doublé de Quentin Chamaillard, quelques instants après, n’est qu’anecdotique concernant la qualification mais il est superbe, sa belle frappe vient se loger dans la lucarne. 0 – 3 score final.

La logique est respectée, l’USM a paru supérieur même si le score parait sévère pour des locaux qui ont montré une belle résistance.

Bon arbitrage sans carton de chaque coté. Match dans un bon esprit.

La minute du coach :

Je suis bien sûr très satisfait du résultat même si ce fut dur, mais l'essentiel était la qualification. L’esprit était bon, la combativité présente pourtant  il reste encore beaucoup de choses à améliorer, il faut donc continuer à travailler. Prochain match de coupe certainement le week end prochain.





ANNEE 2011/ 2012

 20 Mai 2012 - Dernière journée.

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B   

  USM - SMARVES : 2 - 3

Voilà, le rideau est tombé sur cette poule B de deuxième division et cet après midi les joueurs d’Antony fumeron n’ont pu venir à bout de cette équipe de Smarves, ils terminent donc sur une fausse note avec un classement un peu décevant neuvième ou dixième. Kévin Guitton, le gardien habituel jouant en réserve c'est Stéphane Dairé qui garde les cages.

Composition de l'équipe :

Stéphane Dairé

Tommy Pollet  Cédric Raveau  Andrew Ingarfield  Romain Clément

Clément Babin

Dimitri Jousse                         Thomas Branger

Romain Lalande

Quentin Jorigné                         Quentin Chamaillard

La première attaque est à l’actif de Quentin Jorigné qui tente une frappe, contrée au dernier moment. Smarves qui évolue en vert se reprend en essayant quelques tirs mais qui n’inquiètent pas Stéphane. Pris régulièrement par le piège du hors jeu, les coéquipiers de Cédric Raveau, capitaine, montre pourtant du jeu en procédant par des passes redoublées mais sans se procurer d’occasions. Au quart d’heure de jeu l’USM domine légèrement son sujet et un corner de Quentin Chamaillard bien remisé par Tommy Pollet aurait mérité meilleur sort. Un coup franc de "Cham" n’inquiète pas le gardien visiteur et les verts restent dangereux sur des contres rondement mené, on est un peu fébrile en défense : le marquage est peut être trop laxiste et donne des opportunités aux attaquants des banlieusards Poitevins mais Stéphane fait le boulot dans les buts. Jérémie Choisy entre à la 40’ pour essayer de relancer l’attaque Mélusine mais au moment ou Mr l’arbitre va siffler la pause un corner, bien négocié par Smarves, leur permet d’ouvrir la marque. Mi-temps 0 – 1.

Ce début de deuxième période voit les deux équipes se procurer des occasions successivement mais il faut attendre la 55’ pour l’égalisation de Lusignan : Thomas Branger qui avait mystifier son vis à vis dans la surface, s’écroule et Mr l’arbitre désigne, justement, le point de pénalty que va transformer Romain Lalande. Les bleus prennent le match en mains en pressant les défenseurs des verts mais leur attaques manquent de réalisme pourtant à la 62’ une belle balle de Romain Lalande permet à Jérémie Choisy de se présenter devant le gardien et son tir ne lui laisse aucune chance, l’USM prend l’avantage. Mais Smarves n’est pas encore à terre et Stéphane, dans les buts, se signale par un superbe arrêt sur un beau tir des visiteurs. Mais, hélas, on laisse trop de liberté aux attaquants adverses et un beau centre de l’ailier gauche des verts est repris de la tête pour l’égalisation. Le ko est dans l’air on va d’un but à l’autre mais, comme souvent on manque d’efficacité : le lob de Jérémie passe à côté. Et Smarves prend l’avantage sur une erreur défensive, un beau tir de Romain et un coup franc de Clément Babin qui s’envole dans les airs ne redonnent pas l’espoir aux Mélusins qui concèdent donc une défaite pour ce dernier match de la saison. Fin du match 2 – 3. Bon arbitrage, pas de cartons pour les bleus.

Place au barbecue d’après match pour se consoler de ce revers et de la déception pour la réserve qui malgré la belle victoire d’aujourd’hui ( 8 à 0 à St Benoit) ne montera pas en division supérieure en terminant à la 3ème place. A noter la bonne saison de Lusignan concernant la discipline : très peu de carton et la première place au classement général du challenge de l’éthique symbolisé par le port, aujourd’hui, du brassard vert clair distinctif de cette récompense.

Attention, la saison n’est pas encore terminée, de gros rendez vous sont à l’agenda  au stade jacques Papineau : le 1er Juin : finale des vétérans ; le 2 Juin : journée nationale des débutants (2 sites dans la Vienne : Lusignan et Ingrandes) ; le 8 Juin : finale challenge U15 et U18 ; le 15 Juin l’assemblée générale de l’USM ; le 30 Juin : la venue sur notre stade des "Bénuchards", groupe d’artistes chanteurs, les bénéfices de la vente de frites, de sandwichs ou de boissons seront pour le club. Notre président, Kévin Guitton, et tout le bureau ont besoin de la participation de tous les bénévoles disponibles pour rendre ces événements le plus attrayant possible. N’hésitez pas à vous renseigner pour connaître les horaires et les besoins auprès de vos dirigeants ou éducateurs.


 21 Avril 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B   

 USM - VERRIERES : 0 - 2

La  belle série a pris fin.

 En recevant l’équipe de Verrières, hier soir au stade Jacques Papineau, les joueurs d’Antony Fumeron ont perdu l’occasion d’enchainer quatre victoires consécutives. Ils ont beaucoup tenté mais la réussite, indispensable dans ces matchs serrés, était avec les visiteurs.

 Les Mélusins évoluent, pour cette rencontre, en jaune, Verrières étant pour leur part tout de bleu vêtu et ce sont eux qui mettent le pied sur le ballon dès le coup de sifflet de Mr l’arbitre. On a du mal à se mettre en route, pourtant, alors qu’une averse vient mouiller les maillots, Lusignan se procure le premier corner qui ne donnera rien. Dans le 1er  quart d’heure, mis à part un coup franc tiré par Quentin Chamaillard et une incursion volontaire de Stéphane Dairé dans la surface, les gardiens sont plutôt tranquilles. A la 23’, sur un coup franc lointain des bleus, Kévin Guitton, notre goal, ne peut se saisir de la balle glissante et un attaquant de Verrières qui a bien flairé le coup transforme de la tête cette belle aubaine. Après avoir accusé le coup l’USM se reprend et, malgré des incursions adverses dangereuses, essaie de retrouver un jeu fait de passes courtes en avançant vers les buts de Verrières. Aujourd’hui le coach peut faire tourner avec trois remplaçants : Clément Babin remplace Dimitri Jousse pour redonner du ressort à cette équipe qui n’arrive pas à égaliser avant la mi-temps. 0 – 1 pour les visiteurs .

 La 2ème période démarre péniblement pour les deux équipes, aucune n’arrive à développer un jeu convenable pour mettre ses attaquants dans des positions favorables, les actions sont brouillonnes et le contrôle du ballon devient difficile. L’entée en jeu de Quentin Jorigné et de Jérémie Choisy relance Lusignan mais c’est à ce moment là (60’) que Verrières corse l’addition : déjà inquiété quelques minutes plus tôt par un attaquant des bleus, Kévin encaisse un 2ème but sur un tir imparable de l’ailier gauche qui avait mystifié deux défenseurs Mélusins. Pendant la période qui suit les locaux se remettent dans le sens de la marche, ils tentent beaucoup, l’envie de revenir au score est là mais la réussite les fuit, les deux Quentins, Stéphane, Jérémie, Clément, Dimitri ,Thomas, essaient tous mais la précision et la constance de la défense adverse les empêchent de marquer ce but qui les relanceraient. Antony allège sa défense et tente de forcer le destin en jouant avec trois défenseurs mais ce n’était pas le soir et Verrières, le quatrième de la poule tient sa victoire : 0 – 2.

Bon arbitrage, facilité par le bon comportement des deux équipes. Pas de carton.

Les visiteurs ont fait le match qu’il fallait, sans démontrer un football exceptionnel ils ont su exploiter, avec une réussite extrême, nos erreurs. L’USM a beaucoup tenté, comme souvent avec beaucoup d’envie et de courage, mais sans efficacité en attaque. A noter la blessure de Kévin, incertain pour le prochain match. Prochaine journée : dimanche prochain à Montmorillon.

 La minute de l'entraineur !!

Malgré cette défaite, je ne suis pas abattu car nous avons realisé un très bon match; on a essayé de jouer court avec beaucoup de mouvement autour du porteur du ballon. C'est à ce jour le match le plus abouti dans le jeu; il manque juste à travailler cette dernière passe qui nous aurait permis de scorer samedi soir.Il faut renouveler cette prestation à Montmorillon en mettant un peu plus d'implications dans notre jeu offensif; en tout cas nous sommes sur la bonne voie. De plus encore une rencontre sans le moindre carton : c'est très positif.

L'equipe réserve a realisé un très bon match à Vouillé (victoire 5 à 2) et a rempli son contrat en allant chercher les quatre points, beaucoup d'implications des joueurs et une maitrise dans le jeu interessante.Seul bémol, la blessure de Jean-Marc Gaschet, notre gardien, qui s'est fracturé le poignet et sera donc indisponible trois mois.Il faut continuer Samedi prochain, contre le leader Ligugé, jouer sans pression, sans complexe, produire du jeu contre une bonne équipe, elle aussi très joueuse. On a la possibilité de prendre beaucoup de plaisir samedi soir.


 21 Avril 2012

CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B   

USM - PRESSAC : 3 - 2

Article de presse (NR) du 19 avril 2012la-melusine-patiente-image-article-large.jpg

Qu'elle semble loin l'époque où Lusignan brillait au niveau régional (PH). C'était le temps de la génération des Jean-Claude Barrault, Patou Ecalle et consorts. Après un bref retour en PL, récemment, le club a dégringolé en D2 et ne semble pas suffisamment armé pour y jouer les premiers rôles.

Le choix de la jeunesse

Dix personnes dans les tribunes dimanche contre Pressac (3-2), Lusignan ne fait plus recette. Anthony Fumeron, transfuge de Ligugé, est arrivé en début de saison pour prendre les rênes du club. « Cela s'est fait par connaissance. J'ai fait toute ma carrière à Ligugé. Quinze années en tant que joueur et trois en tant que coach de la 3, balise le nouveau technicien. Je voulais prendre une équipe première. Je voulais faire mes propres choix. J'ai trouvé ici des structures excellentes pour bien travailler, il y a vraiment tout pour me séduire. » Le début de saison a pourtant été compliqué pour les hommes de Fumeron. « Oui, il a fallu du temps pour que la mayonnaise prenne. 60 % de l'effectif a changé et je n'avais pas un effectif suffisamment étoffé. Depuis, nous avons bien redressé la barre. Nous avons battu le leader Mignaloux et nous sommes sur une bonne dynamique avec trois victoires consécutives. Nous avons changé de stratégie, nous développons un jeu court », explique le coach.
Si l'USM veut espérer de nouveau grandir, cela passera par une intégration maximale des jeunes. « Les U19 évoluent au sein de la communauté de communes. Il y a beaucoup de jeunes. Nous allons les intégrer et je pense que dans deux ou trois ans, nous aurons une équipe compétitive. » Pour l'heure, que manque-t-il à l'USM pour aspirer à retrouver l'élite départementale ? « Pour se mesurer aux ténors, il nous faudrait recruter trois ou quatre bons joueurs. De toute façon, on ne se prend pas la tête, si ça doit arriver, ça arrivera. » Pour recruter, Anthony Fumeron ne se tournera jamais vers son club de cœur. « Je ne contacterai jamais des joueurs de Ligugé, j'ai trop de respect pour ce club. » En attendant, le technicien se contenterait volontiers d'une place dans les cinq premiers. Anthony Fumeron veut s'inscrire à Lusignan sur du long terme. Malgré tout, il faudrait un bon coup de baguette magique, de la fée Mélusine, pour que l'USM retrouve son lustre d'antan.

  L'USM confirme sa bonne forme actuelle.

 Après deux victoires consécutives, le groupe avait à cœur à poursuivre cette belle série en prenant les quatre points ce soir face à Pressac, classé à deux longueurs derrière nous, qui nous avait battu un but à zéro au match aller.
Le match débute de la meilleure des façons puisque que la 1ère occasion franche nous permet d’ouvrir la marque. Une bonne récupération de balle de Tommy Pollet, suivi d’un centre très précis de Stéphane Dairé sur Quentin Chamaillard qui bat le gardien Pressacois. Dans la foulée de cette ouverture du score Stéphane, encore lui, rate d’un rien de corser l’addition. Forts de cette avance et ayant fait le plus dur en marquant l’USM aurait du être en confiance pourtant ce sont plutôt les jaunes et noirs qui vont se distinguer, tout d’abord en égalisant puis, à un quart d’heure de la pause, en prenant l’avantage ; du côté des Mélusins, silence radio, pas d’actions probantes à se mettre sous la dent. La rentrée de Romain Lalande dans les 10 dernières minutes de cette période va booster les bleus et Stéphane, bien servi par ce dernier, manque le cadre. Ce n'est que partie remise puisque dans la dernière minute Stéphane Dairé se rattrape bien : son magnifique ciseau sur un centre de Quentin Chamaillard crucifie le goal visiteur impuissant et surpris par cette frappe soudaine. Mi-temps 2-2

La 2ème mi-temps repart tambour battant pour Lusignan. Les "occases" sont de plus en plus nombreuses et c'est en toute logique que Quentin Chamaillard va inscrire un troisième but (un doublé personnel) à la 65’ d'une belle frappe à ras de terre. Les Mélusins sont bien plus présents qu’en début de partie, ils jouent un football plus agréable, plus efficace, fait de passes redoublées et courtes. En fin de match, la fatigue faisant son œuvre, notre jeu devient un peu plus poussif mais la défense va bien gérer ce temps de moins bien et permettre ainsi de glaner de précieux points avec un Kevin Guitton très régulier et très actif  dans les buts. Victoire de l’USM 3 – 2.

Ce soir on a vu deux scénarios différents dans le jeu de Lusignan. En 1ère période une équipe fade qui propose peu de solutions au porteur du ballon en abusant beaucoup trop du jeu long. En 2ème ,on a vu une équipe conquérante qui a su poser la balle et trouver des décalages par du jeu en une-deux ou en triangle. L'autre côté positif ce sont les trois buts qui ont été transformés par nos deux attaquants. Le week-end prochain, la  réception de Verrières, (défaite 3 – 0 au match aller) va nous fournir l’occasion d’essayer d’enchainer les bonnes performances.

L'équipe 2 en jouant avec seulement onze joueurs sur la feuille de match a réussi à s'imposer à Latillé 1 but à 0 ( Biscotte suite à un une-deux avec Julien Rondard). Belle performance du groupe d'autant plus qu'il devait rester quelques séquelles de la soirée de Samedi soir et on garde donc l'espoir de pouvoir accrocher la 2e place du groupe.

Pour clôturer ce bon week end, on peut signaler la victoire des U19 qui se sont imposés contre Cap AUNIS, leader de la poule, cinq buts à deux, et qui reviennent dans la course à la 1ere place.


 31 Mars 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 CIVRAY - USM : 1 - 2

  Deux victoires consécutives !!

  La compo : n° 1 Kévin - 2 Cédric (cap.) -  3 Tommy -  4 Maxime - 5 Sébastien L - 6 Clément - 7 Thomas -  8 Dimitri - 9 Stéphane 10 -  Quentin J -  11 Quentin C - 12 Andrew -  13 Antony

 Malgré la défaite de la réserve 2 buts à 0 contre Sanxay l’ambiance était joyeuse dans les vestiaires de Lusignan, ce soir, gagner à Civray est une bonne performance pour les coéquipiers de Cédric Raveau. Deux victoires consécutives (1ère fois de la saison) confortent Antony Fumeron, le coach, à penser que l’équipe est sur le bon chemin pour occuper une bonne place au classement de cette poule.

 Le début de cette rencontre est plutôt équilibré, les bleus se montrent un tantinet dangereux pour une 1ère attaque sans danger pour le gardien local. La plus grosse " occase " du 1er quart d’heure est pour le n° 5 de Civray mais son lob est mal ajusté. L’USM reste régulièrement dans le camp adverse et essaie de poser le jeu mais les occasions sont rares. A la 25’ Kévin Guitton dévie magistralement un coup franc très tendu au dessus de sa barre transversale, sur le corner qui suit il est encore à la parade en mettant le ballon en touche. Le terrain, très sec, ne facilite pas les contrôles de balle ainsi les deux équipes ont du mal à créer de beaux mouvements. Sur un rapide contre de Tommy Pollet qui lance Stéphane Dairé sur le côté droit, les bleus sont près d’ouvrir la marque, son tir rasant le poteau des rouges et blancs. Le pressing défensif des Mélusins va finir par payer en cette fin de mi-temps, Quentin Jorigné, très opportuniste, profite d’une erreur défensive d’un Civraisien pour le contrer et mettre le ballon dans le but vide. La pause est sifflée sur ce score de 0 – 1 non sans une dernière frayeur sur notre but mais un arrêt réflexe à bout portant de Kévin empêche les locaux d’égaliser.

  La 2ème période démarre sur les chapeaux de roues, l’arbitre de la rencontre accorde un pénalty à Civray pour une faute de main de Lusignan ; un peu de confusion et quelques minutes plus tard le tireur adverse manque la cible perdant ainsi une belle occasion de marquer. On soufre depuis ce coup du sort, les ballons deviennent difficiles à jouer et la défense a des problèmes pour ressortir proprement. Pourtant un contre superbement mené par notre arrière garde permet à Thomas Branger à s’enfuir sur l’aile droite, il adresse un centre millimétré pour Clément Babin qui reprend instantanément de son pied gauche et le ballon va se loger au fond des filets (58’). Bien sûr il reste du temps mais on mène de deux buts et on sent les Mélusins motivés pour se battre jusqu’au bout pour garder cette avance. Civray, bien sûr, fait le forcing pour revenir au score mais Quentin Jorigné reste dangereux par ses tirs en pivot. Un beau lob de Stéphane aurait mérité un meilleur sort, on va d’un camp à l’autre, il faudrait calmer le jeu, on commence à souffrir physiquement ; à un quart d’heure de la fin on subit, on plie mais les joueurs sont solidaires, les milieux sont efficaces et les défenseurs bien placés. La fin de match est proche mais que c’est dur : un coup franc aux 16 mètres tiré en force transperce notre défense et Kévin masqué par une forêt de jambes ne peut que constater les dégâts, les rouges et blancs sont à un but du match nul et il reste de longues minutes d’arrêts de jeu. Il va être héroïque, Kévin, sur deux ultimes occasions très nettes, il arrive à les détourner par des manchettes dont il a le secret. Ouf, fin de la partie 1 – 2 pour l’USM.

 Arbitrage, hésitant parfois, mais équitable de Mr l’arbitre. Un carton jaune pour Sébastien Linget. Quelle bonne idée ce serait, dans quinze jours, de continuer la série au stade jacques Papineau en prenant notre revanche du match aller contre Pressac (1 - 0)

 La minute de l'entraineur !!

 Victoire importante,qui conforte notre 6ème place et met le premier relégable à huit longueurs.
Tout n'a pas été parfait ce samedi soir, sur un terrain difficile, c'est Civray qui a eu la main mise sur le ballon et qui s'est procuré le plus d'occasions, mais à l'inverse du début de saison, on ne s'est pas énervé, on a été patient et efficace.On a fait preuve d'une très bonne gestion du jeu en 2ème mi-temps en laissant le ballon à l'adversaire avec peu d'espace entre les lignes ce qui a permis de ne concéder que très peu d'occasion en étant très présent en contre où l'on aurait pu corser l'addition à plusieurs reprises.
Il faut rester mobilisé et préparer le prochain match contre Pressac,un concurrent direct,où une victoire est impérative pour faire un grand pas vers le maintien.
L'équipe 2 a perdu 2 à 0 contre Sanxay. : 3ème match consécutif sans victoire qui laisse Ligugé s'éloigner pour la 1ère place .Il faut se remobiliser, prendre match après match sans pression et retrouver du plaisir à jouer pour finir la saison honorablement.

match-contre-civray-011.jpg

 Antony a su trouver les mots pour motiver ses joueurs qui font une belle remontée au classement général.

1. US CIVRAY 01/04/2012 (message que vous pouvez voir en bas de cette page- à noter le fair play malgré la défaite)

Bravo les gars pour votre victoire contre Civray, malgré un match dominé par notre part. Tant pis, vous avez été très réalistes contrairement à nous. Des vidéos ont été prises pendant le match. Vous pouvez les consulter sur notre site, et les mettre volontiers sur le vôtre si vous le souhaitez. Vous avez notre accord. Sportivement. Bonne fin de saison.Le résumé vu par les Civraisiens.


   10 Mars 2012

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   USM  - MIGNALOUX BEAUVOIR : 2 - 0

  La "perf" de l’USM.

  Presque deux mois sans match officiel, les Mélusins reçoivent ce soir au stade Jacques Papineau les leaders invaincus Mignaloux Beauvoir. Les joueurs d’Antony Fumeron n’ont pas tremblés, ils ont fait tombé les banlieusards Poitevins confirmant ainsi le beau match nul de l’aller.

 Alors que les deux équipes s’observent essayant de trouver leur marque c’est Clément Babin qui déclenche le 1er tir de la partie bien au dessus des cages de Mignaloux B. qui joue en noir. Deux minutes plus tard à la 9’ il récidive de la tête cette fois avec plus de réussite car il permet aux bleus d’ouvrir le score. Les visiteurs s’installent dans le camp Mélusin et se procurent quelques belles occasions mais la maladresse de leurs attaquants est trop importante pour égaliser. Lusignan retrouve de l’allant en pressant plus haut et sur une touche anodine Quentin Jorigné tente sa chance aux abords de la surface, son superbe tir trompe le gardien adverse et il double la marque à la 27’. Piqué au vif Mignaloux reprend l’occupation du terrain sans toutefois inquiéter notre portier habituel : Kévin Guitton. Il reste 4 minutes à jouer pour la pause mais sur une action dans la surface de réparation Sébastien Linget et un attaquant visiteur se télescopent. Le joueur de Mignaloux reste à terre après un choc au niveau de la tête, les pompiers sont appelés et l’arrêt de jeu dure 25 minutes. Mi temps 2 – 0 pour les locaux.

La 2ème période repart tambour battant les visiteurs veulent refaire leur retard rapidement et poussent pour déborder les Mélusins mais, malgré des corners dangereux, les milieux défensifs sont au rendez vous et les arrières sont vigilants. Kévin est à l’ouvrage sur deux coups francs bien cadrés mais le premier quart d’heure est passé et les bleus conservent leurs deux buts d’avance. Ce sont même eux qui se procurent deux situations favorables devant le but de Mignaloux : Un beau centre permet à Stéphane Dairé d’inquiéter le gardien des noirs imité par Quentin Jorigné, très en jambes ce soir, sur un tir lointain. Les joueurs du capitaine Cédric Raveau doivent pourtant rester concentrés les visiteurs retrouvent un second souffle et à la 65’ un coup franc bien placé, tiré en force par un attaquant adverse, est repoussé des deux poings par Kévin, très vigilant sur cette action. Les minutes s’égrènent et le match a tendance à s’équilibrer, des arrêts de jeu sur blessure cassent le rythme de la rencontre. Les banlieusards Poitevins paraissent fatigués et Stéphane avec quelques actions de but pour l’USM desserre l’étau des leaders de la poule. La fin de match approche et cela sent bon l’exploit Mignaloux n’a toujours pas perdu en championnat et Lusignan tient les quatre points de la victoire qui va faire du bien au classement. La grande trêve due aux intempéries hivernales a été bien gérée par coach Antony, ses joueurs sont affutés physiquement ; la bonne idée serait de renouveler la performance samedi prochain à Vivonne. Fin de la rencontre : 2 - 0 pour les bleus.

Bon arbitrage, à noter un carton jaune pour Cédric Raveau.

La minute de l'entraineur !!

  Bon résultat contre un leader invaincu depuis le début de saison. Nous avons parfaitement respecté les consignes, nous avons également très bien géré les temps forts et les temps faibles du match. Une grosse envie était présente sur le terrain avec un groupe qui a tout donné pour l'équipe avec un esprit collectif que rien ne pouvait perturber. Il serait bien de garder la même envie samedi prochain contre Vivonne (encore un prétendant à la montée).
A signaler une belle victoire de la réserve contre Béruges 8-0. Malgré les nombreuses absences, les joueurs ont réussi à gagner avec la manière en inscrivant beaucoup de buts. Notre efficacité à marquer est en nette progression car cela fait deux matchs consécutifs où le nombre de buts est conséquent et surtout que l'on continue à jouer sans tomber dans trop de facilité comme cela s' est produit en début de saison. Toujours leader, il faudra gagner de nouveau samedi prochain contre Coulombiers à domicile.


  29 Janvier 2012

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

   POITIERS PTT - USM  : 4 - 0

 Pour cette reprise d’après la trêve de Noël, l’USM va chez les banlieusards Poitevins, deuxième de la poule.
Le groupe a répondu présent pendant près de quarante minutes en respectant les consignes et en étant très sérieux sur le travail défensif. Mais, comme souvent, une simple erreur et Kévin Guitton, notre gardien, se retrouve en face à face avec un attaquant adverse ; il commet une faute et reçoit un carton jaune. Ce fait de jeu va chambouler le déroulement de notre match car ensuite l'équipe a sombré en encaissant deux buts, coup sur coup à la 40e et 43e minute. A la pause : Asptt 2, USM 0.
On attend un sursaut des bleus pour cette 2ème période mais la tête au fond du trou les joueurs sont méconnaissables et perdent totalement leur football. Fort logiquement les locaux vont corser l’addition en ajoutant deux autres buts et avec plus de réussite et surtout plus d’adresse, la note aurait pu être plus lourde pour nos joueurs manquant de présence en balbutiant leur football.
Fin de match : 4-0 pour les Poitevins.
On est capable de bonnes choses comme l’on a pu le voir pendant plus de 35 minutes mais le moral s'effondre rapidement. Il faut se reprendre, retrouver cette envie de groupe, ne rien lâcher et ensuite on pourra concurrencer les équipes du haut de tableau.
A noter le bon résultat de l'équipe réserve qui a battu Curzay sur Vonne sur le score de 8 à 0. Bien calée à la deuxième place (derrière Ligugé) elle commence l’année 2012 en fanfare.


  11 Décembre 2011

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 SMARVES - USM  : 0 - 1

 C’est le dernier match aller pour les joueurs d’Antony Fumeron et cette rencontre face au mal classé qu’est Smarves (lanterne rouge avec un seul point de retard sur les Mélusins) devient, bien sûr, primordial pour la suite du championnat.

  La feuille de match : 1 Guitton - 2 Baulouet - 3 Raveau - 4  Ingarfield - 5 Aubenneau - 6 Babin - 7 Branger - 8 Texereau - 9 Dairé - 10 Lalande - 11 Chamaillard -  12 Giret - 13 Pollet -14 Piorry.

 Pour ce déplacement périlleux, les titulaires habituels se voient renforcés par la présence des U19 (Quentin Texereau et Théo Piorry) ainsi qu'un U18 (Maxime Giret). Les conditions de jeu se sont compliqués avec un terrain gras et une pelouse de très mauvaise qualité. Les consignes du coach sont claires : on oublie pour une fois notre jeu fait de passes courtes pour privilégier le jeu long avec une prise de risque défensif  minimal.

 .L’USM se montre très dangereux en ce début de partie, notamment par Stéphane Dairé et Romain Lalande qui tentent plusieurs fois leurs chances mais la réussite n’est pas au rendez vous et la pause approche quand sur une déviation de Tommy Pollet, Stéphane Dairé adresse une belle frappe qui prend le gardien local à contre pieds, les jeunes Mélusins viennent de faire le plus dur : ouvrir le score avant la mi-temps. Côté Smarvois, quelques incursions mais sans trop de danger, la défense veille parfaitement, bien aidée par nos trois milieux (Clément Babin, Thomas Branger et Quentin Texereau) qui étouffent leur milieu de terrain. Smarves se trouve mené 0 – 1 aux citrons.

 Le début de 2ème période est bien géré par Lusignan, de bonnes actions de jeu nous ont permis d’occuper le terrain ; on est proche de doubler la mise. Au fur et à mesure que le match avance les locaux jouent leurs derniers atouts et poussent sur notre arrière garde. On assiste à un attaque défense pendant le dernier quart d 'heure mais les Smarvois n’auront qu’une seule occasion sur une frappe des 20 mètres qui termine sur le poteau de Kévin Guitton, notre portier..Les arrêts de jeux (4min) sont très longs pour les Mélusins qui restent sous la menace d’une égalisation mais finalement nous conservons ce résultat jusqu’à la fin. Score final : 0 - 1.
Les joueurs ont été conquérants, appliqués et ont fait preuve d une belle maitrise tactique sur toute la partie, les jeunes U19 se sont impliqués totalement pour obtenir ces quatre points précieux en faisant preuve d’une belle performance technique. Les joueurs et le coach sont enfin récompensés de leurs efforts .Il reste à bien gérer la trêve de Noël en respectant au mieux le programme suivant :
entrainement cette semaine mardi - jeudi, ensuite pendant les deux dernières semaines de décembre, entrainement seulement le mercredi. Nous reprendrons pour deux séances à partir du début Janvier. Match amical contre Coulombiers le vendredi 06 Janvier à 20h à Lusignan.


  3 Décembre 2011

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - SEVRES ANXAUMONT : 1 - 4

 L'envie était là pour ce match très important pour le maintien dans cette poule difficile, Sèvres Anxaumont est classé à notre niveau. Le jeu aussi, était là, mais il y a eu une nouvelle fois des erreurs  défensives trop importantes qui se sont transformées en but à chaque fois et, bien sûr les points perdus défilent .Mais, Il ne faut surtout pas se démobiliser ,il faut relever la tête, tout faire pour inverser la tendance et aller chercher un résultat positif à Smarves, le week-end prochain. La réussite va bien finir par revenir et venir récompenser tous les efforts fournis.

  Nous avons effectué un bon début de rencontre, mais comme d'habitude, la première bourde défensive va se payer cash : on joue seulement depuis 10’ et déjà, Kévin Guitton, notre gardien va chercher le ballon dans ses filets. Lusignan accuse le coup et encaisse deux autres buts en 15 minutes. Trois erreurs, trois tirs au but pour Sèvres et 100% de réussite car les Mélusins se trouvent menés à la demi-heure par trois buts. Ils poussent durant le dernier 1/4 d heure pour revenir au score et obtient plusieurs situations dangereuses notamment par Jérémie Choisy et Romain Lalande qui frappe à plusieurs reprises en trouvant même le poteau a la 38’. Mais voila 3-0 à la pause, et toujours pas de but à notre actif.

La 2e mi-temps repart sur les chapeaux de roues pour les locaux qui ont à cœur de se rattraper et c'est fort logiquement que Stéphane Dairé trouve la faille sur un bon coup franc de Cédric Raveau. Comme souvent sur l'engagement Sèvres se procure une énorme occasion sortie en deux temps sur la ligne par sébastien Linget ; on se dit que la chance tourne et que l’on peut revenir. Les bleus se battent sur tous les ballons et se procurent plusieurs situations très chaudes par Romain Lalande mais surtout par Stéphane Dairé qui perd son face à face avec le gardien adverse(65’) ; Sèvres marquera une 4ème fois sur coup franc a la 75’. Les dernières minutes sont à sens unique pour les locaux qui malgré le résultat se battent sur toutes les ballons : plusieurs corners dangereux ainsi que quelques frappes mettent en difficulté la défense adverse et Jérémie Choisy se procure même un face à face dans la surface mais sa frappe, trop précipitée, ne trouve pas le cadre. Défaite 1 – 4.Bon arbitrage et pas de cartons pour les locaux.


  26 Novembre 2011

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - ISLE JOURDAIN : 0 - 3

 1 Gaschet - 2 Clément - 3 Baulouet - 4  Ingarfield - 5 Aubenneau - 6 Linget - 7 Babin - 8 Lalande - 9 Choisy - 10 Daire - 11 Semur -  12 Raveau - 13 Fumeron

 Absents : Chamaillard - Branger - Pollet - Jorigne - Guitton

 Pas de cartons pour Lusignan et bon arbitrage de M. Jaladeau. Mi-temps 0 - 1.
Trop peu de choses entreprises pour faire un résumé significatif.
Manque d'envie-faible niveau technique-mauvais positionnement-manque de cohésion et 0 occasion.
Nous sommes complètement passé à travers de notre match dés lors que l'on prend le premier but à la 10e minute.Aucun sursaut d'orgueil, L'Isle jourdain a maitrisé son match sans forcer face à une pâle équipe locale.
Il va falloir se remettre en question, travailler, positiver, être plus entreprenant et laisser parler les qualites de chacun pour arracher une victoire dès la semaine prochaine contre Sèvres-Anxaumont.
Point positif une belle victoire de la réserve dans le derby à Rouille 5-1 qui laisse l' équipe dans le haut du classement avant d'affronter le leader la semaine prochaine.


  19 Novembre 2011

   COUPE DU DISTRICT DE LA VIENNE

 USM - St BENOIT 2 : 1 - 4

 Pour ce match de coupe, l’équipe d’Antony Fumeron se présente très diminuée avec de nombreuses défections de ses titulaires habituels et non des moindres : en défense kévin Guitton, le gardien (suspendu), Cédric Raveau (blessé), en attaque Stéphane Dairé (reprise en réserve) et Quentin Jorigné (blessé), entres autres. L’équipe 2 qui évolue dans le challenge des réserves à St Maurice/ Gençay est fortement impactée (absences également de Sébastien Chambaudry et Manu Aguillon), elles s’en trouve très rajeunie.

Les verts de St Benoit commencent la rencontre dans de bonnes dispositions face à ces Mélusins en manque flagrant de confiance, ces banlieusards de Poitiers vont être difficiles à manœuvrer. Pourtant les bleus se reprennent, dans leur jeu apparaît plus de maitrise technique, plusieurs tirs trop imprécis (Romain lalande ou Sébastien Linget) entretiennent l’espoir d’ouverture du score autour de la 20’. Comme trop souvent cette équipe n’arrive pas à marquer et St Benoit à la 35’ en profite sur un contre et beaucoup de réussite pour venir battre notre gardien, Jean Marc Gachet, pris à contre pied. Avant la mi-temps le jeu est souvent concocté par Lusignan mais on a du mal à mettre en danger leur gardien, un corner de Romain repris au dessus par Clément Babin illustre cette impuissance à concrétiser nos actions pourtant souvent intéressantes et rapides. A la pause 0 – 1.

La domination des joueurs d’Antony se maintient en ce début de 2ème période, ils pressent leurs adversaires du jour qui s’archeboutent en défense, il faut égaliser. Attention, cependant aux Saint Bénédictins qui restent dangereux par leurs banderilles rondement menées. Le corner de Romain, très précis, trouve la tête de Sébastien Linget qui trompe le goal des verts (65’). A peine le temps de savourer cette égalisation que déjà les visiteurs doublent la marque. L’USM en prend un coup au moral et fait illusion par son envie mais il y a trop d’imprécisions et de lacunes défensives. Le 3ème but de la réserve de St Benoit illustre bien la mauvaise soirée des bleus avec ce manque de réussite et ces buts "casquettes" encaissés à des moments importants de la rencontre. Le dernier but dans les arrêts de jeu  sur un coup franc transperçant le mur ne change rien à l’affaire, les bleus sont éliminés de cette coupe depuis longtemps. Fin de match 1 - 4.

Très bon arbitrage de Mr Nicolas Giraud, très présent tout le long de la partie. Pas de cartons. A noter que la réserve Mélusine s’est fait sortir du Challenge des réserves par St Maurice/Gençay aux tirs aux buts. 6 – 6 après les prolongations.


 5 Novembre 2011

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 USM - CIVRAY : 1 - 1

  Le temps pluvieux avec un  terrain rendu très gras par le match des U19 contre Parthenay (victoire 2 – 0), ont empêché les acteurs de cette rencontre de développer du beau jeu.

 Civray commence mieux cette partie,  les 25 premières minutes sont à son avantage en se créant les meilleurs occasions par de longs ballons en contre par dessus notre défense mais l’arrière garde Mélusine est aux aguets et ce ne sont que des pétards mouillés qui finiront sur le but de Kévin Guitton le portier de Lusignan. Les locaux, quant à eux, ont du mal à développer leur jeu, il y a beaucoup de gâchis offensivement mais durant le dernier quart d heure la machine se règle enfin et Quentin Chamaillard ou Romain Lalande se créent tour à tour de très bonnes situations devant le but des Civraisiens mais en vain. Score à la pause 0-0.
La 2ème mi-temps commence comme la première, Civray joue vite sur ces rapides ailliers et oblige le bloc Mélusin à défendre bas mais les attaquants adverses ne se procurent que très peu de situations dangereuses sur notre but. C est au contraire Lusignan qui va ouvrir son compteur but suite à un jeu bien construit au milieu et une belle ouverture de Stéphane Dairé : Quentin Chamaillard s en va provoquer la défense adverse et après avoir donné le tournis à son défenseur, il adresse une passe en retrait sur Stéphane Dairé, bien démarqué grâce au mouvement collectif des Mélusins, qui conclut en mettant le ballon hors de portée du goal Civraisien. Plusieurs situations chaudes se déroulent sur le but adverse, notamment de Tommy Pollet à trois reprises et aussi de Stéphane tout proche du doublé. Civray, hormis une frappe à ras de terre qui flirte le poteau de Kévin, ne se créée pas d’occasions franches et les locaux bien en bloc devant leur surface maitrisent leur sujet. Mais arrive ce dégagement de Romain Lalande contré par le dos de Tommy , le ballon finit dans les pieds de l’avant centre adverse seul devant le but et il bat de près notre gardien impuissant. C’est l’égalisation très dure pour les locaux à la 88’avec deux points qui s’envolent d’autant que Tommy va trouver la barre dans les arrêts de jeu. Score final 1 a 1.
Nous sommes très déçus de cette fin de match, on n’as pas su marquer dans les moments forts mais l'envie et l'esprit du groupe ont été très bons. Il faut continuer dans cette voie là car avec un peu plus de réussite on peut espérer des résultats plus conformes au travail fournit. Bon arbitrage (un carton pour les bleus).


 29 Octobre 2011
CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  POULLE/TERCE - USM : 1 - 2

 La défaite au stade Jacques Papineau contre Vivonne est encore dans les têtes et la motivation des joueurs à effacer ce résultat se ressent au coup d’envoi; pourtant le début de match est  à l’avantage des locaux. Ils essaient de mettre du rythme dans cette rencontre mais les Mélusins, bien en place, laissent passer l’orage durant le premier quart d heure et, petit à petit, commencent à prendre le dessus techniquement au milieu du terrain. Les situations dangereuses se multiplient sur les buts de Pouillé- Tercé, la plus significative est une splendide frappe de Romain Lalande mais le gardien a la baraka car le ballon va mourir sur le poteau à la demi-heure de jeu. Les bleus ont été bons dans cette 1ère période mais le score reste à 0 – 0 à la mi-temps.

Le début de 2ème repart à cent à l'heure, les locaux usent beaucoup de longs ballons pour approvisionner  leurs rapides attaquants mais la défense Mélusine fait bonne garde. C'est au contraire Lusignan qui ouvre le score sur une récupération de balle au milieu de terrain et un contre rondement bien mené avec Jérémie Choisy (1er match en 1ère)qui élimine le gardien et adresse un centre en retrait à Quentin Chamaillard qui conclu dans le but vide et ouvre le score pour le 1er but à l’extérieur en championnat cette saison.(70’).Les joueurs de Pouillé- Tercé continuent de pousser par des grandes balles, ils trouvent eux aussi le poteau sur un tir contré(75’). Il reste uns dizaine de minutes à jouer et l’USM sent la victoire toute proche mais les locaux égalise sur une balle récupérée dans l’axe : le N° 9 prend tout le monde de vitesse et crucifie Kévin Guitton. Les coéquipiers de Romain ne paraisse pas décourager par cette égalisation, ils reprennent le contrôle du ballon et s’ installent légèrement dans le camp adverse. Alors que Mr l’arbitre commence à regarder son chrono, il siffle un coup franc lointain (40m), Quentin Chamaillard a la bonne idée de le tirer directement et il lobe le portier : avec son 2ème but il permet à Lusignan de passer devant. Les dernières minutes sont longues,  les Mélusins sont tous en défense, ils se serrent les coudes et gardent ce petit but d'avance jusqu’au coup de sifflet final. Victoire des bleus 1 – 2.

Bon arbitrage, pas de carton pour l’USM. Victoire intéressante ou chaque équipe a eu sa mi-temps et ou on a su aller puiser dans nos réserves pour défendre notre avantage avec beaucoup d'envie. A confirmer le week-end prochain a domicile contre Civray.

L’équipe 2 a perdue 2 à 1 à domicile contre Villiers. Ce match est une déception pour le coach Yanis car son équipe a réalise un très beau match sur le plan du jeu (peut être le meilleur de la saison, voir résumé). Il ne faut pas avoir de regret et continuer dans ce sens en produisant du jeu, la réussite viendra automatiquement.
A noter entrainement cette semaine mardi 1er et jeudi 3 Novembre.


 22 Octobre 2011

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

  USM - VIVONNE : 1 - 2

Composition de l’équipe : Guitton-Aubeneau-Clément-Baulouet-Ingarfield-Lalande-Babin-Branger-Jorigne-Dairé-Chamaillard-Raveau-Fumeron.

Bonne entame de match de l'USM qui met du rythme dans ce début de rencontre sans forcement se créer de sérieuses occasions. Doucement mais sûrement Vivonne commence à gagner les duels et s’installe dans le camp des Mélusins. Et c’est sur un corner que les jaunes et noirs ouvrent le score sur une erreur de marquage de notre arrière garde(10e).Il faudra attendre le dernier quart d heure de la 1ère mi-temps pour voir les locaux réagir et jouer dans le camp adverse, mais pas d'occasion nette à se mettre sous la dent. A la pause 0 – 1.
En 2ème mi-temps les bleus repartent avec plus d’abnégation et obligent les visiteurs à reculer mais une seule occasion nette à créditer à Stéphane Dairé qui, malheureusement perd son face à face avec le gardien adverse auteur d une belle sortie. C’est au contraire Vivonne qui à 10 minutes de la fin double la mise sur un contre très vite mené. Les locaux avec un peu d’orgueil reviendront au score sur un but de Romain Clément dans les arrêts de jeux, mais c'est beaucoup trop tard, il n’y aura pas d’égalisation. Fin du match : 1 – 2.

 Manque de constance et d’ambition sur ce match, trop de fébrilité dans les duels pour une rencontre qui était à notre portée mais ce soir, ce n est pas forcement la meilleure équipe qui a gagnée mais celle qui a été la plus régulière, notamment dans les duels. On a besoin d’une réaction samedi prochain contre Pouille Tercé. A remarquer l’absence de carton pour les joueurs de l’USM. Très bon arbitrage.


 16 Octobre 2011

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 MIGNALOUX BEAUVOIRUSM : 0 - 0

equipe-1-2011-2012-029.jpg

  Kévin Guitton, le goal Mélusin, a su préserver sa cage en commandant avec autorité sa défense.

C’est la journée des "all blacks" aujourd’hui, après avoir vu la qualification des rugbymans Néo- zélandais pour la finale de la Coupe du Monde, les Mélusins se rendent  à Mignaloux Beauvoir dont les joueurs sont tout de noir vétus. Antony Fumeron enregistre le forfait, sur blessure, de Cédric Raveau et le 1er match de David Audebert " biscotte".

Mme l’arbitre donne le coup d’envoi sur une belle pelouse éclairée par un soleil étonnement chaud pour la saison; Mignaloux Beauvoir investi  rapidement le camp des bleus et le 1er corner leur procure une première occasion, c’est le quart d’heure le plus abouti pour les hommes en noir. Il faut attendre la 20ème pour voir Lusignan desserrer  l’étreinte, se projeter vers l’avant et obtenir 2 corners consécutifs qui ne donnent rien. Cela va mieux et le match s’équilibre au milieu où la bataille fait rage pour assurer la maitrise du jeu. Pourtant Kévin Guitton, le portier des bleus, veille au grain et sauve son équipe d’une belle manchette sur un superbe tir adverse. Antony va devoir modifier son équipe : Sébastien Chambaudry se blesse après un choc avec l’un de ses partenaires, coup dur : Sébastien, l’arrière latéral droit sort remplacé par Yohan Chauvineau. Mi-temps 0 – 0.

La reprise se fait plutôt dans le camp des locaux ; Lusignan s’applique à poser le jeu et obtient des situations dangereuses sur corners mais sans résultat significatifs et les contres des hommes aux maillots noirs sont violents et rapides, heureusement les tirs des attaquants ne sont pas cadrés. Pourtant les jeunes Mélusins persistent et, malgré la chaleur qui fatiguent les organismes; sont près d’ouvrir la marque par "Biscotte" qui reprend acrobatiquement un tir soudain de Clément Babin, dévié, repoussé par le goal adverse mais le tir de David passe au dessus. Attention Mignaloux B. finit fort et les arrêts de jeu paraissent longs; Kévin effectue un sans faute dans les cages et s’en sort aussi avec un peu de baraka : le coup de tête du n° 8 passe légèrement à côté du poteau droit. C’est fini !! Lusignan obtient le nul sur les terres d’une équipe qui n’a aucune défaite en championnat. Fin du match 0 – 0. Très bon arbitrage.

Antony est satisfait de sa troupe et après la victoire de l’équipe 2 hier soir, ce résultat encourage les joueurs. Ils en fait preuve de solidarité et d’abnégation, il reste à concrétiser les "occases" et les victoires suivront. Seul bémol, la blessure de Sébastien Chambaudry qui était dans une bonne période.Samedi prochain ce sont les voisins de Vivonne qui se rendront au stade Jacques Papineau, on souhaite tous un bon résultat aux bleus de Lusignan. 


 8 Octobre 2011

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 USM - MONTMORILLON 3 : 1 - 0

3ème journée de championnat  et ‘USM veut un match référence avec les points de la victoire, deux défaites par 3 but à 0, il faut  stopper cette spirale négative. Le coach, Antony Fumeron enregistre la présence de Cédric  Raveau et le retour en 1ère de Sébastien Chambaudry et de Clément Babin.

Montmorillon domine le début de cette rencontre en portant des attaques rapides et dangereuses mais Kévin Guitton, notre portier, se montre efficace dans ses interventions . Petit à petit les Bleus reprennent du poil de la bête et à la 24ème le tir de Sébastien Chambaudry, sur la droite, est repoussé par le gardien adverse et Stéphane Dairé, à l’affut, reprend et ouvre la marque. Ce but donne confiance aux Mélusins qui développe du beau football pour cette 1ère période. Un coup franc dangereux, tiré par Stéphane, aurait pu mériter un meilleur sort . Mi-temps 1  - 0.

Après la pause les acteurs de la partie jouent sur un bon rythme mais sans qu’aucune des deux équipes ne prennent l’ascendant et les occasions de but ne sont pas nettes, les gardiens sont plutôt bien protégés par leurs défenseurs. Un attaquant des blancs se blesse à la tête sur une action paraissant anodine, s’ensuit un long arrêt de jeu consécutif à l’évacuation de ce joueur par les pompiers vers le C H U; nous lui souhaitons un prompt rétablissement. Le jeu reprend mais le fil du match est cassé et les fautes s’accumulent; Mr l’arbitre s’emploie avec les cartons à calmer les Montmorillonais  qui sont particulièrement énervés. Un Mélusin recevra , lui aussi la" biscotte", c’est le 1er de la saison pour l’équipe. Les bleus auraient pu corser l’addition sur ce départ, plein axe de Quentin Chamaillard mais le goal des blancs fait faute et se prend un carton jaune, très près du rouge. Quelques attaques appuyées de Montmorillon font passer des frayeurs chez les supporters de Lusignan; qu’ils sont longs ces arrêts de jeu !! Pourtant Mr l’arbitre, très présent dans cette rencontre physique, délivre les joueurs et l’entraineur, l’USM prend les 4 points ce soir, la soirée s’annonce sympathique.1 - 0 pour les locaux.

A la fin du match Antony était satisfait de ses troupes  et espère que cette confrontation permettra aux joueurs de prendre confiance en leurs moyens. Dès dimanche prochain ils leur faudra prouver que le moral est de retour en réalisant une bonne prestation à Mignaloux Beauvoir. En attendant félicitations aux joueurs et au coach pour cette victoire.


  11 Septembre 2011

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 USM - POITIERS PTT

Le championnat reprend et l’équipe 1 reçoit les Poitevins des PTT, une formation qui ne nous a pas réussi la saison passée : 1 à 1 au stade Jacques Papineau et une sévère défaite en février pour le match retour 5 buts à 2. L’équipe 2  se déplace chez les voisins de Curzay sur Vonne pour leur 1er match en 5ème division .

Dès la 3ème minute un manque d inattention des Mélusins permet aux PTT Poitiers de jouer un coup franc rapidement et d’ouvrir le score.Cueillis à froid Lusignan continue de subir pendant 20 bonnes minutes et il faut des prouesses de Kévin Guitton, notre gardien, et la maladresse des visiteurs pour que le score ne s’aggrave pas. Du côté des bleus durant la 1ère période, pas grand chose a se mettre sous la dent, seulement une demi-occasion de la tête de Stéphane Daire à la 30’. A la pause le score est de 1 à 0 pour les visiteurs.
Le début de la 2ème partie de cette rencontre est plus équilibré et les locaux essaient de mettre du rythme mais sans se créer d’occasion, et c’est au contraire les Poitevins qui obtiennent un penalty à la 65e minute, bien sorti par notre goal. On se dit que c’est le tournant du match et les joueurs Mélusins prennent enfin le jeu à leurs comptes et font de plus en plus d incursions dans les 30m adverses pendant une vingtaine de minutes, jusqu’à une nouvelle erreur individuelle : une perte de balle au milieu de terrain permet au n° 7 adverse de crucifier en deux temps Kévin qui n’y pouvait rien.Cinq minutes plus tard, sur un ballon de nouveau perdu en défense, les PTT enfoncent le clou en prenant le large. Le match est plié et les Mélusins perdent cette rencontre logiquement. Score final : 0 à 3.
Beaucoup d erreurs individuelles au niveau technique qui ne permettent pas encore d’avoir de bons résultats; il va falloir travailler, positiver et avoir confiance en ses qualités pour pouvoir améliorer le fond de jeu.
Pas de cartons et bon arbitrage.
L’équipe réserve  a fait match nul : 1-1 à Curzay avec un but d’Andrew Ingarfield en 1ère mi-temps avant l’égalisation de Curzay en 2ème.Un point de gagné mais beaucoup de pauvreté  au niveau du jeu.
Même constat que l’équipe première la veille. Le week-end prochain : place à la coupe du Centre Ouest contre Mornac, club évoluant en  1ère division de Charente. L’ équipe 2 sera au repos.


COUPE DE FRANCE (1er tour)

St AUBIN Le CLOUD - USM : 4 - 2

Traditionnellement la reprise de la saison s’effectue par le 1er tour de Coupe de France; cette année l’USM se déplace à St Aubin le Cloud, petite commune rurale des Deux Sèvres de 2000 habitants. Ce match est aussi le 1er du nouveau coach, Antony Fumeron qui nous vient de Ligugé, remplaçant de Claude Quintard.
Lusignan s’installe dans le camp des locaux et la domination du 1er quart d’heure est récompensée par l’ouverture du score à la 16ème par un beau but de Stéphane Dairé, jolie frappe petit filet. L’USM continue à avoir la main mise pendant encore 5 à 10 minutes mais petit à petit St Aubin refait surface et après une première alerte et un face à face remporté par Kevin Guitton le portier Mélusin, les locaux égalisent à la 28ème sur pénalty. Les verts et blancs occupent le terrain, les bleus encaissent un 2ème but et St Aubin prend l’avantage à la 38ème . Mi temps : 2 à 1 pour les locaux.
Après la pause les Deux-Sévriens récupèrent le ballon dès l’engagement et marquent à la 46ème (3-1) ; l’écart est fait et il va être très difficile aux Mélusins d’espérer se qualifier pour le 2ème tour, d’autant que la domination de St Aubin ne faiblit pas. ils vont à nouveau trouver le cadre à 20 minutes du terme de la rencontre, la messe est dite, St Aubin déroule son jeu tranquillement. Stéphane Dairé va pourtant réduire la marque à la 85ème suite à une belle action collective qui prend la défense adverse à revers.
Score final 4 à 2 pour St Aubin et l’USM sort de la Coupe de France.
Mr l’arbitre a eu un arbitrage souple aujourd’hui facilité par le bon esprit des 2 équipes et aucun carton n’a été distribué. Match de début de saison avec un effectif réduit ; malgré quelques satisfactions il reste beaucoup de travail avant la reprise le samedi 10 Septembre au stade Jacques Papineau contre Poitiers PTT.

Cette semaine entrainements seniors : mardi et jeudi soir.
Vendredi match amical équipe 2 à Smarves et entrainement équipe 1.
Un apéro et un repas finaliseront la soirée moyennant 5 euros par joueur à donner avant jeudi à Antony ou Kevin


 


  ANNEE 2010 / 2011

  CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

USM - CIVRAY : 0 - 3

Pour cette dernière journée le coach Claude Quintard est absent, remplacé par "Papy" (Dominique Branger). Au match aller les Mélusins avaient remportés les 3 points.

A l’entame de la rencontre les Civraisiens dominent légèrement, bien emmenés par Grégory Morillon (ex coach de l’USM) et Jérémy Bosséno (formé à Lusignan) et dès la 10ème min., sur une erreur défensive des locaux (en blanc) les bleus marines ouvrent le score. Les Mélusins font mine de réagir et le jeu s’équilibre : David Audebert se procure une belle occasion suivie par un superbe tir de Jean Guy Semur qui s’écrase sur la barre. Ce temps fort des blancs se poursuit par une belle tête (au dessus) de Nathan Bell sur un centre de Quentin Chamaillard, plusieurs corners se succèdent mais le gardien adverse n’est pas inquiété. Les attaquants de Lusignan sont trop maladroits et la mi temps survient avec cette avance d’une unité pour Civray. 0 - 1 à la pause.

A la reprise le jeu se cantonne au milieu du terrain sans toutefois atteindre des sommets de beauté. Ce dernier match de la saison, sans enjeu, ne laissera pas un grand souvenir aux quelques trop rares supporters. Les visiteurs sont efficaces, ils doublent la marque dès la 6ème min. sur une erreur de notre gardien Kévin Guitton, remplaçant Julien Quintard absent. Notre défense a de grosses difficultés à enrayer les pâles attaques adverses, un beau tir des bleus marines aurait pu creuser l’écart mais que dire de ce cafouillage devant les cages Mélusines, seul un miracle et la maladresse des attaquants Civraisiens ont permis à Kévin de se sortir de ce mauvais moment sans encaisser un nouveau but. L’USM semble reprendre quelques couleurs mais Civray, sur un contre très rapide, va prendre le large en ajoutant un 3ème but; les locaux sont ko et n’ont pas le jeu aujourd’hui pour revenir au score. Le capitaine, Sébastien Chambaudry, essaie de pousser ses partenaires en se procurant une belle occasion; plusieurs corners de "Biscotte" suivi par un tir de Romain Lalande inquièteront un peu le portier des visiteurs mais la marque ne changera plus et les Mélusins terminent la saison par une nouvelle défaite. 0 - 3 score final. Bon arbitrage de Mr l’arbitre.

la saison a été longue, trop perturbée par des problèmes d’effectif; le club a réussi à maintenir son équipe 1ère mais la réserve, après une nouvelle défaite 3 - 1 à Avanton, est reléguée en 5ème division. Le coach Claude Quintard nous quitte ainsi que le responsable de l’équipe 2, Yannis Boutin; merci à eux pour leur travail et leur attachement à l’USM.

Après la rencontre, joueurs et dirigeants se sont retrouvés pour le traditionnel barbecue, bien orchestré par l’indispensable Michel Viault; on peut le remercier pour son dévouement permanent pour le club depuis de nombreuses années. Michel, tu as encore fait une belle saison !!!

L’été approche, gageons que les joueurs sauront regonfler les accus pour attaquer une nouvelle année, plus palpitante que celle que nous venons de vivre. Bonnes vacances à tous et vive l’USM.


 7 NOVEMBRE 2010

CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 MONTMORILLON 3 - USM : 4 - 0

Début du match hésitant du coté mélusin et la première occasion est à mettre à l’actif des locaux sur une passe en profondeur, l’attaquant perd son duel face à Eudes Huyghes. Dès lors, les bleus posent le jeu, notre milieu prend l’ascendant et la domination s’accentue. A la 15’, Julien Rondard frappe, le gardien repousse, Stéphane Dairé centre dans la foulée mais David Audebert est trop court pour la reprise au deuxième poteau. Deux minutes plus tard, Stéphane récupère un ballon au milieu de terrain, adresse une passe à David qui rate son face à face avec le gardien. A la 20’, Romain Lalande lance David côté droit, centre pour Simon Bouillé qui voit sa frappe détournée en corner par le gardien. La défense mélusine, autour de Sébastien Chambaudry reste vigilante car les Macarons opèrent en contre. Les bleus font le forcing : corner de Simon que Stéphane reprend de volée au second poteau. Mais un défenseur sauve sur la ligne et repousse le cuir dans les pieds de Romain qui reprend et voit sa frappe s’écraser sur la transversale. A la 25’, Stéphane sert David : le ballon est repoussé par le gardien mais personne n’a suivi (le portier local est en état de grâce), et sur un contre, le centre d’un blanc repris à bout portant capté par Eudes derrière sa ligne : 1 – 0 contre le cours du jeu. Les Mélusins n’abdiquent pas et continuent à jouer de l’avant. David sert Stéphane qui contrôle dos au but, se retourne mais le gardien anticipe et détourne le ballon. Simon bien lancé par David, se joue de deux défenseurs mais sa frappe à l’entrée des 18 mètres passe au dessus. Score à la pause 1 – 0.

La deuxième mi-temps débute sur le même tempo, mais à la 55’, la faute d’un bleu dans la surface provoque logiquement un penalty, qui est transformé : 2 – 0. Dès lors, les Mélusins accusent le coup, le beau jeu produit en première période s’effrite. Les passes deviennent imprécises, trop de ballons « balancés » vers l’avant ne donnent rien, et les quelques coups de pied arrêtés sont mal exploités. La défense se découvre et donne des signes de fatigue, ce qui permet aux rapides attaquants Montmorillonais de marquer deux nouveaux buts.  Les maigres occasions des bleus en fin de match n’y feront rien. Score final 4 – 0. Nos joueurs sortent déçus de ce match, mais il faut continuer à travailler, se nourrir de erreurs commises et rebondir dès samedi prochain avec la réception de Pressac.


 30 Octobre 2010

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 USM - MIGNALOUX : 2 - 4

C’est en leader de la poule B que les bleus acceuillent les banlieusards Poitevins de Mignaloux Beauvoir et d’entrée de jeu le ton est donné par des visiteurs imposant un gros défit physique aux Mélusins. Pourtant à la 20ème minute, Romain Lalande ouvre le score sur un tir de 30 m en pleine lucarne. Nathan Bell aurait pu doubler la mise mais son coup de tête s’écrase sur la barre. Dès lors les locaux subissent le jeu des visiteurs et Eudes Huyghes doit s’employer à plusieurs reprises pour garder sa cage vierge. Nos joueurs essaient tant bien que mal de poser le ballon mais trop d’imprécision et le jeu rude des blancs les en empêchent et c’est logiquement que sur un coup franc l’égalisation arrive. Rapidement ils doublent la marque sur un débordement côté droit, un centre en retrait et une reprise qui ne laisse aucune chance à Eudes. A la 35ème Mignaloux ajoute un 3ème but sur coup franc et l’USM est donc mené de deux buts; mais ils ne baissent pas les bras et juste avant le terme de la 1ère période Nathan délivre une belle transversale pour une reprise de volée de David Audebert qui lobe le gardien adverse. Mi-temps 2 - 3, l’espoir renait.

Le jeu s’équilibre en 2ème période et les Mélusins cherchent à revenir au score mais ne se procurent pas de franches occasions. La marque ne changera plus pour Lusignan, ce sont les blancs de Mignaloux qui vont corser l’addition sur un énième coup franc: le ballon frappe la transversale et est repris par un attaquant à la limite du hors jeu. Fin de la partie : 2 - 4 . A noter le bon match de Théo Piorry pour sa seconde apparition en équipe fanion. Les Mélusins devront se reprendre dimanche prochain dans l’Est de la Vienne chez les réservistes Montmorillonais


24 Octobre 2010

CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

L’ISLE JOURDAIN - USM : 1 - 3

La victoire des Mélusins à l’extérieur les installe en tête de la poule en attendant de recevoir Mignaloux Beauvoir. Pas d’élément pour faire un résumé.


  16 Octobre 2010

CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

 USM - FONTAINE le CONTE :  8 - 1

 Pas de résumé ce week end par manque d’information.


 10 Octobre 2010

 CHAMPIONNAT DE 2ème DIVISION POULE B

PTT POITIERS USM  :  1 -  1

Débuté sur un rythme très lent, les deux équipes ne se procurent pas de véritables occasions et sur une longue ouverture d’un milieu Mélusin, Nathan Bell ouvre le score sur une frappe puissante à l’entrée de la surface de réparation. La fin de la 1ère période s’équilibre et la pause arrive à l’avantage de l’USM : 1 à o pour nos couleurs.

La deuxième mi-temps débute doucement et même si les PTT Poitiers dominent ils ne procurent pas de véritables occasions; les bleus pour leur part sont incapables de construire un jeu offensif et cohérent. En persévérant les Poitevins finissent par égaliser à la 75ème et Eudes Huyghe remplaçant Julien Quintard, suspendu, est battu sur un tir d’un attaquant des PTT. La domination s’accentue et les locaux auraient pu bénéficier d’un pénalty mais l’arbitre, mal placé sur l’action jugea autrement. A la 85ème minutes David Audebert est taclé dans la surface adverse et cette fois l’homme en noir estime que cette faute mérite réparation. Le pénalty, tiré par Romain Lalande est manqué et c’est sur ce score de parité que les deux équipes vont se quitter. Match nul 1 à 1, bon comportement des deux formations. Le week end prochain L’USM accueille les voisins de Château Larcher.


 11 Septembre 2010

 CHAMPIONNAT DE 2éme DIVISION POULE B

 USM -   SEVRES ANXAUMONT : 3 - 0

Le 1er match de championnat au stade Jacques Papineau s’est déroulé avec 2 équipes dont le jeu s’équilibrait au fil des minutes; les 2 rapides arrières latéraux de Sèvres posaient, par leurs débordements, de gros problèmes aux mélusins. Pourtant un beau centre venu de la droite permettait à Nathan Bell, d’une tête décroisée, d’ouvrir le score à la 17ème minute. La fin de la 1ère mi-temps voyait les visiteurs dominer nos joueurs.

Et 2ème période Lusignan a l’emprise du match et joue plus haut sans toutefois faire évoluer le tableau d’affichage. Il faut attendre la 85ème minute pour voir Romain Lalande libérer son équipe, son tir du gauche à l’entée de la surface de réparation trompe le gardien adverse. Dès lors la domination mélusine s’accentue et c’est logiquement que le 3ème but arrive : Quentin Chamaillard ouvre son compteur but à la 90 ème minute. Victoire donc de nos couleurs, qui après 2 scores positifs en Coupe de France, confirme la bonne forme actuelle des joueurs. De quoi être optimiste pour le match contre Matha en coupe de France du week end prochain.


 18 septembre 2010

 COUPE DE FRANCE

 USM - MATHA  1 - 5

Très bonne entame de match des mélusins qui semble vouloir prendre cette rencontre par le bon bout concrétisée par une 1ère occasion de Nathan Bell; Pourtant ce sont les Charentais qui, dès la 6ème minute, vont ouvrir la marque sur un coup franc bien repris par le "géant" avant centre de Matha. Les bleus restent tout de même concentrés en produisant du jeu sans toutefois tenter leurs chances vers les buts adverses. Après le quart d’heure de jeu les visiteurs doublent la mise sur une frappe déviée par un mélusin, hors de portée des gants de Julien Quintard pourtant bien placé. Malgré ce coup du sort l’USM continue de jouer mais les joueurs de Matha insistent et un avantage en leur faveur donné par l’arbitre leur permet de corser l’addition.

A 3 à 0 la 2ème période est beaucoup plus décousue et Lusignan a plus de mal à conserver le ballon devant des adversaires qui évoluent 3 niveaux au-dessus, il est bon de le préciser. Ils vont marquer 2 nouveaux buts dans cette mi-temps dont le dernier est très litigieux. Pourtant nos joueurs vont essayer de sauver l’honneur jusqu’au bout; Quentin Chamaillard échoue à 2 mêtres de la ligne. Nathan Bell aura plus de chances, c’est lui qui va clôturer la marque et récompenser les efforts de tous ses coéquipiers. 1 à 5 le score est sévère au vu de la 1ère mi-temps mais cette jeune équipe a du talent et va se reprendre samedi prochain contre les voisins de Rouillé. A signaler l’excellent arbitrage central de ce match.


25 Septembre 2010

 CHAMPIONNAT DE 2éme DIVISION POULE B

USM -   ROUILLE 4 - 3

Très belle affluence pour ce derby au stade Jacques Papineau; les deux équipes, éliminées de la coupe de France le week end dernier, se présentent sur la pelouse avec une grosse motivation que l’on peut voir dès le coup d’envoi. Et à la 10ème minutes Andrew Ingarfield concrétise un meilleur début de rencontre que Rouillé en ouvrant le score d’un coup de tête. S’ensuivit de rapides contres de l’USM, belle reprise de volée de Simon Bouillé et un beau tir de Romain Lalande mais le 1er coup de théatre du match arrive avec l’expulsion d’un Rullicois à la 25ème pour une main devant ses buts, le ballon prenant le chemin des filets. Simon Bouillé transforme le pénalty. A la 36ème minutes Romain Lalande aggrave le score sur un ballon repoussé par le portier des rouges et porte la marque à 3 - 0 mais alors que Nathan Bell aurait du ajouté un nouveau but ( le poteau l’en empêche) c’est Rouillé qui réduit son retard sur une erreur défensive des bleus. 3-1 à la mi-temps pour l’USM.

Le jeu s’équilibre après le repos et Mr l’arbitre va accorder un pénalty pour les rouges à la 10ème de cette mi-temps, la main dans la surface de réparation du mélusin permet à Rouillé de recoller au score. Nos joueurs voient leurs adversaires revenir sur leurs talons et retrouvent un peu d’ascendant, le tir de Nathan sur le poteau ( le 2ème) aurait mérité un meilleur sort après cette suite de corners pour Lusignan sans que la marque ne bouge.Le 2ème coup de théatre du match arrive à 20 minutes de la fin, Julien Quintard, le portier mélusin se fait expulser sur une faute dans la surface; c’est David Audebert qui le remplace et ne peut rien sur le pénalty accordé par l’arbitre. 3 à 3 Rouillé égalise et retrouve de l’énergie; le match devient brouillon et  nos jeunes joueurs souffrent. "Biscotte" dans les cages faits des arrêts décisifs. Pourtant à un quart d’heure du terme de la partie l’exploit individuel de Romain Lalande permet aux bleus de reprendre l’avantage. Les dernières minutes sont très longues mais le score ne changera pas. 4 à 3  fin du match. Très bon comportement des 22 joueurs ce qui rendit plus facile l’arbitrage de Mr Desroches, excellent ce soir. Deuxième victoire pour l’USM qui dans 15 jours rencontrera les Poitevins des 3 Cités. A confirmer.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
 
 
Commentaires (2)

1. US CIVRAY (site web) 01/04/2012

Bravo les gars pour votre victoire contre Civray, malgré un match dominé par notre part. Tant pis, vous avez été très réalistes contrairement à nous. Des vidéos ont été prises pendant le match. Vous pouvez les consulter sur notre site, et les mettre volontiers sur le vôtre si vous le souhaitez. Vous avez notre accord. Sportivement. Bonne fin de saison.

2. ju 13/03/2012

félicitation les gars pour cette bonne victoire qui vous fait du bien en cette reprise.. bonne continuation

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×